Fermer le menu
 

Les « pubs acceptables » d'Adblock Plus adoptées par d'autres et bientôt « transparentes »

Stéphane Moussie | | 15:17 |  86

Eyeo remue le secteur des bloqueurs de pub, déjà en pleine ébullition depuis l'arrivée d'iOS 9 et de ses capacités de blocage de contenu. L'éditeur d'Adblock Plus, leader sur les ordinateurs, a annoncé le ralliement de deux solutions concurrentes à ses « publicités acceptables » et un changement majeur dans la gestion de cette liste blanche controversée.

Crystal et AdBlock adoptent les « publicités acceptables » d'Adblock Plus

Crystal, un des bloqueurs de pubs pour iOS 9 les plus populaires, va prendre en charge les « publicités acceptables » d'Eyeo. Cela signifie que les utilisateurs de l'application verront à nouveau des publicités dans Safari par défaut — une option sera présente pour toutes les masquer.

Environ 70 entreprises, dont Google, Microsoft, et Taboola, payent l'éditeur allemand pour que leurs pubs soient définies comme « acceptables » et ne soient ainsi pas bloquées par défaut.

Crystal

Pour cette intégration, le développeur de Crystal va toucher de l'argent. « Vous avez bien entendu : nous payons [les développeurs supportant les "publicités acceptables"]. Et comment (hell yes), nous les payons ! Nous sommes fiers de pouvoir le faire », déclare Eyeo dans un communiqué.

Pourtant, il n'y a pas si longtemps, le son de cloche était tout à fait différent. Mi-septembre, nous révélions que le créateur d'Adblock Plus courtisait les développeurs iOS pour étendre sa liste blanche aux apps tierces (lire : Info iGen : Adblock Plus veut acheter les bloqueurs de pub pour iOS 9). Interrogé à ce moment-là, le porte-parole Ben Williams avait démenti tout partenariat avec les développeurs.

Deux semaines plus tard, Ben Williams officialise donc avec fracas l'existence de partenariats et de rémunérations en monnaie sonnante et trébuchante. Le porte-parole ne va pas jusqu'à donner le montant de la rémunération, mais on le fait pour lui.

Selon nos informations, Eyeo a proposé un montant forfaitaire de 1 000 € par mois à un développeur pour commencer. Si le bloqueur de pub dépasse le million d'utilisateurs, cette somme mensuelle est multipliée par 5. De plus, l'entreprise prend une option pour acheter l'application à n'importe quel moment pour plusieurs dizaines de milliers d'euros et fait miroiter un emploi en cas de gros succès.

D'après des échos que nous avons eus, ce partenariat spécifique entre Crystal et Adblock Plus n'est pas vu d'un bon œil chez Apple, où l'on regrette que le développeur indépendant qui s'était exprimé en faveur de la protection de la vie privée accepte finalement d'afficher des publicités qui ne respectent pas le standard Do Not Track.

Crystal n'est pas le seul à s'associer avec Eyeo. AdBlock (sans le « Plus » et avec un « B » majuscule), une extension Chrome et Safari très populaire (40 millions d'utilisateurs selon son créateur), prend dès maintenant en compte la liste blanche d'Adblock Plus.

Message du créateur d'AdBlock à ses utilisateurs - Cliquer pour agrandir

Dans un message récemment adressé aux utilisateurs, le créateur d'AdBlock explique qu'un changement dans la gestion des « publicités acceptables » l'a convaincu de finalement les adopter.

Je n'ai pas aimé le fait qu'[Eyeo] contrôle le programme [Publicités Acceptables], car ils sont soutenus par certains annonceurs des Publicités Acceptables. Maintenant, Adblock Plus va transférer la tutelle du programme Publicités Acceptables à un groupe d'experts impartiaux. J'aime cette idée.

Michael Gundlach, le créateur d'Adblock, en profite également pour annoncer qu'il a vendu sa société à un nouveau propriétaire qui activera cette liste blanche. L'identité de cet acheteur n'est pas précisée et celui-ci ne souhaite pas qu'elle soit révélée, ont répondu des salariés d'Adblock à The Next Web. Gundlach avait développé Adblock en 2009 et s'y consacrait à plein temps avec son épouse, puis d'autres développeurs, depuis 2011.

