Fermer le menu
 

Orange veut déployer sa fibre à son rythme, même si l’Arcep n’est pas d’accord

Mickaël Bazoge | | 15:40 |  48

Orange n’a pas l’intention de se faire dicter le rythme de déploiement de sa fibre par l’Arcep. Le régulateur a frappé un grand coup en début de semaine, avec un rapport qui reproche à l’opérateur historique d’aller trop vite dans l’installation de la fibre, laissant derrière lui des concurrents qui ne peuvent pas suivre (lire : L'Arcep s'attaque à la fibre d'Orange).

En se rangeant derrière les trois opérateurs qui n’ont pas su s’investir autant qu’Orange, la logique du gendarme des télécoms est effectivement un peu dure à suivre. L’entreprise de Stéphane Richard ne manque pas de pointer la contradiction entre les exigences de l’Arcep et des orientations européennes qui demandent aux États d’assouplir les règles obligeant d’ouvrir à la concurrence des réseaux mis en place à grands frais par les opérateurs.

L’Union européenne entend pousser les opérateurs à investir dans le déploiement de leurs propres réseaux et éviter d’éventuels « effets d’aubaine », c’est-à-dire un opérateur qui profiterait des investissements des autres pour se créer un réseau à peu de frais. « Je ne vois pas très bien comment on peut se mettre autant en contradiction avec des orientations européennes claires, d'autant plus si on prône une harmonisation hors la loi », explique Pierre Louette, directeur général d’Orange, aux Échos.

Stéphane Richard.

Louette estime que le raisonnement de l'Arcep peut paraître « étrange » : « Il fait le constat d'un retard dans le déploiement du très haut débit en France et incite les opérateurs à investir davantage. Nous partageons ce point de vue. En revanche, nous ne comprenons pas pourquoi, parce que cela ne va pas assez vite, il faut freiner celui qui est le plus rapide ». Il rappelle le cas espagnol, où le cadre réglementaire est plus stable et plus souple qu’en France : « Le déploiement de la fibre y est bien plus rapide et Orange y compte déjà plus d'abonnés FTTH qu'en France ».

Orange compte bien poursuivre ses investissements dans le déploiement de la fibre, quitte à laisser la concurrence sur le bas côté. « Si certains concurrents sont en retard, si des erreurs ont été commises, ce n'est pas à nous de les payer. Laissez-nous déployer en paix ! ».

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


48 Commentaires

avatar armandgz123 11/01/2017 - 15:45 via iGeneration pour iOS

C'est une blague j'espère ? C'est tellement ridicule de vouloir ralentir l'installation de la fibre... mais vraiment débile

avatar frankm 11/01/2017 - 15:56 via iGeneration pour iOS

@armandgz123

Bah si je suppose que orange a la primeur pour connecter les abonnés. Bien que les concurrents pourront emprunter la fibre orange mais trop tard !
Les concurrents voudraient utiliser la fibre orange sans rien installer

avatar Ridge33 11/01/2017 - 16:08 via iGeneration pour iOS

@frankm

Si j'en crois la procédure du fibrage d'un quartier, il y a un délai de 3 mois à respecter pour le premier opérateur lors de la pose d'un PMZ pour que les autres opérateurs puissent se positionner commercialement et techniquement. Et comme souvent c'est Orange le premier arrivé, bah, les autres opérateurs ne suivent pas.



avatar Jacti 11/01/2017 - 21:15

Chez moi, pour la fibre, au bout de 3 mois, aucun concurrent d'Orange ne s'est déclaré. Il est vrai que nous sommes une zone pavillonnaire sans immeuble donc peu rentable certainement...
VIVE ORANGE ! Grâce à lui je suis à plus de 900 Mbps avec l'abonnement fibre Jet.

avatar hirtrey 11/01/2017 - 16:36 via iGeneration pour iOS (edité)

@frankm

Orange n'a pas la primeur de la fibre. En premier c'est le syndic après réunion qui choisit l'opérateur qui va fibrer. Dans mon cas, nous avons choisis Orange car c'est le seul à réellement proposer de la "vrai". Free signe le contrat mais oubli ensuite.

