Fermer le menu
 

LDLC finalise l'achat du revendeur Apple BIMP

Florian Innocente | | 11:00 |  23

Les 14 agences du revendeur Apple BIMP sont en bonne voie d'être absorbées par le groupe LDLC. Depuis juin, les deux enseignes étaient en discussion et une nouvelle étape a été franchie avec la signature hier d'un protocole d'accord. Sauf avis contraire de l'Autorité de la concurrence, l'opération sera achevée au plus tard le 31 janvier prochain, annonce le communiqué de presse.

Les 14 agences de BIMP, dont 7 Apple Premium Resellers, appartiennent à la société OLYS (40 millions d'euros de CA en 2016, 140 salariés) et c'est sur elle que LDLC a jeté son dévolu.

Cet été, c'est BIMP qui avait avalé l'un de ses concurrents, les quatre boutiques Apple de iTribu dans l'ouest de la France. LDLC compte 26 boutiques en France, en plus de ses multiples sites web dont ldlc.com, materiel.net ou hardware.fr. Il écoule déjà des produits Apple, mais le renfort de BIMP lui donnera un vrai statut de revendeur, plein et entier.

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


23 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar calotype 17/10/2017 - 11:32

Toujours eu une bonne impression de LDLC et matériel.net dont je découvre le point commun ici.
Je pense que c'est une bonne chose qu'il y ai quelques "gros" en France, afin de concurrencer le géant amazon, comme l'est déjà cdiscount.

avatar DVP 18/10/2017 - 17:00

C'est pas les moins chers, mais ils sont serieux, ont un SAV très competent, paient leurs impôts en France et leurs employés ne font pas des kilometres dans les entrepots pour préparer les colis.
Autant d'arguments pour accepeter de payer quelques euros de plus.

avatar marc_os 17/10/2017 - 11:49

Ah que c'est beau le capitalisme.
D'un côté on divise quand il s'agit de dilapides les entreprises publique (cf. EDF/GDF, "chacun son métier, donc faut séparer et privatiser", résultat, l'ex EDF vend électricité et gaz, et l'ex GDF vend gaz et électricité), de l'autre on regroupe pour faire des groupes toujours plus gros (mais souvent en maintenant juridiquement les entreprises suffisamment petites pour éviter tout CE) qui se retrouvent si ce n'est en situation monopolistique, en situation de dominance afin de mieux écraser la concurrence ou faire des économies d'échelle, donc licencier du personnel...



avatar ohmydog 17/10/2017 - 12:24 via iGeneration pour iOS

@marc_os

C’est pour ça qu’il y a le droit de la concurrence... et des sanctions.
Mais après j’ai l’impression que tu cherches la polémique idéologique :)

avatar marc_os 17/10/2017 - 14:20 (edité)

@ ohmydog
« le droit de la concurrence... et des sanctions »
C'te blague.
La concurrence économique entre les entreprises est une conséquence du système économique capitaliste, mais on veut (et on réussit) à nous faire croire que ce serait le bien absolut.
Alors que l'autre nom de la concurrence économique c'est la guerre économique, à ne pas confondre avec la "saine concurrence" entre athlètes sportifs. Mais justement, la pensée unique capitaliste trompe le monde en faisant croire que les deux types de concurrences sont pareillement bénéfiques.

avatar Thaasophobia 17/10/2017 - 13:20

@ marc_os

Hors sujet... tu voulais sans doute poster sur Libé?

avatar marc_os 17/10/2017 - 14:21

@ Thaasophobia
Absolument pas.
Il s'agit d'un sujet économique, on n'est pas dans un monde de bisounours, comme il était de bon ton de dire il y a peu encore.

avatar melaure 17/10/2017 - 14:29

Justement range ton communisme passéiste du siècle dernier et vis un peu au 21ème siècle. On ne reviendra pas au soviet suprême, fais-toi une raison, adapte toi ou déconnecte complètement du monde et va vivre dans le larzac nord coréen ...

Et bon vent à la nouvelle entité.

avatar marc_os 17/10/2017 - 15:46

@ melaure
Le capitalisme dans sa toute puissance date du XIXème siècle.
C'est très moderne en effet.
De même que la propagande anti-communiste primaire telle que tu la pratiques. Ni l'URSS ni la Chine ni la Corée du Nord n'étaient ou ne sont communistes. C'est parti en vrille dès Lénine dont l'idée de "centralisme démocratique" était aux antipodes de ce qu'avait suggéré un certain Karl Marx pour qui l'auto-gestion était une piste à suivre. Mais bon, continuer en 2017 à prétendre que la Chine est communiste comme le font les médias, et donc propager des contre-vérités, ça s'appelle comment ? De la propagande.

avatar JadEstuaire 17/10/2017 - 18:07

Et que dire de l'une des plus grosses capitalisation boursière :)

avatar SILLIG 17/10/2017 - 12:18 via iGeneration pour iOS

@ marc_os

Benoit Hamon c’est toi? Bonne petite diatribe socialiste d’antan.

avatar iVador 17/10/2017 - 13:09 via iGeneration pour iOS

@SILLIG

Le capitalisme c’est tellement moderne ... l’esclavage qui va avec aussi !

avatar Kokobama 17/10/2017 - 13:17 via iGeneration pour iOS

Aujourd’hui, il n’y a pas trop le choix :
Soit tu grossis soit tu meurs...

