Fermer le menu
 

Les « pubs acceptables » d'Adblock Plus adoptées par d'autres et bientôt « transparentes »

Stéphane Moussie | | 15:17 |  86

Eyeo remue le secteur des bloqueurs de pub, déjà en pleine ébullition depuis l'arrivée d'iOS 9 et de ses capacités de blocage de contenu. L'éditeur d'Adblock Plus, leader sur les ordinateurs, a annoncé le ralliement de deux solutions concurrentes à ses « publicités acceptables » et un changement majeur dans la gestion de cette liste blanche controversée.

Crystal et AdBlock adoptent les « publicités acceptables » d'Adblock Plus

Crystal, un des bloqueurs de pubs pour iOS 9 les plus populaires, va prendre en charge les « publicités acceptables » d'Eyeo. Cela signifie que les utilisateurs de l'application verront à nouveau des publicités dans Safari par défaut — une option sera présente pour toutes les masquer.

Environ 70 entreprises, dont Google, Microsoft, et Taboola, payent l'éditeur allemand pour que leurs pubs soient définies comme « acceptables » et ne soient ainsi pas bloquées par défaut.

Crystal

Pour cette intégration, le développeur de Crystal va toucher de l'argent. « Vous avez bien entendu : nous payons [les développeurs supportant les "publicités acceptables"]. Et comment (hell yes), nous les payons ! Nous sommes fiers de pouvoir le faire », déclare Eyeo dans un communiqué.

Pourtant, il n'y a pas si longtemps, le son de cloche était tout à fait différent. Mi-septembre, nous révélions que le créateur d'Adblock Plus courtisait les développeurs iOS pour étendre sa liste blanche aux apps tierces (lire : Info iGen : Adblock Plus veut acheter les bloqueurs de pub pour iOS 9). Interrogé à ce moment-là, le porte-parole Ben Williams avait démenti tout partenariat avec les développeurs.

Deux semaines plus tard, Ben Williams officialise donc avec fracas l'existence de partenariats et de rémunérations en monnaie sonnante et trébuchante. Le porte-parole ne va pas jusqu'à donner le montant de la rémunération, mais on le fait pour lui.

Selon nos informations, Eyeo a proposé un montant forfaitaire de 1 000 € par mois à un développeur pour commencer. Si le bloqueur de pub dépasse le million d'utilisateurs, cette somme mensuelle est multipliée par 5. De plus, l'entreprise prend une option pour acheter l'application à n'importe quel moment pour plusieurs dizaines de milliers d'euros et fait miroiter un emploi en cas de gros succès.

D'après des échos que nous avons eus, ce partenariat spécifique entre Crystal et Adblock Plus n'est pas vu d'un bon œil chez Apple, où l'on regrette que le développeur indépendant qui s'était exprimé en faveur de la protection de la vie privée accepte finalement d'afficher des publicités qui ne respectent pas le standard Do Not Track.

Crystal n'est pas le seul à s'associer avec Eyeo. AdBlock (sans le « Plus » et avec un « B » majuscule), une extension Chrome et Safari très populaire (40 millions d'utilisateurs selon son créateur), prend dès maintenant en compte la liste blanche d'Adblock Plus.

Message du créateur d'AdBlock à ses utilisateurs - Cliquer pour agrandir

Dans un message récemment adressé aux utilisateurs, le créateur d'AdBlock explique qu'un changement dans la gestion des « publicités acceptables » l'a convaincu de finalement les adopter.

Je n'ai pas aimé le fait qu'[Eyeo] contrôle le programme [Publicités Acceptables], car ils sont soutenus par certains annonceurs des Publicités Acceptables. Maintenant, Adblock Plus va transférer la tutelle du programme Publicités Acceptables à un groupe d'experts impartiaux. J'aime cette idée.

Michael Gundlach, le créateur d'Adblock, en profite également pour annoncer qu'il a vendu sa société à un nouveau propriétaire qui activera cette liste blanche. L'identité de cet acheteur n'est pas précisée et celui-ci ne souhaite pas qu'elle soit révélée, ont répondu des salariés d'Adblock à The Next Web. Gundlach avait développé Adblock en 2009 et s'y consacrait à plein temps avec son épouse, puis d'autres développeurs, depuis 2011.

Les « publicités acceptables » prochainement « transparentes »

Eyeo vient en effet d'annoncer qu'il allait déléguer la gestion des « publicités acceptables » à un « comité totalement indépendant » regroupant des représentants des médias, des entreprises de marketing, des agences de publicité et des consommateurs. Il s'agit de faire passer à l'étape supérieure son projet de « changement de l'industrie de la publicité », mais aussi de faire taire les accusations à son encontre.

« Les critiques peuvent arrêter d'utiliser le mot "extorsion", merci », écrit le porte-parole Ben Williams en faisant référence aux opposants qui dénoncent le système de « publicités acceptables » comme du racket.

Eyeo définit d'ores et déjà publiquement ce que sont les « publicités acceptables » ; sommairement, ce sont des pubs statiques, de préférence textuelle, qui ne doivent jamais gêner le contenu et qui doivent être clairement identifiées comme telles. Mais tout ce qui entoure cette définition (publicitaires faisant partie du programme, méthodes de sélection, montants à payer...) est opaque.