Après il y a un délai de 3 à 6 mois pour que Orange puisse réellement aller chez le client.

avatar Jacti 11/01/2017 - 21:11

Ça ne me surprend pas de la part de ce ramassis de gros nuls qu'est l'ARCEP. Avant la fibre, j'était à 2Mbps en ADSL parce que l'ARCEP n'avait pas voulu qu'Orange installe des sous-répartiteurs (le répartiteur dont je dépendais étais à plus de 4 kms et j'étais en aérien avec une ligne pourrie) pour ne pas fausser la concurrence. Leurs décisions ont toujours été dans le sens d'un ralentissement. Il faut supprimer cet organisme de bons à rien.

avatar iRobot 5S 11/01/2017 - 15:49 via iGeneration pour iOS

François Fillon va nous régler tout ça, en effet c'est lui qui a inventé internet.

avatar Ridge33 11/01/2017 - 15:52 via iGeneration pour iOS

Que l'on aime ou pas Orange, franchement, on ne peut pas leur donner tort sur ce cas. Ou alors il faut enterrer le plan gouvernemental THD 2022.

avatar macbookpro2016 11/01/2017 - 15:55 via iGeneration pour iOS

Bravo orange! Ne vous laissez pas faire

avatar Rigat0n 11/01/2017 - 16:05 via iGeneration pour iOS

Je suis rarement fan d'orange habituellement mais là il faut avouer...

avatar ArchiArchibald 11/01/2017 - 16:06 via iGeneration pour iOS

Perso, mon quartier devrait être fibré sur les petites résidences, mais le service m'a répondu que dans cette rue non. On est six abonnements en attente. Donc, ils ne sont pas tellement pressés.

avatar vrts 11/01/2017 - 16:10

je regrette tellement ma fibre Orange (j'ai eu un déménagement obligatoire)... Mais TELLEMENT !

*geek qui pleure dans sa grotte*

avatar SMDL 12/01/2017 - 09:17 via iGeneration pour iOS

@vrts

Condoléances, ce doit être un peu raide. Depuis que j'ai la fibre, je m'imagine déménager et revenir à l'adsl, c'est un tel confort...

avatar ErGo_404 11/01/2017 - 16:15 (edité)

Je suis très partagé sur le sujet.
Je suis ravi qu'Orange déploie aussi vite, mais ils deviennent de fait un monopole sur le marché de la fibre, et ça se ressent dans leurs prix qui montent jusqu'à plus de 50€/ mois pour une fibre à 1Gbps.

Donc effectivement l'erreur du gouvernement a été de ne pas déployer un réseau national à la France Télécom qui serait ensuite loué aux opérateurs, et du coup de laisser Orange qui avait visiblement plus de marge de manoeuvre dans leur trésorerie pour s'établir en roi de la fibre.
Mais en fait la solution pourrait être non pas de ralentir Orange, mais de limiter leurs prix pour qu'ils soient abordables et plus proches de la concurrence.

avatar kyzako 11/01/2017 - 16:19 via iGeneration pour iOS

@ErGo_404

"Mais en fait la solution pourrait être non pas de ralentir Orange, mais de limiter leurs prix pour qu'ils soient abordables et plus proches de la concurrence."

Dans l'idée je suis d'accord. Le problème étant que là aussi Orange est dans l'obligation de faire des prix plus élevés que les autres opérateurs. Donc c'est encore le serpent qui se mord la queue...

avatar macbookpro2016 11/01/2017 - 16:20 via iGeneration pour iOS

@ErGo_404

Encore un qui veut tout pour pas cher c'est désolant

avatar Jacti 11/01/2017 - 21:19

Moi je me fous bien de la concurrence si un opérateur (serait-il monopolistique) me fournis le service que je désire avec un SAV de qualité. Je ne suis pas un idéologue de "la concurrence libre et non faussée".