Lorsque vous voulez subsister face au raz-de-marée Amazon, qui génère à lui seul 15 millions de visiteurs uniques/mois rien qu’en France (premier site de e-commerce), et donc autant de potentiels acheteurs, vous adoptez une stratégie de regroupement et de différentiation. D’une part l’union fait la force. De l’autre, le qualitatif permet de se démarquer et de justifier les écarts de prix. Un Amazon ne négocie pas les mêmes prix d’achat qu’un « petit » LDLC.
Alors on joue sur les magasins(la proximité) et les conseils (l’expertise)... Bref les seuls points sur lesquels l’Américain pêche (pour l’instant?).

Le rachat de BIMP leur permettra sûrement d’ouvrir de nouveaux magasins et de vendre un poil plus de Macs...
Histoire de retarder autant que possible l’inéluctable...

avatar perrudja 17/10/2017 - 13:22 via iGeneration pour iOS

Je suis client de Bimp à Grenoble (particulier et entreprise) et niveau accueil, conseil, disponibilité, suivi etc. Ils sont au top ! J’espère que cette acquisition ne dégradera rien !

avatar marc_os 17/10/2017 - 14:25

@ perrudja
On peut rêver.
Car l'acquisition n'a certainement pas été gratuite.
Donc LDLC devra non seulement rentrer dans ses frais, mais en plus faire des bénéfices. Si par miracle les recettes n'augmentent pas globalement, le seul moyen pour LDLC à court terme donc pour rentrer dans ses frais sera de faire des économies. Et pour faire des économies dans une entreprise où le plus gros poste de frais de fonctionnement ce sont les salaires, on fait comment ?
On licencie.
Prions que cela n'arrive pas. (Il n'y a plus que ça à faire une fois l'acquisition finalisée).

avatar Lightman 12/11/2017 - 15:38 via iGeneration pour iOS

@perrudja

Le magasin, oui.
Le SAV de l'autre côté de Grenoble, c'est tout le contraire !

avatar pommedor 17/10/2017 - 14:22

Devrait voir avec la grande distribution pour vendre du pc custom au michu, afin qu'il n'achètent plus les cochonneries bas de gamme de dell, hp, acer et compagnie.

avatar rikki finefleur 17/10/2017 - 18:46

pommedor
Dell , HP , asus , ont une meilleure fiabilité devant Apple selon la dernière enquête.
Parfois il y a des mythes..
Bref vous risquez de tomber plus souvent en panne avec la pomme que parfois avec d'autres , et ce même si vous ne les aimez pas.

Enfin je mentionne que pour dell et hp un tech peut venir chez vous ,cela évite les rdv et les déplacements et autres temps perdus chez un genius dans un store.

avatar languedoc 17/10/2017 - 15:24

iTribu dans l'ouest ? je ne me savais pas dans l'ouest, mais ce n'est pas grave ; on sait très bien que les français et la géographie ne font pas bon ménage. Car oui, iTribu c'est Mtp et Nîmes, entre autres…

avatar Stéphane83000 17/10/2017 - 17:49 via iGeneration pour iOS

LDLC j’en suis satisfait et je soutiens cette initiative s’ils maintiennent leur philosophie.

avatar alextools.be 18/10/2017 - 10:15

A part éventuellement des actions promotionnelles ponctuelles, qu'apporte un revendeur par rapport au fait de commander directement sur le site de Apple ? Et si une promo est effectivement particulièrement intéressante, a-t-on la même qualité de SAV (peut-on contacter celui de Apple ?) ?

avatar calotype 18/10/2017 - 18:42

Tu es peut être de la jeune génération internet , oubien moins jeune mais qui a pris pleinement possession de ce qu'offre le net en terme de prix et comparaison, ou encore un radin malin...
Cependant il y a toujours beaucoup de monde qui aime le contact humain et physique plus que le prix, et qui sont d’ailleurs plutôt fidèle.
C'est la réflexion que je me suis faite avec le temps, quand je vois encore des petites boutique de vente/réparation informatique&mobile ou tout autre boutique dont les produits proposés se trouvent très facilement sur le net.

avatar DVP 18/10/2017 - 17:02 (edité)

iTribu dans l'ouest ?
Nimes, Montpellier, Perpignan... C'est le sud pas l'ouest :)