Fermer le menu

Numericable en négociations exclusives avec SFR

Nicolas Furno | | 09:10 |  111

Invité par Europe 1 ce matin, Arnaud Montebourg a a priori révélé un peu trop en avance que Numericable avait finalement obtenu un accord pour acheter SFR. Jusque-là, c’est l’offre de Bouygues Telecom qui jouait les rôles de favori, mais le ministre du Redressement productif a déclaré : « J’ai cru comprendre que les dirigeants de Vivendi ont décidé coûte que coûte de vendre SFR à Numericable ». Notons toutefois que la décision n’a pas encore été prise : le conseil de surveillance de Vivendi doit prendre une décision aujourd’hui quant à l’avenir de l’opérateur.

[MàJ 14/03/2014 14h13] : l'information est désormais officielle.

Arnaud Montebourg était l’invité d’Europe 1 ce matin

Le ministre n’a pas manqué de critiquer le choix de SFR et reste ainsi sur ses positions. Indiquant que cette décision allait poser problème, il a relevé plusieurs problèmes, à commencer par la taille de Numericable. Le câblo-opérateur est, de fait, beaucoup plus petit que SFR et Arnaud Montebourg laisse entendre que l’endettement nécessaire (à hauteur de dix milliards d’euros) pour acheter l’opérateur au carré rouge pourrait mettre en danger l’entreprise. Il a par ailleurs critiqué assez violemment la technologie utilisée par Numericable :

La fibre est ce qui va permettre aux Français d’avoir un Giga chez eux et de lutter contre la fracture numérique. Nous n’avons pas besoin de câble, qui est le système d’avant, mais de fibre qui est la technologie du futur.

Ce qui le gêne d’abord, c’est toutefois le problème de la concurrence. Contrairement à l'ARCEP, le gouvernement, explique-t-il, reste « favorable à un retour à trois opérateurs. », ce qu’aurait permis l’acquisition de SFR par Bouygues Telecom. Si Numericable finit par acheter SFR, on restera à quatre opérateurs, puisque l’opérateur de Martin Bouygues ne pourra pas acheter SFR, ce qui signifie aussi que Free ne pourra pas reprendre une partie du réseau mobile de Bouygues Telecom. L’accord signé entre les deux entreprises posait en effet comme condition préalable l’acquisition de SFR par Bouygues (lire : Free achète le réseau de Bouygues pour pas grand-chose (1,8 milliard d’euros)).

Cette infographie résume bien les deux options de SFR et leur impact sur le marché mobile français.

Dernier point soulevé par le ministre, la fiscalité : Numericable est une entreprise française à l’origine, mais elle est aujourd’hui basée au Luxembourg et cotée à la bourse d’Amsterdam. Et Arnaud Montebourg de se faire menaçant : « Il faut que monsieur Drahi [PDG de Numericable, Ndlr] rapatrie l’ensemble de ses possessions et de ses biens en France et nous aurons des questions fiscales à lui poser »

Si les informations du ministre du Redressement productif sont exactes et si Numericable finit bien par acheter SFR, c’est d’abord un camouflet pour Arnaud Montebourg qui s’était personnellement engagé en faveur de Bouygues Telecom. Ce dernier n’est pas dans la meilleure posture non plus : l’opérateur comptait beaucoup sur la récupération de SFR pour se constituer un réseau fixe digne de ce nom. À défaut, il doit compter sur l’accord signé avec Numericable, qui deviendra a priori un concurrent également sur le mobile.

Free est également perdant et il suffit, pour s’en convaincre, de lire cette interview de Xavier Niel pendant laquelle il s’attache longuement à défendre Bouygues Telecom et attaquer Numericable. Le PDG a également attaqué le réseau câble de l’opérateur, le qualifiant de « Canada Dry de la fibre » et même de « technologie haussmannienne ». Il critique aussi le manque d’investissements de Numericable (40 millions d’euros dans la fibre selon lui), mais aussi son endettement élevé et même sa politique sociale, faisant planer la menace de licenciements en masse chez SFR après l’acquisition.

Installation de fibre optique — Image Numericable

Même si Xavier Niel a quelques arguments recevables contre Numericable, il convient aussi de relever que le câblo-opérateur est complémentaire de SFR, alors que Bouygues Telecom était beaucoup plus similaire. Le nouveau propriétaire du carré rouge peut compter sur un réseau de boutiques extrêmement dense qui lui manque aujourd’hui, par exemple.

Numericable profitera naturellement d’un excellent réseau mobile qui reste parmi les meilleurs en France, même si SFR a pris un peu de retard en 4G. À l’inverse, et quoi qu’en disent Arnaud Montebourg et Xavier Niel, le réseau câblé fournit plus de connexions rapides que ses concurrents. Et s’il est, de fait, souvent vétuste, il fonctionne malgré tout très bien et devrait offrir de meilleurs débits encore à l’avenir (lire : Numericable va généraliser le gigabit au troisième trimestre).