Les « publicités acceptables » prochainement « transparentes »

Eyeo vient en effet d'annoncer qu'il allait déléguer la gestion des « publicités acceptables » à un « comité totalement indépendant » regroupant des représentants des médias, des entreprises de marketing, des agences de publicité et des consommateurs. Il s'agit de faire passer à l'étape supérieure son projet de « changement de l'industrie de la publicité », mais aussi de faire taire les accusations à son encontre.

« Les critiques peuvent arrêter d'utiliser le mot "extorsion", merci », écrit le porte-parole Ben Williams en faisant référence aux opposants qui dénoncent le système de « publicités acceptables » comme du racket.

Eyeo définit d'ores et déjà publiquement ce que sont les « publicités acceptables » ; sommairement, ce sont des pubs statiques, de préférence textuelle, qui ne doivent jamais gêner le contenu et qui doivent être clairement identifiées comme telles. Mais tout ce qui entoure cette définition (publicitaires faisant partie du programme, méthodes de sélection, montants à payer...) est opaque.

En dissociant les « publicités acceptables » d'Adblock Plus, Eyeo fait la promesse de « plus d'indépendance et de transparence. » Le comité, qui devrait être mis en place au premier semestre 2016, pourra notamment modifier les critères de la liste blanche comme il l'entend.

L'éditeur allemand dit avoir déjà contacté plusieurs personnes pour faire partie de l'initiative, sans préciser leur nom. Il appelle également toutes les personnes intéressées à se manifester.

La composition et le fonctionnement de ce comité, d'ores et déjà autoproclamé garant des règles de bonne conduite de la publicité en ligne, seront à surveiller pour voir si la promesse d'indépendance et de transparence est bien respectée.


Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


86 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar BigMonster 02/10/2015 - 17:54

@marenostrum

Ou peut-être qu'il lui reste un peu de fierté…

avatar Hideyasu 02/10/2015 - 17:17 via iGeneration pour iOS

@Xap :
Pour combien de temps cette option est disponible ? À mon avis Deshaies sont comptés. Bref c'est lourd, du coup j'ai pris Purify qui est plus cher mais en espérant qu'ils n'accepteront pas cette fameuse liste blanche.

avatar Hideyasu 02/10/2015 - 17:21 via iGeneration pour iOS

@Hideyasu :
Ses jours sont comptés*



avatar oomu 02/10/2015 - 17:08 (edité)

@le ratiocineur

cochez la case.

vérifiez avec l'inspecteur web de safari que ça fait son job

continuez.

avatar sinbad21 02/10/2015 - 16:41 (edité)

La première chose que j'ai faite sur Chrome, telle un réflexe de Pavlov, c'est de désactiver la fonction. Pas de pitié pour la vermine.

avatar trackos 02/10/2015 - 17:04 via iGeneration pour iOS

Est-ce qu'on va savoir quel adblock utiliser ?

avatar johannk 02/10/2015 - 17:17

Si vous êtes fans de uBlock, son développeur a créé Purify. S'il a la même politique sur iOS que sur desktop, on peut espérer qu'il ne se vendra pas.
C'est celui que j'utilise depuis le début, et il est parfait.

avatar Le docteur 02/10/2015 - 17:31

M'en fout, si effectivement c'est de l'acceptable.

Personnellement, quand ce n'est pas trop envahissant et que ça ne bouge pas, ça va encore. Le jour où ça ne marchera plus,on verra.

J'ai voulu mettre MacG en liste blanche, mais ça bouge partout.

avatar johannk 02/10/2015 - 17:34

Acceptable pour qui ?
Surtout pour le dev qui s'en met plein les fouilles je pense...

En tout cas, pas pour moi.

avatar rikki finefleur 03/10/2015 - 20:32

tu dois travailler gratuitement, toi encore.
Achète gratuitement ton iphone.
Ca peut marcher, qui sait. Est ce acceptable ?

avatar Ultranova 02/10/2015 - 18:28

Pourquoi je bloque la pub ???

Peut-être que si 100% des internautes bloquaient la PUB, les sites (comme MacGé) seraient obligés de contrôler la pub qu'ils diffusent et la probité des diffuseurs.

Le seul point positif sur MacGé c'est que l'on a pas 15000 fenêtre pop-up qui s'ouvrent à chaque connexion.

Exemples :
- les pub pour la ménagère de 53 qui en parait 27 avec son traitement miracle maison
- celle qui te propose de perdre du poids en 30 mn grâce à un procédé révolutionnaire inventé par un ado dans sa chambre.
- celle qui te font croire que ta machine est infectée d'un virus et qui ne te lâchent que qand tu a acheté leur cheval de troie.

