Fermer le menu

Mozilla : le nouveau CEO Brendan Eich pris dans une polémique

Stéphane Moussie | | 12:07 |  53

L'institution du nouveau CEO de Mozilla ne s'est pas passée comme prévu. L'organisation, qui cherchait un nouveau patron depuis le départ de Gary Kovacs l'année dernière, a misé sur Brendan Eich. « Un retour aux sources pour aller de l’avant », titrait Mozilla pour annoncer la promotion de son co-fondateur et directeur de la technologie. La situation vire en fait à la controverse.

En cause, une prise de position personnelle de Brendan Eich qui a fait réagir des membres de la communauté et employés. En 2008, le co-fondateur de Mozilla a réalisé un don personnel de 1 000 dollars pour soutenir un projet de loi californien qui visait à interdire le mariage aux couples du même sexe. La proposition 8, combattue par plusieurs entreprises dont Apple, a finalement été annulée par la Cour Suprême américaine, mais la pilule a toujours du mal à passer chez certains.

Blessé par la donation de Brendan Eich et le fait qu'il ne se soit pas excusé à l'époque, un couple d'homosexuels marié a retiré son application du Firefox Marketplace. D'autres personnes impliquées dans Firefox ou Mozilla ont fait connaître publiquement leur désaccord sur cette promotion. Pour calmer le jeu, le nouveau CEO a publié un billet dans lequel il se déclare « désolé d'avoir blessé » et demande à être jugé sur ses actes plutôt que sur les paroles. Il assure qu'il continuera à faire appliquer les engagements de Mozilla en matière de respect de la diversité, qu'il s'agisse aussi bien de l'orientation sexuelle, du sexe, de l'âge, de l'origine ethnique, de la classe sociale que de la religion.

Mitchell Baker, l'autre co-fondatrice de l'organisation et sa présidente, est venue lui apporter son soutien en déclarant que « l'engagement de Mozilla pour l'intégration de la communauté LGBT, et pour toutes les minorités, ne changera pas ». Malgré ces deux mises au point, les critiques ont continué de pleuvoir. Le lendemain de la publication de ces deux billets, des employés demandaient toujours publiquement la démission de Brendan Eich.

Une injonction qui n'est pas partagée par tous. Pour Daniel Glazman, membre de Mozilla et co-chairman au W3C, « la communauté ne peut pas promouvoir l'ouverture et la liberté de choix sans un respect profond pour les croyances individuelles. Rappeler les choix personnels datant de plusieurs années de Brendan est injuste et viole les valeurs fondamentales de la communauté Mozilla. »

Brendan Eich contesté jusqu'au conseil d'administration de Mozilla ?

La polémique aurait pu en rester là, mais le Wall Street Journal a apporté de l'eau au moulin en annonçant que trois membres du conseil d'administration (soit la moitié du conseil) avaient démissionné à la suite de la nomination de Brendan Eich. Ces départs ne sont pas liés à la donation du co-fondateur, mais à un désaccord stratégique, assure le journal américain. Gary Kovacs, John Lilly et Ellen Siminoff auraient voulu que le nouveau patron vienne de l'extérieur, ait une forte expérience dans le mobile pour pousser Firefox OS et soit complémentaire de Baker et Eich.

Mozilla a confirmé dans un communiqué le départ de ces trois personnes, mais pour des raisons qui ne seraient pas celles évoquées par le Wall Street Journal.

Les trois membres du conseil d'administration ont fini leur mandat la semaine dernière pour différentes raisons. Deux d'entre eux avaient prévu de quitter le conseil depuis un moment, l'un depuis janvier et l'autre à la fin de la recherche du nouveau CEO, quel qu'il soit.

Reste le cas du troisième membre qui n'est pas évoqué. On peut aussi s'étonner que Mozilla ne se soit exprimée sur le sujet qu'après l'article du Wall Street Journal. Pourquoi ne pas l'avoir indiqué dans le billet Mozilla Leadership Changes qui annonçait les autres changements à la tête de l'organisation ? Nous avons contacté Mozilla et attendons une réponse.

Catégorie : 
Tags : 

Les derniers dossiers

53 Commentaires

avatar Gensigo 31/03/2014 - 12:20via iGeneration pour iOS

C'est juste ridicule....

avatar Mathias10 31/03/2014 - 12:24via iGeneration pour iOS

Ridicule des deux côtés.
Aller jusqu'à payer pour un loi contre la mariage homosexuel c'est ridicule. Refuser un CEO pour ça l'est tout aussi.

avatar wildtiger 31/03/2014 - 12:35

Ouverture d'esprit : 0

Je reste sur Safari

avatar damiendu83600 31/03/2014 - 12:49via iGeneration pour iOS

Safari safari :-)

avatar D-I-M 31/03/2014 - 13:03

Hello,

Une hypocrisie totale, comment ceux qui réclament la tolérance (les gays dans le cas présent) peuvent-ils être aussi intolérant envers ceux qui veulent défendre le mariage hétérosexuel?...