Pour aller plus loin :
Catégorie : 
Tags : 

111 Commentaires

avatar Sukhoi_37 14/03/2014 - 09:15via iGeneration pour iOS

C'est Free qui va faire la tête

avatar Jippi 14/03/2014 - 09:15via iGeneration pour iPad

La loose pour les consommateurs !

avatar StevenHuon 14/03/2014 - 09:15via iGeneration pour iOS

Que de revirements...

avatar SnowRider69 14/03/2014 - 09:17

"...nous aurons des questions fiscales à lui poser." ...Bah si il croit que ça va le faire revenir ce genre de déclaration... ^^ Bref.. A côté de ça je sens que le film à suspens "SFR Episode 1 : la menace du carré rouge" n'est pas encore fini... Bouygues ne va pas se l'SFR....

avatar Pablo 14/03/2014 - 09:27via iGeneration pour iOS

@SnowRider69 :
Joliiiiii !

avatar iJoke 14/03/2014 - 09:55via iGeneration pour iPad

@SnowRider69

Beau jeu de mots, tu bosses à libé?

avatar The3DCie 14/03/2014 - 10:27

C'était une réplique sortie dans "Astérix, Mission Cléopâtre" : "Itineris a raison, il ne faut pas se l'SFR"... ^_^

avatar SnowRider69 14/03/2014 - 11:34

Bien vu pour la référence ;-) c'était voulu !

avatar Clerient 14/03/2014 - 09:18via iGeneration pour iOS

Si SFR se fait racheter par numericable.
Nombre d'abonnés à SFR partiront.
Bouygues et free vont fusionner.
SFR disparaîtra...

avatar Designer_Drugs 14/03/2014 - 11:18via iGeneration pour iOS

@Clerient :
Ce monsieur vient de tout résumé! Nous sommes perdu... Il connaît notre avenir!
Non sérieux, tu en sais quoi ?

avatar ofabriceo 14/03/2014 - 09:18via iGeneration pour iOS

Au lieu de chercher à comprendre pourquoi le PDG de numericable sait expatrier montebourg devient menacent pathétique

avatar Androshit 14/03/2014 - 09:59via iGeneration pour iPad

@ofabriceo

Plait-il ?

avatar XavierPadawan 14/03/2014 - 09:18via iGeneration pour iPad

C'est sûr que la concurrence est meilleure avec 3 opérateurs qu'avec 4. Mdr Arnaud!!! Aurais-tu des actions chez Bouygues ou chez Free? Ou les 2???

avatar SonnicProject 14/03/2014 - 09:21via iGeneration pour iOS

@XavierPadawan :
Grave ... Puis ce n'est pas si mal que ca non ?! Cela va équilibrer le marché.

avatar droyze 14/03/2014 - 09:20

Et merde...

avatar samsneed86 14/03/2014 - 09:24via iGeneration pour iOS

Bon bah mnt reste plus qu'à XN d'acheter BT

avatar BenUp 14/03/2014 - 09:25

C'est une bonne nouvelle sur bien des points, l'emploi et la concurrence.

avatar falemaster 14/03/2014 - 09:26via iGeneration pour iOS

Combien de valises pleine de billets doivent passer en ce moment sous le bureau de ce cher Arnaud ...

avatar Andromadeus 14/03/2014 - 09:32

Non mais quel ministre de merde, il veut foutre la merde encore plus. Il avait sûrement sa place dorée chez Bouygue. En tout cas, il faudra attendre ce soir pour le verdict final.

avatar gemrosh 14/03/2014 - 09:33via iGeneration pour iOS

Cool. L'arroseur arrosé ! Cela laisserait l'opportunité a Free de croquer Bouygues ! Miam miam !

avatar TomSupraBoy 14/03/2014 - 09:34

Non mais quand même ce qui est marrant c'est que quand on voyait les articles et les infos par rapport au rachat de SFR, c'est comme si Bouygues l'avait déjà racheté avant même que la décision soit prise et énoncée. On voyait déjà sur BFM par exemple un sujet sur le retour à trois opérateurs, la crainte de l'augmentation des prix etc, lol. Cette histoire me rappelle l'arrivée de l'iPhone Low Cost en son temps par les différents médias.

avatar Saint-Jey 14/03/2014 - 09:35via iGeneration pour iOS

SFR, le monde s'enfile (sans fil). Et vous ?

avatar Anthanagor 14/03/2014 - 09:36via iGeneration pour iOS

La troche de cet abruti dans l'article x)

avatar luisdeejay 14/03/2014 - 09:38via iGeneration pour iOS

"Nous n'avons pas besoin de câble, qui est le système d’avant, mais de fibre qui est la technologie du futur."
En attendant c'est bien Numéricable qui arrose le plus de monde en très haut débit aujourd'hui.

avatar Trollolol 14/03/2014 - 12:30

Quantité =/= qualité

Ya des clients de miséricable qui sont aux portes de Paris et ont 600ko/s dans la journée, ils sont obliger d'attendre la tranche 0h00 - 6h00 pour profiter des dizaines de Mo/s de leur contrat...

Pages