La Publicité acceptable c'est la publicité Honnête (si cela existe) , non intrusive et que ne te harcèle pas.

avatar Dodi12 02/10/2015 - 19:03

Les critiques peuvent arrêter d'utiliser le mot "extorsion"

Les critiques doivent à présent utiliser les mots "extorsion en bande organisée".

avatar TmrFromNO 02/10/2015 - 19:14 (edité)

La pub c'est aussi et surtout un moyen de se faire aisément de la thune sans trop chercher à créer un contenu de qualité qu'on pourrait éventuellement faire payer.

Tranquille, tu restes dans ton hamac, et ceux qui visitent ton site te rapportent du fric.
Se faire financer par la pub, cette blague.

avatar RoboisDesBins (non vérifié) 02/10/2015 - 19:33

Si c'est désactivable dans les paramètres, cela ne me gène pas, sinon de toute façon j'ai mon proxy anti pub sur mon réseau, qui filtre les pubs à la source, serveur de pub par serveur de pub, avant de me retourner les pages que je demande donc fuck....

avatar dscreve 02/10/2015 - 19:48 (edité)

Personnellement, je pense que je vais me faire mon propre blogueur de pub maison qui marche....

avatar Duncan 03/10/2015 - 06:16

Avec de l'huile de coude et un peu de patience c'est pas si sorcier. Il faut un routeur ou un ordi dédié pare-feu (UTM), qui peut bloquer la pub au niveau réseau. Les meilleurs sont Sophos UTM 9 et pfsense. Mais il y a aussi Untangle et certains routeurs sur dd-wrt.

https://www.sophos.com/en-us/products/free-tools/sophos-utm-home-edition...
pfsense.org
dd-wrt.com
untangle.com

avatar MLV 02/10/2015 - 19:56

Vous énervez pas déjà on à une option pour DESACTIVER les pubs acceptables, c'est déjà bien..

avatar Duncan 03/10/2015 - 06:07

On s'énerve si ça nous chante. Et à chacun ses principes. Comme ils disent en anglais, We agree to disagree.

avatar Le docteur 02/10/2015 - 20:00 via iGeneration pour iOS

C'est vrai que la débilité de la publicité, ainsi que sa vulgarité, posent tout de même aussi question.

avatar poco 02/10/2015 - 20:36

De toute façon si on réfléchi la tête froide.

Des développeurs qui sont dans la capacité de développer un blogueur de pub il doit y en avoir quelques millions de par le monde. Il suffit que juste 1.000 d'entre eux développe leur bloqueur de pub, et Eyeo ne pourra plus continuer sur sa stratégie de rémunération.

Il suffirait même que 4 ou 5 développeurs "Chevaliers Blancs" se jettent dans la bataille sans arrière pensée mercantile (càd qu'aucun de cède aux offres alléchantes de Eyeo) et leur stratégie est morte.

avatar Duncan 03/10/2015 - 06:03

C'est ma pensée exactement.

avatar marenostrum 03/10/2015 - 10:15 (edité)

le problème est que les sites adaptent aussi le code de leur pages, pour qu'il puisse passer les bloqueurs. donc le développeur doit être toujours en service de son logiciel, le tenir à jour. ne suffit pas de le faire et de le lâcher dans la nature pour sauver l'humanité. il doit s'occuper tous les jours.
et qui va le payer pour ça ?
donc ou il va accepter l'offre d'un grand marchand, ou lâcher l'affaire. il va pas perdre son temps, longtemps. on peut pas vivre sans rémunération dans notre époque.

avatar tboy 02/10/2015 - 20:54

J'ai desinstallé Crystal ( que j'avais eu gratuitement).
J'ai acheté Purify.
J'ai changé mon commentaire sur Crystal, sur l'Appstore, pour dissuader les gens de l'acheter.

Oui je pouvais juste cocher la case adhoc. Mais je ne voulais pas participer à cette complicité rémunérée.

Si je l'avais achetée, j'aurais demandé à Apple un remboursement. Ça ne coûte rien d'essayer.

avatar zenco56 02/10/2015 - 20:52 via iGeneration pour iOS

Moi je me demande si Apple ne s'est pas tiré une balle dans le pied !?!?

avatar zenco56 02/10/2015 - 20:59 via iGeneration pour iOS

@tboy
Je vais faire pareil !

Pages