Fermer le menu
 

Antitrust : les propositions de Google dévoilées et toujours critiquées

Stéphane Moussie | | 19:14 |  11

Les propositions de Google qui visent à régler des pratiques anticoncurrentielles en Europe ne sont plus secrètes. Bruxelles, Google et ses concurrents, qui sont à l'origine de l'enquête antitrust, mènent depuis le début leurs tractations en coulisses. Le Financial Times a publié hier l'intégralité du document rendu par Google à la Commission européenne [PDF].

Logo Google sur le bâtiment de Google Europe à Dublin - Photo Carlos Luna CC BY

En avril, Google avait présenté une première série de propositions destinée à stopper des dispositifs anticoncurrentiels dans les secteurs de la recherche et de la publicité. Joaquín Almunia, le commissaire à la Concurrence, avait jugé ces initiatives insuffisantes.

Cinq mois plus tard, nouvelles propositions de Google, avec cette fois un Joaquín Almunia plus réceptif qualifiant les propositions d'« améliorations significatives ». Le commissaire expliquait surtout qu'il voulait régler au plus vite cette affaire qui traîne depuis trois ans.

Une tâche qui ne sera pas aisée. Les concurrents de Google, dont Microsoft fait partie dans le cadre du groupement ICOMP, tempêtent toujours autant contre les nouvelles mesures. L'une des propositions phares est l'ajout de lien vers des concurrents de Mountain View sous le bloc d'un service de ses services maisons. Par exemple, si Google affiche un bloc Google Shopping dans les résultats, il doit placer des liens renvoyant vers Kelkoo et Shopzilla. Un deal intéressant a priori, sauf que ces liens sont payants, ce qui ne passe pas auprès des concurrents. Ils voient là un nouveau moyen pour l'entreprise de s'enrichir et de placer les résultats de recherche naturels (ceux qui ne sont pas de la pub) encore plus bas dans sa page.

Google pourrait la jouer fine et rediriger ses résultats de recherche nationaux (google.fr) vers son domaine américain (google.com/fr) pour éviter la série de mesures, estiment ses adversaires qui s'attendent à tout. Le moteur de recherche propose par ailleurs de payer le salaire de la personne qui sera chargée de surveiller l'application des mesures.

La personne anonyme qui a transmis le document confidentiel au Financial Times juge que le processus de consultation est précipité et inique. Joaquín Almunia voudrait clore cette affaire avant que son mandat se termine et sans être gêné par la presse, a-t-elle indiqué. Au vu de ses déclarations, la fuite des propositions de Google était donc totalement intéressée et devait faire réagir les médias pour faire pencher la balance des négociations. C'est réussi pour le premier point.

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


11 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar patrick86 07/11/2013 - 19:41 (edité)

"Ils voient là un nouveau moyen pour l'entreprise de s'enrichir et de placer les résultats de recherche naturels (ceux qui ne sont pas de la pub) encore plus bas dans sa page."

C'est business publicitaire, le job de Google.

avatar Wolf 07/11/2013 - 20:04 via iGeneration pour iOS

Il suffit d'interdire a Google de le faire. Point barre

avatar Rigat0n 07/11/2013 - 20:31 via iGeneration pour iPad

"Le moteur de recherche propose par ailleurs de payer le salaire de la personne qui sera chargée de surveiller l'application des mesures."

Euh c'est une blague ?



avatar platj21 07/11/2013 - 21:25 via iGeneration pour iOS

@Rigat0n :
Business is business xD
( Vive les personnes soudoyées !!! ) :P

avatar Yyyes 08/11/2013 - 07:20 via iGeneration pour iOS

Google est décidément le nouveau Microsoft. Point positif : même si ça nous a paru interminable la position de quasi monopole de M$ n'aura finalement duré que 2 décennies. Tout s'accélérant on peut raisonnablement espérer que celle de Google durera sensiblement moins ?
Une différence quand même entre les 2 entreprises : Google à innové à son (tout) début, alors qu'à ma connaissance Microsoft n'a jamais vraiment innové...

avatar iguanodon 08/11/2013 - 10:45 (edité)

@Yyyes
"alors qu'à ma connaissance Microsoft n'a jamais vraiment innové..."
Il suffit pourtant d'ouvrir les yeux et d'être un minimum juste dans son jugement ...

Seulement sur ces 5 dernières années :

- Windows Phone / Modern UI. C'est un système qui n'est pas du tout innovant selon toi ? Pourtant il ne ressemble en RIEN à ce qui existe ailleurs et a ses qualités et ses défauts.

- Les Ribbons dans les apps depuis 2007 ? Ce n'est pas absolument neuf et ne provient pas du tout d'une recherche d'amélioration de l'ergonomie ? C'est pourtant totalement différent des toolbars que l'on avait l'habitude de voir depuis les premiers ordinateurs...

- Leurs recherche continuelles sur de nouveau/meilleurs moyens d'interactions avec les technologies :
http://www.youtube.com/watch?v=NcdrfacG_y4#t=111
http://research.microsoft.com/en-us/um/redmond/groups/cue/skinput/
Kinect ?

- La table Surface, en 2008, c'est pas assez innovant pour toi ?
http://www.youtube.com/watch?v=Zxk_WywMTzc

- Leurs innovations sur le net avec Windows Azure, les services Windows Live, ...

avatar aldomoco 08/11/2013 - 08:45 via iGeneration pour iOS

@Yyyes :
... attention tu risque d'avoir affaire à la tribu d'abelha !

avatar iguanodon 08/11/2013 - 10:54 (edité)

@aldomoco
Maintenant, si aller à l'encontre les conneries entendues du genre "Microsoft n'innove jamais" c'est être membre de la tribu de Mabeille, alors je l'assume complètement.

avatar aldomoco 08/11/2013 - 09:42

.... tu risqueS ..... Grrrr....

avatar fornorst 08/11/2013 - 11:02

@Yyyes : C'est quand même très injuste de dire que Microsoft n'a jamais innové :
-> ils ont quand même participé à la naissance et à la démocratisation du PC. Ils l'ont certes fait en rachetant DOS mais ils l'ont énormément fait évoluer par la suite
-> leurs outils et langages de développement ont innové sur énormément de points : VisualStudio est l'ancêtre de tous les Eclipse, IntelliJ, XCode, ... et certains langages .Net ont apporté de vrais innovations : LINQ par exemple !
-> avec hotmail, ils ont été les pionniers des webmails.
-> la XBox a été la première console avec un disque dur et qui a réussi à démocratiser le jeu en ligne (la dreamcast avait essayé de le faire mais n'avait pas réussi son pari).

Aujourd'hui, je n'utilise quasiment plus rien de chez Microsoft (à part Office Mac) mais c'est dur de dire qu'ils n'ont rien apporté.
Tout comme c'est dur de dire que Google n'innove plus :
-> WebP / WebM
-> Protocol Buffer
-> SPDY
-> Android
-> Google Glasses
-> ...

C'est facile de taper sur les gros mais il faut que ce soit un minimum justifié pour entretenir le troll ;)

avatar aldomoco 08/11/2013 - 12:14 via iGeneration pour iOS

@iguanodon :
.... je ne dis pas le contraire et tu as bien raison, chacun défend sa crèmerie !