Fermer le menu
 

QuarkXPress : une licence achetée, une licence offerte

Mickaël Bazoge | | 15:00 |  21

Quark prolonge son offre « Un acheté, un gratuit » : jusqu’au 31 janvier, tout acheteur d’une licence complète de QuarkXPress 2016 se verra offrir une seconde licence aux frais de la princesse. Cela représente une économie de 999 €, ce qui n’est évidemment pas négligeable. Ce d’autant qu’il s’agit de licences perpétuelles, il n’y a aucun abonnement (c'est un argument de vente qui peut porter chez beaucoup de réfractaires).

La licence peut être acquise sous la forme d’une version complète ou une mise à niveau. Après l’achat, l’utilisateur recevra un e-mail avec les codes et le lien qui lui permettra de télécharger la copie bonus. Toutes les informations sont disponibles à cette adresse.

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


21 Commentaires

avatar hexley 10/01/2017 - 15:08 via iGeneration pour iOS

Que de souvenir : "T'as pas vu mon dongle Quark?" ? ;-)

avatar Mickaël Bazoge macG 10/01/2017 - 16:00 (edité)

J'en ai fait des cauchemars de ce truc.

avatar Jeckill13 10/01/2017 - 15:09 via iGeneration pour iOS (edité)

Vous ne saviez pas quoi mettre pour illustrer l'article ? 😀 le dongle quark ! On dirait un adaptateur port souris … peut à trouver en version USB-C pour le nouveau MacBook Pro… les adaptateurs étant à la mode chez Apple



avatar béber1 10/01/2017 - 15:11

:'-))

avatar YARK 10/01/2017 - 15:20 (edité)

La rencontre d'un vieux dongle Quark avec un MacBook 2016 serait aussi fortuite que celle d'un parapluie avec une machine à coudre ;-)...

avatar gela 10/01/2017 - 18:41 via iGeneration pour iOS

@YARK

Fluide glacial ?

avatar YARK 10/01/2017 - 19:10

Non, quoique j'ai été très fan de Fluide mais je trouve que la qualité des dessins a vraiment baissé.
Une petite pensée pour Gotlib au passage...

Vise plutôt "Les Chants de Maldoror », dans Œuvres complètes, Lautréamont, éd. Guy Lévis Mano, 1938, chant VI, 1, p. 256

Merci Wikipedia pour le copié-collé.

avatar pifpaf 10/01/2017 - 19:48

Une pensée aussi à Max Ernst.

avatar SMDL 11/01/2017 - 08:27 via iGeneration pour iOS

@YARK

Je rajoute Fredric Brown à la liste (l'envol des machines à coudre dans le fabuleux "l'Univers en folie")

avatar CM-S 10/01/2017 - 15:29

C'est so 1997 Quark

avatar huexley 10/01/2017 - 15:34

Il manque un Keyspan pour faire bonne mesure du merdier sans nom que le passage de l'USB a été avec ce logiciel…

avatar Hasgarn 10/01/2017 - 15:34 via iGeneration pour iOS

La clef matériel 😂
Cette crise de rire quand mon prof d'infographies m'expliquait qu'il installait X-Press avec un tournevis dans la main.

avatar rikki finefleur 10/01/2017 - 16:12

en regardant la video des nouveautés de Quark Express, j'ai cru revenir 15 ans en arrière.. :p

avatar Waterfront 10/01/2017 - 16:28

J'ai démarré avec la version 1.0… je suis resté sur XPress par la force des choses, malgré les contraintes et le prix pendant des années. Dans la boîte où je bossais à la fin des années 90/début des années 2000, on a eu la chance de découvrir InDesign par le biais d'un de ces concepteurs, qui nous a fait bosser dessus en tant que testeurs. Les habitudes héritées d'une décennie avec XPress n'ont pas facilité les choses et les premiers développements, jusqu'à la version 1.5, ne m'ont jamais donné envie de quitter XPress.

