Fermer le menu

Pixelmator 3.1 optimisé pour le nouveau Mac Pro

Nicolas Furno | | 14:55 |  14

Pixelmator [3.1 / Démo – Français – 26,99 € – OS X 10.8 – Pixelmator Team] est disponible et comme promis, cette mise à jour sait gérer les images avec 16 bits par canal. Ce que l’on ne savait pas en revanche, c’est que contrairement à Acorn qui a gagné une fonction similaire en décembre (lire : Acorn 4.2 se professionnalise), cette nouveauté n’est pas proposée à tout le monde. Seuls les utilisateurs du nouveau Mac Pro bénéficient en effet de cette capacité supplémentaire, pour le moment du moins. L’un des développeurs du logiciel a en effet annoncé sur Twitter que tous les Mac pourraient ouvrir et modifier des images 16 bits à l’avenir.

Le nouvel ordinateur d’Apple a été particulièrement soigné par cet éditeur d’images, ce qui n’est pas une surprise quand on sait que le constructeur a utilisé Pixelmator pour vanter les mérites du Mac Pro (lire : Pixelmator fête le million de téléchargements de sa version 3). Le logiciel exploite pleinement les deux cartes graphiques de l’ordinateur pour accélérer ses performances : l’une fait les traitements, pendant que l’autre affiche le résultat. Les gains devraient être significatifs, en particulier sur les traitements lourds et les plus gros fichiers. L’éditeur a même optimisé son logiciel pour chaque modèle de processeur, avec des résultats annoncés pour dézoomer ou encore pour dupliquer un calque bitmap. La bande passante de la mémoire élargie sur ce modèle est aussi pleinement exploitée.

Rassurez-vous si vous n’avez pas de Mac Pro flambant neuf, cette mise à jour vous concerne également. Pixelmator peut désormais servir à commander des impressions sur papier, pour faire des posters, des cartes ou bien encore des livres. L’impression et l’envoi sont réalisés par MILK et les prix varient de 15 $ (11 €) pour douze cartes postales ou pour un petit poster, à 75 $ (55 €) pour un cadre avec la photo imprimée. À cela, il faudra ajouter les frais de port, entre 5 et 10 € de plus selon la commande.

Les styles appliqués aux calques ont été également revus : on peut désormais sélectionner plusieurs calques avec style et modifier leur opacité en une seule fois. La liste de nouveautés pour cette version de Pixelmator est longue encore : on peut, par exemple, désactiver la sélection automatique du calque qui s’activait quand on sélectionnait un élément sur une image. L’éditeur signale aussi des corrections de bugs, des traductions améliorées, une meilleure prise en charge des images en RAW et d’autres nouveautés encore.

Catégorie : 

Les derniers dossiers

14 Commentaires

avatar gigab 23/01/2014 - 15:07via iGeneration pour iOS

Cool ! Vraiment un très bon logiciel que pixelmator !!

avatar rondex8002 23/01/2014 - 15:21via iGeneration pour iPad

C'est vraiment étrange sur la photo du Mac Pro. Ça donne l'impression que le Mac Pro est emballé dans du plastique, et qu'il y a une entaille de haut en bas dans celui-ci. Il faudrait vraiment que je le vois dans un Apple Store, car je n'ai trouvé aucune photo qui permettent de se représenter vraiment la couleur: « Mat et brillant à la fois, cf MacG ».

avatar Hasgarn 23/01/2014 - 15:38

C'est parce que la photo est prise dans une lightbox, une sorte de cube en tissu qui entour intégralement le sujet photographié. Du coup, avec un éclairage global à l'extérieur, il n'y a aucune lumière franche, pas d'ombres et une meilleure compréhension du produit dans sa globalité. En revanche, cette technique trouve vraiment sa limite avec le Mac Pro, qui réfléchit absolument tout ce qui l'entoure. Un fond noir et une forte lumière diffuse permette de masquer le photographe, d’où les photos promos d'Apple.
La "fente" en devant est en fait l'ouverture de la box, là ou l'on fait passer l'objectif.

avatar tomate 23/01/2014 - 16:00

Merci pour les infos. Ceci étant, je ne trouve pas cette photo réussie du tout.

avatar Hasgarn 23/01/2014 - 16:08

C'est ce que je voulais dire sans le dire ^^

Il faut remercier le photographe pour avoir eu la bonne idée de mettre un iPhone à côté pour donner une idée de la taille de l'engin.

Mais c'est pas la meilleure manière de faire pour un Mac Pro.

avatar ValentinH 23/01/2014 - 16:09

Idem, je trouve ça dommage d'avoir photographier le Mac Pro de cette façon. Des photos dans un environnement réel auraient été plus agréable

avatar oomu 23/01/2014 - 16:24

dans un environnement "réel" avec une lumière néon de magasin, il donne globalement l'impression d'être gris-reflête-tout. On n'a pas le sentiment qu'il est noir dark vador (qui lui même triche, il était au cinéma ;) )

Sur le site yakyakyak.fr on peut voir ce qu'il donne dans une lumière d'un studio de travail, http://yakyakyak.fr/2014/01/focus-mac-pro-et-davinci-resolve/

avatar calotype 23/01/2014 - 16:10

AHhhhh voila le qui va faire bouger le cul au grand adobe.

avatar thg 23/01/2014 - 16:59

Sauf que Adobe PS gère le 16 bits depuis un paquet d'années, et ce sur n'importe quel ordinateur, Mac comme PC...

avatar Hasgarn 23/01/2014 - 17:11

Adobe a plusieurs années d'avance, ne l'oublions pas.
Et n'oublions pas non plus que Pixelmator n'a pas l'inertie ni les moyens (humains et financiers) d'Adobe non plus.

Dans le cas présent, louons leur réactivité et leur volonté de faire les choses bien.

Et puis, y a-t-il vraiment lieu de faire une comparaison entre une app grand public et un brontosaure du progiciel ?

avatar calotype 23/01/2014 - 20:11

Je ne fesais pas du tout référence au 16 bits mais à son optimisation à utiliser le matériel....

avatar Tatie_Danielle 23/01/2014 - 16:43

Adobe s'est bougé avec 14.2 et de nombreux filtre vont jusqu'à 4x plus vite

avatar popeye1 24/01/2014 - 06:49via iGeneration pour iOS

Oui, adobe, beaucoup de moyens , des prix en conséquence, excessifs pour les amateurs. Pixelmator très bien, un seul défaut, pas de manuel en français, que des tutos on english.

avatar Grug 24/01/2014 - 10:12

Toujours aussi peu pratique à l'usage cette interface noire… :(
Quant aux fonction de commande d'impression, un gadget pour des impressions hors de prix.