Fermer le menu   
header

iA abandonne son brevet sur le mode focus de Writer Pro

par Nicolas Furno le 27 décembre 2013 à 09:50

Parmi les nouvelles fonctions de Writer Pro [1.0 – US – 17,99 € – OS X 10.7 – iA Labs GmbH], éditeur de texte minimaliste que nous avions longuement évoqué dans un test, le contrôle de la syntaxe fait l’objet d’une polémique depuis quelques jours. Cette fonction masque tout le texte pour mieux mettre en avant la phrase en cours, ou bien encore tous les adjectifs, noms ou encore adverbes du texte. L’objectif étant d’améliorer un écrit en n’affichant qu’un type de mots à la fois, une idée intéressante, mais pas aussi radicalement nouvelle que ce que l’éditeur voulait bien faire croire.

Writer Pro en contrôle de la syntaxe pour afficher toutes les prépositions du document en cours.

Comme nous l’avions prouvé dans un précédent article (lire : Writer Pro: le grand enfumage), le contrôle de la syntaxe de Writer Pro reprend une API de base proposée à tous ses développeurs par Apple. En quelques minutes, on peut reproduire le comportement du logiciel et obtenir très exactement les mêmes résultats. Comment, dès lors, espérer breveter cette idée qui n’a rien d’original ?

Face à la levée de boucliers, l’éditeur a finalement fait marche arrière en annonçant sur Twitter le retrait du dépôt de brevet sur la fonction. iA avait longuement insisté sur ses intentions défensives — se prémunir d’une attaque contre ses propres idées — et non offensives — attaquer d’autres développeurs qui auraient voulu reprendre ces idées —, mais cette décision a le mérite de remettre les choses au clair. Writer Pro utilise bien l’API d’Apple et tous les développeurs peuvent en faire de même sans jamais être inquiétés par iA. Gageons que tous les autres éditeurs de texte dans le même esprit ne perdent pas de temps à intégrer cette fonction, d’autant que c’est très simple à faire…

Par ce tweet, l’éditeur de Writer Pro a reconnu que le dépôt de brevet était abusif.

Catégorie : 
Tags : 

Commentaire(s)

avatar Alméti 27/12/2013 - 10:03via MacG Mobile

J'aimerais bien savoir ce qui a cloché en interne pour avoir l'idée de déposer un brevet sur une API (elle-mme probablement protégée)...
Mauvais knowledge management? Mauvaise communication? Lendemain de cuite?
Un 2 janvier, j'aurais pu comprendre... Mais là, ça me laisse sans voix!

avatar trenkwill 27/12/2013 - 10:42via iGeneration pour iPad

@Alméti

Apparemment c'est un délire d'avocat

avatar [MGZ] Shralldam 27/12/2013 - 10:42via iGeneration pour iPad

Il me semblait pourtant avoir compris que iA était bien parti pour attaquer quiconque violerait son "brevet". Hypocrisie totale, donc ?

avatar Kapgm 27/12/2013 - 11:16

Tout à fait...
Ils avaient même prévu que si d'autres voulaient utiliser leur système, il aurait fallu acheter une licence auprès de iA.

Je cite :
"We’ve trademarked and obtained patent pending for Syntax Control. If you want it in your text editor, you can get a license from us. It’s going to be a fair deal."

Le brevet a été abandonné suite au brouhaha causé et confirmé dans cette discussion entre iA et David Heinemeier Hansson (créateur de Ruby on Rails) : http://storify.com/poritsky/discussion-from-twitterrific-5

avatar Lucier_lenlen 27/12/2013 - 22:27via iGeneration pour iPad

@Kapgm

Merci pour le lien, un bel échange qui finit bien.

Retenons que nous faisons tous et ferons tous des erreurs, exceptés ceux qui ne font rien.

avatar SMDL 28/12/2013 - 00:16via iGeneration pour iPad

@Lucier_lenlen

Oui, errare humanum est. La phrase est profonde. La Nature ne commet pas d'erreur.

C'est même ce qui nous caractérise : la pensée, d'idée que nous pouvons nous tromper.

Sur ce, ---> ;)

avatar ysengrain 27/12/2013 - 10:46

L'exemple montré sur la copie d'écran est d'un intérêt nul. Que tirer de la visualisation de prépositions ?

avatar debione 27/12/2013 - 15:16

Je pense que l'on peut définir une clarté du texte... Un texte qui aurait trop de préposition (ou une phrase) se repère beaucoup plus vite...
La même pour les verbes/noms/adjectif, qui permet de voir d'un coup d'oeil les redits, redondances et autres...

avatar BeePotato 27/12/2013 - 12:45via iGeneration pour iPad

Le titre de l'article est exagéré : iA n'abandonne aucun brevet, ne disposant encore d'aucun brevet ! La seule chose qui est abandonnée, c'est une demande de brevet.

avatar Francis Kuntz 27/12/2013 - 15:32

Le projet a surtout ete abandonne apres le tole general provoque. Hier c'etait marco ament et gruber qui montaient au creneau. Comment tuer sa boite a cause d'un ego surdimensionné....

Connexion utilisateur