Et puis… Et puis Adobe a fait de gros efforts sur le prix en même temps que sur le développement de toute la suite CS. Et l'équation est devenue défavorable à XPress. Parce que entre l'addition des prix du logiciel de Quark + Freehand ou Illustrator + Photoshop + Acrobat… Et le fait qu'InDesign soit devenu plus rapide, efficace, précis, pointu qu'XPress… Ben y a plus eu photo !

La dernière licence que j'ai payée de mon plein gré chez Quark était pour la version 5.0. Pour la 6 et la 7, j'ai été forcé de le faire uniquement pour être en mesure de traiter certains fichiers de mes clients (la version utilisable 1 mois à l'époque ne suffisait pas pour mon besoin).

J'ai aussi utilisé les versions 8 et 9 (démos 1 mois) pour des besoins spécifiques.

Ces expériences me font dire qu'il me semble impossible de choisir de revenir sur XPress, quand on a pris l'habitude de bosser avec la suite CS : tout, absolument tout y est plus rapide, fluide, efficace.

À mon avis, la survie d'XPress n'a tenu depuis 15 ans qu'au fait que des structures industrielles étaient (et sont encore… voir chez Peugeot, par exemple) pieds et poings liés avec Quark Publishing. Je suis persuadé que sans cette plateforme, XPress serait mort aujourd'hui.

Du coup, j'ai du mal à imaginer que Quark puisse relancer les ventes de licences d'XPress à coup de une gratuite pour une achetée… Cette promotion commerciale n'est pas en phase avec la réalité du marché pour la plupart des graphistes, indépendants ou salariés.

avatar Waterfront 10/01/2017 - 16:36

Pour le dongle… quand il a fallu le faire fonctionner sur des Quadra 700 qui déconnaient à plein tube, notamment parce qu'ils étaient les premiers Mac à proc' 68040… c'était pas triste ! On en rit aujourd'hui, mais à l'époque c'était plutôt la crise de nerfs quotidienne ! Et le jour où il a fallut les brancher sur les PowerMac dépourvus de ports ADB… Quark avait un peu de mal à suivre.

avatar gela 10/01/2017 - 18:46 via iGeneration pour iOS

Sinon, à chaUe fois que je lis Quark Express je me dit "Il existe encore lui ?" C'est quand même incroyable. Vous vous souvenez que Quark voulait acheter Adobe ? C'te blague...

Adobe avait, en gros, répondu ; mangez de la m..... 😄

avatar Jean-Jacques Cortes 10/01/2017 - 21:00 (edité)

Le pire fut le passage à XPress 4. Les versions 4.0 à 4.0.2 pour PC faisaient planter les Mac quand on voulait les ouvrir sous XPress 4 pour Mac. Il fallait enregistrer les fichiers au format XPress 3.32 pour que le Mac ne plante pas.

avatar Spuolg 10/01/2017 - 23:54

Hi hi, je me souviens quant à moi d’un Apple Expo (1997 ou 1998), où je faisais part de mes griefs à une commerciale sur le stand de Quark : prix multiplié par deux, dongle, version 4 pourrie qui plantait. Donc hors de question que j’achète dans ces conditions-là. Sa réponse fut aussi nette que sèche et péremptoire : « Mais, si ça ne vous plaît pas, personne ne vous oblige à acheter ». J’ai suivi ce conseil avisé et je suis passé plus tard à InDesign. Depuis ce temps, je les regarde avec volupté mourir lentement dans d’atroces souffrances.

avatar macfredx 11/01/2017 - 22:44 via iGeneration pour iOS

@Spuolg

"Depuis ce temps, je les regarde avec volupté mourir lentement dans d’atroces souffrances."

Sadique ! 😁😉

avatar Spuolg 11/01/2017 - 23:14

@macfredx

Haha, ça envoie, hein ? Mais dans le cas présent, je ne m’en fais pas ; j’obtiendrai l’absolution sans trop de mal. Des millions d’anciens utilisateurs revanchards plaideront ma cause.
:-)

avatar macfredx 11/01/2017 - 23:17 via iGeneration pour iOS

@Spuolg

Je crois en effet que tu obtiendras ton absolution 😁😁😁