Se sont les mêmes qui viennent ensuite pleurer d'être marginalisés par la société, qu'ils apprenent donc à vivre dedans.

Il faut aussi faire la part des choses entre l'individu (sphère privée) et le personnage (sphère pro/publique) tant que ces fonctions chez Mozilla sont positives, qu'importe ce qu'il fait en dehors, ça ne me touche pas...

Cdt.

avatar lmouillart 31/03/2014 - 13:50

Ici, il s'agit d'une prise de position publique (via un soutient financier nominatif) d'un référendum visant à supprimer les droits d'une population.

Ce soutient rétrograde va à l'opposé des prises de positions des entreprises high-tech, de service, etc. , ainsi que des valeurs de Mozilla.

Il devrait démissionner de son poste, car le retour de bâton des utilisateurs/contributeurs envers Mozilla risque d'être sévère.

avatar aspartame 31/03/2014 - 14:38

il y a écrit "qui visait à interdire le mariage aux couples du même sexe." il ne s'agit pas d'interdire le mariage hétérosexuel ...

qu'ils apprennent à lire aussi ?

avatar marc_os 31/03/2014 - 14:46

Donner des droits aux uns ne veut pas dire en retirer au autres !
En l'occurrence, le "mariage hétérosexuel" n'est pas et n'a jamais été en danger.

Enfin, je vous inviterais à relire la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme qui interdit toute discrimination de sexe (ou de race ou de religion, etc.). Or l'interdiction du mariage homosexuel était de facto une discrimination. Ceci dit, vous pouvez aussi être contre les Droits de l'Homme...

avatar Adrienhb 31/03/2014 - 19:21

Ce qui est fâcheux dans ta remarque, c'est que tu prends le problème à l'envers: le droit au mariage de chacun n'a jamais été refusé à quiconque du fait de son orientation sexuelle. Trouve-moi un article de loi qui interdisait le mariage d'une personne homosexuelle du fait de son homosexualité et oui là je serai d'accord avec toi, il y avait discrimination.

Pour revenir à la dépêche, il est dommage de ne pas avoir donné le lien vers le billet de Glazman sur le sujet: http://www.glazman.org/weblog/dotclear/index.php?post/2014/03/25/Welcome.... Difficile de ne pas partager son avis.

C'est quand même assez terrible ce que montre cette histoire: si on ne pense pas "comme il faut", on est le dernier des salauds et on doit aller à Canossa. Si avec ça vous voulez convaincre le vulgum pecus qu'il n'y a pas de pensée unique, je vous souhaite bien du courage !

avatar Rigat0n 31/03/2014 - 20:32via iGeneration pour iOS

@Adrienhb :

Oui effectivement les homosexuels avaient le droit au mariage hétéro, ce qui leur faisait une belle jambe, merci d'avoir participé.

Je suis pour la démission de ce type aussi. On peut être contre le mariage homo sans être homophobe (j'en doute mais bon si vous le dites...) mais financer une loi anti avec son propre pognon faut quand même avoir une sacré dent contre eux. Donc moi déjà je pars du principe que ce gars est homophobe.
Ensuite je comprends même pas pourquoi encore aujourd'hui l'homophobie est pas considéré au même titre que le racisme et le sexisme : c'est de la connerie, tout simplement.
A la limite il serait PDG de je sais pas quel merde je m'en foutrais mais là il est PDG d'une FONDATION qui prône l'ouverture et travaille pour l'avenir donc son étroitesse d'esprit n'a rien à foutre là, d'après moi.
Après que cela n'enlève pas au travail de tout le reste de Mozilla toute valeur, Firefox n'est pas à jeter pour autant.
Bien sûr on parle de sujets sensibles et mon avis n'engage que moi.

avatar Vanton 31/03/2014 - 22:33via iGeneration pour iOS

@Rigat0n :
Merci pour le coup de main, je commençais à me sentir seul...

avatar Vinyl 01/04/2014 - 10:59

D'accord avec toi.

avatar Adrienhb 04/04/2014 - 16:06

Ils n'avaient pas le droit au mariage hétéro, expression qui ne veut rien dire. Ils avaient droit au mariage, comme n'importe qui. Point.
Je note d'ailleurs au passage que tu ne peux me citer une loi qui empêchait à une personne homosexuelle de se marier.

Et être contre une loi ne veut pas dire qu'on est contre des personnes. Que je sache Brendan Eich n'a pas discriminé quelqu'un parce qu'il aurait été homo. Il l'aurait fait, oui cela aurait été condamnable. Mais s'opposer à une loi, aux dernières nouvelles, c'est encore autorisé en démocratie.