avatar Paquito06 11/01/2017 - 16:19 via iGeneration pour iOS

L'ARCEP, à contre courant. Ils doivent apprecier leur bon vieux 56k. On peut aussi retourner au hertzien 🤣 Ils n'ont qu'a aller le construire a Rome, leur palais!
Serieusement, si la concurrence n'arrive pas à suivre, ca souleve quand meme quelques questions auxquelles il serait bon de repondre au lieu de fustiger les bons (?) choix d'Orange.

avatar philfamb 11/01/2017 - 16:22 via iGeneration pour iOS

La question qu'il faut se poser c'est : est ce que l'auteur de l'article n'a pas tout compris ou s'il manque d'objectivité !

À aucun moment l'ARCEP ne veut ralentir le déploiement de la fibre ! Mais imposer à Orange l'obligation de laisser passer les autres opérateurs par ses fourreaux ce qui lui a facilité grandement le déploiement de la fibre ! Ceci permet de fibrer un immeuble sans avoir à effectuer de gros travaux (comme ouvrir les trottoirs) qui rebutent souvent les syndics et associations de propriétaires d'immeubles.

Donc imposer à Orange d'ouvrir ses infrastructures qu'il ne détient que parce qu'il est l'opérateur historique est une bonne chose et ne ralentira pas le déploiement de la fibre ... bien au contraire.

avatar Jacti 11/01/2017 - 21:24

Chez moi si Orange n'avait pas pris les devants (je suis en pavillon et il n'y a pas d'immeuble dans les parages), je serai encore en ADSL 2 Mpbs. Alors l'ouverture des infrastructures, la concurrence et toussa, je m'en fous royalement. VIVE l'opérateur historique et si ça en défrise quelques-uns et bien tant pis (ou plutôt tant mieux !)

avatar oomu 11/01/2017 - 21:53

@jacti

le point est, l'article est à charge et omet la vérité technique.

Concrètement : ça n'accélérera pas négativement ou positivement le fibrage chez vous.

avatar Hideyasu 11/01/2017 - 23:29 via iGeneration pour iOS

@philfamb

Personnellement j'ai surtout l'impression que les autres opérateurs veulent profiter des investissements d'orange à moindre frais.

avatar geekdefense 11/01/2017 - 16:28 via iGeneration pour iOS

- Un déploiement rapide oui mais où ils veulent et comme ils veulent, ma sœur habite dans un lotissement en maison individuelle, le quartier est théoriquement fibré depuis 1 an et demi maintenant mais rien n'est activé dans l'armoire pour au moins disposé de la vdsl2 en attendant de payer pour l'installer
- Le quartier à côté par contre est couvert aussi en fibre et certains immeubles ont la fibre active
- Dans la logique de déploiement il privilégie certes les immeubles car plus de monde = +€ = plus rentable = amortissement plus rapide des investissements
- On remarquera aussi que sur 1 an en suivant l'évolution de la carte de la fibre, 4 nouveaux quartiers autour sont passés en zone orange mais les autres derrières rien à foutre, donc orange sérieusement concentré vos efforts sur quelques quartiers avant d'ouvrir des autres à la fibre, on dirait un monopolie.

avatar oomu 11/01/2017 - 21:52

un blocage peut intervenir pour toutes sortes de raison farfelues:

- manque d'une autorisation quelque part (un simple trottoir de trop)
- blocage par propriétaires, syndic etc
- conflits commercial entre opérateurs

n'hésitez pas à contacter mairie, voir le maire hop, syndic, opérateurs.

--
"on dirait un monopole."

c'est la situation aux USA, où les opérateurs se gardent bien d'être en commun sur les même quartiers, se sont partagés les villes et peuvent ainsi faire des tarifs ahurissants.

avatar Paquito06 11/01/2017 - 22:16 via iGeneration pour iOS

@oomu

Aux US, je suis quand meme bien content de payer cher pour avoir du 200 Mega ou de la LTE depuis deja 5 ans, à fond, partout, sur un territoire qui fait 20 fois la France. Apres si les prix ne baissent pas dans 10 ans on en reparle 😆

Pages