Fermer le menu
 

La police lituanienne va augmenter ses salaires en virant Microsoft

Nicolas Furno | | 09:41 |  31

La police lituanienne a abandonné les produits Microsoft dans ses commissariats. À la place de Windows, ses ordinateurs tournent désormais sous Ubuntu et à la place de la suite bureautique Office, c’est LibreOffice qui a succédé. Un choix motivé essentiellement par des raisons financières si l’on en croit ce commentaire publié sur Reddit : les salaires des forces de l’ordre sont apparemment assez faibles en Lituanie, et les économies réalisées dans le département informatique contribueront à les augmenter.

Prochaine étape : passer à des Lada ? (Image Jo. CC BY 2.0)
Prochaine étape : passer à des Lada ? (Image Jo. CC BY 2.0)

La police de la Lituanie n’est pas la première à adopter des solutions libres pour remplacer les produits de Microsoft, toujours ultra-dominant dans le secteur. La police française avait économisé des dizaines de millions d’euros en adoptant OpenOffice à la place de Microsoft Office dès 2005, puis Ubuntu à la place de Windows dans les années suivantes.

D’autres institutions font le choix d’un système libre, non pas pour économiser, mais pour contrôler l’intégralité des logiciels utilisés, ce qui est impossible avec du code fermé. Aux Pays-Bas par exemple, la branche de la police chargée de la surveillance d’internet n’exploite que des logiciels libres tournant sous Ubuntu depuis 2003.

Source : Via @pourrito

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


31 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar byte_order 18/07/2016 - 15:05

LiMux a aussi fait le choix de customiser une version de Debian, puis d'Ubuntu plutôt que d'utiliser une version toute prête avec un dépôt applicatif dédié. Résultat ils doivent maintenir la distro eux-même plutôt que d'avoir cette maintenance faite par une bien plus grande communauté.

Et ils ont clairement essuyé les platres du support des laptops par Linux, un type de PC où chaque constructeur trouve toujours le moyen d'intégrer un composant obscure derrière un bus bizarre le tout caché grace à un pilote... uniquement disponible pour Windows. La situation c'est amélioré depuis quelques années, mais Munich a bien essuyé les plâtres sur ce point particulier.

avatar occam 18/07/2016 - 16:28

J'étais à Munich au début du projet.
Si Ubuntu avait déjà existé à l'époque, peut-être les choses se seraient-elles passées différemment. Mais Ubuntu ne fut lancé qu'en 2004. Un an plus tôt, et cela aurait pu simplifier le parcours.

La scène Linux en Allemagne subissait encore les contre-coups des déboires de SuSE, jadis le plus grand distributeur allemand de Linux, et qui mit à la porte beaucoup de monde en 2001, pour finalement se faire avaler par Novell en 2003. Les accords entre Novell et Microsoft finirent par convaincre bon nombre de gens qu'il valait mieux être maître de sa propre distro, sans se préoccuper de cross-licensing et de shared royalties sur les brevets, surtout pas avec M$. À l'époque, au moins sur le plan idéologique, cela avait une certaine cohérence.

avatar harisson 18/07/2016 - 17:18

@occam :

"Si Ubuntu avait déjà existé à l'époque, peut-être les choses se seraient-elles passées différemment."

Ca aurait pire et Debian a été initié par un allemand (rip Ian).



avatar Maximus 18/07/2016 - 15:57 via iGeneration pour iOS

Et la sécurité ils s'en foutent ?

avatar Ali Ibn Bachir ... 18/07/2016 - 17:00

Ça a peut-être joué aussi dans la décision de passer de Windows à Linux.

avatar Biking Dutch Man 18/07/2016 - 20:52 via iGeneration pour iOS

Le problème c'est que dans les administrations les responsables et collaborateurs des dpts IT sont des quilles, sinon ils travailleraient dans le privé pour des salaires autrement plus intéressants. Lorsque j'ai monté une ferme Linux pour faire de la reco du locuteur en Angleterre mon IT support m'a dit qu'il ne savait pas ce qu'était "Lunix" (sic!). Maintenant aux Pays-Bas ils m'ont laissé crever un serveur RAID avec des données très importantes et ils n'arrivent pas à rétablir la situation avec des back ups sur bande.... J'ai 2 serveurs RAID à la maison depuis plus de 10 ans et je n'ai jamais eu de problème alors qu'ils ne sont pas en atmosphère contrôlée... Des quilles je vous dit! Tout cela pour dire qu'ils sont tous certifié M$ truc chose et qu'ils veulent surtout des solutions clef en main pour aller boire des bières à 17:00 tapantes!

Pages