En dissociant les « publicités acceptables » d'Adblock Plus, Eyeo fait la promesse de « plus d'indépendance et de transparence. » Le comité, qui devrait être mis en place au premier semestre 2016, pourra notamment modifier les critères de la liste blanche comme il l'entend.

L'éditeur allemand dit avoir déjà contacté plusieurs personnes pour faire partie de l'initiative, sans préciser leur nom. Il appelle également toutes les personnes intéressées à se manifester.

La composition et le fonctionnement de ce comité, d'ores et déjà autoproclamé garant des règles de bonne conduite de la publicité en ligne, seront à surveiller pour voir si la promesse d'indépendance et de transparence est bien respectée.


Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


86 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar atmane 02/10/2015 - 23:57 via iGeneration pour iOS

question pour les utilisateurs de crystal:
le blocage des pubs est il fais juste au niveau des navigateurs web ou egalement il s'etend sur les pubs presente dans les applications?

avatar xDave 03/10/2015 - 02:13 via iGeneration pour iOS

Vous allez voir que nous les frenchies on était en avance avec le Minitel !
Chaque site payant :)
Fun
Pas de pub
Mais débit tout pourri pareil .. Au final.
La boucle est bouclée.

avatar Duncan 03/10/2015 - 05:42 (edité)

J'utilise blockr app. Le developeur affirme qu'il n'implémentera pas de "whitelist", bien qu'il ait été courtisé pour le faire.

https://www.reddit.com/r/ios9/comments/3mcd5z/we_are_the_developers_of_b...



avatar poco 03/10/2015 - 08:31 via iGeneration pour iOS

@ Duncan : merci, intèressant

avatar mateodu13 03/10/2015 - 11:05

Bon résumons :
Les bloqueurs de pub ont été créés par des développeurs indépendants qui comme beaucoup ici sont fatigués de l'inondation de pubs intrusives sur internet.

Sauf que :
Les bloqueurs de pub qu'ils ont développés et qu'ils vendent sur l'app store ne génèrent pas suffisamment de revenus pour faire face à leurs frais de fonctionnement (sans compter qu'une partie d'entre eux, s'imaginaient vivre de cette activité : 800 millions d'iBidules en circulation ça en fait des €/$/£/¥).

Donc :
Pour garantir la survie de leur activité, ces derniers se retrouvent obligés d'accepter l'affichage de publicités "acceptables" (notion très floue) par le biais de listes blanches qu'ils ne gèrent pas directement mais pour lesquelles ils sont rémunérés par des entreprises tierces.

Le salut de cette fonction passe par le rachat pur et simple d'un bloqueur de pubs par Apple, sinon plus personne ne téléchargera ce type d'application et la fonction bloqueur de pubs sera le plus gros bide de iOS 9.

avatar Boud 03/10/2015 - 18:39 (edité)

Moi j'en ai marre de la pub, j'en ai marre aussi de financer indirectement la pub (oui quand tu payes un forfait internet fixe ou mobile tu verses bien de l'argent, redevance, tu payes bien pour regarder quelque chose dont tu n'as pas envie). J'en ai marre que des gens pensent que c'est "normal" de se financer par la pub. Le même problème existe aussi en vrai, métro, espace publicitaire .... A force d'abus on en revient au même point (des villes sans pub par exemple), d'où l'idée des listes car effectivement tout n'est pas mauvais dans la publicité.

Il faut rajouter l'espionnage, les atteintes à la vie privée, et j'en passe ... Comment aimer la pub ?

Bref rien de nouveau.

avatar Philactere 03/10/2015 - 18:11 via iGeneration pour iOS

C'est quand même l'info la plus puante que j'ai pu lire depuis longtemps au sujet du fonctionnement du net : des bloqueurs de pub payés pour laisser passer la pub.
Et il y en a encore pour plébisciter...

avatar Boud 03/10/2015 - 18:40

Comme je le disais le problème n'est pas la pub stricto sensu, mais l'inondation, l'espionnage et j'en passe.

avatar rikki finefleur 03/10/2015 - 20:22

A lire les commentaires l'ont pourrait penser que ce soft est obligaoire !

De plus il y en a qui ralent , parce que ce dev souhaite gagner un peu sa vie, mais eux par contre n'ont aucun problème a donné une masse d'argent à un fabricant qui gagne énormément sa vie.
Énormément est juste faible.
Va comprendre !

en conclusion :
si vous n'en voulez pas, ne l'utilisez pas !
Mais laissez au moins le choix a ceux qui l'utilisent depuis années et le remercient pour les services quotidiens qu'il a rendu et qu'il rend.
Peu de soft ont autant servi..Je tiens a remercier ad block aujourd'hui et demain !

avatar rikki finefleur 03/10/2015 - 20:38

PS: A tous les râleurs.
Est ce que vous allez jeter votre iphone , car Apple a décidé pour son service de news, pub obligatoire pour tout le monde !
et là Apple interdit carrément les bloqueurs de pub !
Là au moins vous aurez le choix entre rien et rien.

Vous savez, Apple, celui qui gagne déjà une bonne masse d'argent ! hum.

avatar bugman 05/10/2015 - 06:17 via iGeneration pour iOS

@rikki finefleur :
Ah, Cook va débarquer à la maison pour nous forcer à utiliser son service de news ?

Pages