Si Mozilla prône vraiment l'ouverture comme elle s'en défend encore depuis la démission de Brendan Eich, elle doit admettre que tout le monde ne pense pas de la même façon. Là elle fait preuve (ainsi que ceux qui la soutiennent) de la plus petite étroitesse d'esprit.

avatar Nonoche 01/04/2014 - 07:11

Reprocher aux autres leur intolérance à sa propre intolérance est un sophisme navrant.

https://yourlogicalfallacyis.com/tu-quoque

avatar misc 01/04/2014 - 13:50

T'es super marrant dis donc, le droit de se marier pour les gays ca empêche les hétéro de se marier?
C'est les gays qui empêchent les hétéro de faire quelques chose tout d'un coup? (a part ne pas les discriminer?)

Impressionnant de voir la torsion de logique dont vous êtes capables.

avatar MacGyver 31/03/2014 - 13:43

sa femme s'est peut etre barrée avec sa maitresse. Ca tient a peu de chose, pas la peine d'en faire une montagne.

le prochain, on lui demandera de demissionner parce qu'il pas vegetarien ou parce qu'il a un 4x4

avatar Vetsa 31/03/2014 - 13:46via iGeneration pour iOS

Malheureusement nous vivons à une époque ou des qu'on sort des sentiers battus et qu'on affirme, que ça soit bien ou pas son avis qui peut diverger du reste de la population.

Direct on est considéré comme un paria et sommé si on occupe une fonction haut placé de la quitter, etc. On vit dans un monde ou l'avis personnel mieux vaut le garder pour soi. D'ailleurs je me tais car je n'aime pas trop Macg et c'est pour cela que j'y viens souvent pour lire leurs articles. Mais chut ne le dite à personne. _

avatar Himax 31/03/2014 - 13:46

Il a vachement grossi Dany Boon, il était moins moche avant...

avatar Jeckill13 31/03/2014 - 14:01via iGeneration pour iOS

Ce monsieur a le droit a titre personnel de revendiquer son point vu. Il ne le fait pas au nom de la fondation ni de l'entreprise. Et pour autant que je sache le choix d'un navigateur n'a rien a voir avec son orientation sexuelle.

avatar Vanton 31/03/2014 - 14:29via iGeneration pour iOS

Le mec serait super pote avec le dictateur de Corée du Nord ça ne poserait de problèmes à personne ?

À ce niveau de visibilité et de responsabilité, ses opinions privées sont publiques, qu'on le veuille ou non. Regardez ce qu'il s'est passé avec Juan Carlos qui allait chasser des éléphants en Afrique.

Et forcément quand un type au pouvoir, que ce soit dans un état ou dans une entreprise, a des prises de position personnelles qui vont à l'encontre de l'esprit de l'état ou de la boîte, comment ne pas s'en inquiéter alors qu'il est celui qui dirige ?

avatar Jeckill13 31/03/2014 - 14:23via iGeneration pour iOS

@Vanton :
Je comprend ton argument, mais autant que je sache les conditions d'utilisation de Firefox et son interface ne demande pas l'orientation sexuelle de l'utilisateur. Autant pour un politique, je peut comprendre qu'on s'attende a ce qu'il fasse preuve de discrétion sur son point de vu, et encore que le politiquement correcte commence a me gaver, mais si un dirigeant d'entreprise et une fondation qui n'a rien a voir avec le choix de la sexualité des personne veut soutenir un projet de loi qui lui convient ça ne regarde que lui.

avatar Vanton 31/03/2014 - 14:35

On parle d'employés à la base déjà. Et que des gens n'aient pas envie de bosser pour une boite dont le dirigeant méprise leurs droits me semble normal.

Imagine qu'il ait dit qu'il trouvait que les noirs sont des sous hommes qui ne devraient pas avoir les mêmes droits que les blancs. Tu crois que les employés noirs apprécieraient de bosser sous ses ordres ?

Et tu penses que les clients noirs de l'entreprise seraient ravis de savoir qu'ils utilisent un produit, et donc rapportent de l'argent à quelqu'un qui les considère mal ?

avatar MacGyver 31/03/2014 - 14:39

devrait on lui demander aussi pour qui il vote pour savoir si il merite sa place?
Car apres tout, peut etre vote t il pour les communistes ou pour l'extreme droite, c'est du meme ordre d'idee.

sans deconner, 1000 USD... c'est un pourboire pour lui.
La prochaine fois, il prendront quelqu'un bien sur lui qui pourrait tout aussi bien faire du lobbying privé a coup de 100.000 sans que personne n'en sache rien alors...

avatar Vanton 31/03/2014 - 14:55

Je suis d'accord, il y a des limites à ce qu'on peut savoir des opinions d'un individu. Ne serait ce que parce que, heureusement, on ne peut pas fouiller dans le tête des gens. Même si personnellement ça me ferait chier de filer du fric à une entreprise dont le PDG a des opinions politiques contraires aux miennes. Je le fais sans aucun doute sans le savoir, d'ailleurs.

Le problème dans le cas présent c'est qu'il a eu la bêtise de rendre son don public.

avatar pat3 01/04/2014 - 02:45via iGeneration pour iPad

@Vanton

Regardez ce qu'il s'est passé avec Juan Carlos qui allait chasser des éléphants en Afrique.

Ben, rien, il est toujours roi d'Espagne?

Pages