Fermer le menu
Crucial

Chrome : Google abandonne le H.264

Florian Innocente | | 00:01 |  73

Surprise, Google va abandonner le support du H.264 dans son navigateur Chrome. Il en a fait l'annonce sur le blog Chromium et précise que cela sera effectif d'ici deux mois, afin de laisser le temps aux producteurs de contenus de se préparer.

À la place, Google va se limiter à la prise en charge des codecs WebM/VP8 (lire WebM, un nouveau prétendant pour le HTML5) ainsi que le Theora. Tous deux dépourvus de royalties à payer.

Google présente cette décision comme une volonté de s'en tenir à des formats libres (d'autres pourront être ajoutés par la suite s'ils répondent à ce critère). Il liste aussi les soutiens reçus par WebM, tant dans l'industrie logicielle (Opera, Mozilla, Adobe/Flash, Skype) que matérielle (ARM, AMD, Qualcomm, NVIDIA…).

Bien plus largement utilisé que le WebM et soutenu par Apple et Microsoft pour ne citer qu'eux, le H.264 a comme désavantage d'être lié à des brevets et au paiement des licences afférentes. Cependant, l'organisation chargée de sa gestion, le MPEG-LA, avait fait un geste en août dernier pour lever cette épée de Damoclès.

Il avait été décidé que l'utilisation de cette licence serait gratuite à vie pour la diffusion en streaming de contenus vidéo eux-mêmes gratuits (exemple, les YouTube et autres Dailymotion). En revanche pour les contenus payants ou les matériels, l'échéance avant le paiement d'une licence d'utilisation restait prévue pour 2016 (lire H.264 : gratuité permanente pour le streaming).

Cette décision du MPEG-LA avait laissé entrevoir un avenir tout de même plus serein pour les utilisateurs du H.264 (lire Vers une issue de la guerre des standards vidéo ?). Cependant l'initiative de Google vient à nouveau brouiller les cartes et poser un dilemme aux producteurs de contenus. Lesquels trouveront peut-être dans Flash la solution la plus sûre, au moins dans l'intervalle, entre un H.264 qui perd un soutien de poids et un WebM qui doit encore monter en charge.

Un paradoxe qui n'a pas échappé à John Grubber qui notait, ironique, sur son Twitter “Si Google abandonne H.264 parce que leur but est de promouvoir l'innovation libre, pourquoi ne laissent-ils pas tomber aussi les plug-ins fermés comme Flash”. Un plug-in Flash qui est maintenant fourni, intégré à Chrome…

Catégorie : 

Les derniers dossiers

73 Commentaires

avatar Grobidon 12/01/2011 - 00:13

Flash n'est pas un codec, c'est un conteneur qui utilise le H.264...
Le mp4 utilise le H.264.
Le .mov peur utiliser du H.264.

Qu'entend-on exactement par l'abandon du H.264 ?

avatar RickDeckard 12/01/2011 - 00:22

C'est une très bonne chose. Google pousse enfin le WebM après quelques hésitations vu la probable bataille juridique et commerciale qui se profile.

Sur le plan éthique, le h264 est pire que Flash.
A noter que WebM est seulement un conteneur (de type Mastroka) et non un codec. Le codec utilisé, c'est VP8.

avatar daito 12/01/2011 - 00:28

Sur le plan éthique, le H.264 est pire que le Flash. Une phrase qui ne veut strictement rien dire, pire en quoi???

humm humm humm, pourquoi donc Google continue à supporter Flash un plugin propriétaire dans Chrome???

Hypocrisie hypocrisie.....

avatar Newton Pippin 12/01/2011 - 00:32

Le marché décidera quel est le meilleur codec. Google tente d'imposer sa solution sous couvert idéologique, mais malheureusement pour eux la solution H.264 d'Apple est de bien meilleure qualité.

avatar RickDeckard 12/01/2011 - 00:36

C'est une question sérieuse ?

Aux dernières nouvelles, Adobe qui a beau être une techno propriétaire ne rackette pas chaque maillon de la chaine (de l'encodage en passant par le décodage jusqu'à la diffusion même) avec des coûts de licences astronomiques.

avatar daito 12/01/2011 - 00:40

Mais ce n'est pas une question de payer ou pas pas payer mais c'est au regard de la justification de Google.

Google ne dit pas abandonner le H264 car il faut payer les licences, Google dit abandonner ce codec pour privilégier le LIBRE.

Or Flash est tout aussi propriétaire que le H264.

Donc pourquoi ne pas abandonner aussi le Flash qui en passant utilise maintenant le H264 comme codec......donc finalement Google ne va pas vraiment privilégier le libre!

De nombreux contenus sont en H264. Comment les utilisateurs de Chrome vont-ils faire pour regarder ces contenus??? Bien il faudra utiliser Flash, un plugin propriétaire et pas LIBRE du tout.

avatar Fuzzi97 12/01/2011 - 00:44

Ben ça, Google n'a rien à opposer au Flash, alors Flash, ils l'intègrent, mais plus le H.264, puisqu'ils ont le VP8... Et ils n'ont aucune bonne raison de ne plus le supporter.

Bah, j'ai jamais utilisé Google Chrome, et maintenant que je sais qu'il ne supportera plus le H.264, je crois que je n'essaierai jamais.

avatar daito 12/01/2011 - 00:44

1) Il n'y a pas de décodeurs hardware du WebM contrairement au H264. C'est ce qui permet d'avoir de bonnes performances et ne pas tuer la batterie avec les vidéos H264 sur les appareils mobiles. Est-ce que Google va aussi abandonner ce codec avec la version Android de Chrome??

2) Quand est-il de YouTube qui utilise aussi le H264???

avatar Raoul99 12/01/2011 - 00:44

Il s'agit du format supporté par la balise video du html5.

Maintenant les choses sont claires, c'en est fini d'un format video html5 normalisé. De toute les façons ça fait un an et demi que le processus de recherche d'un consensus est stoppé :

http://lists.whatwg.org/htdig.cgi/whatwg-whatwg.org/2009-June/020620.html

Par ailleurs chacun des deux camps a des arguments recevables, et aucuns ne semble pret à la moindre concession, il faudra donc encoder ses fichiers video en double pour permettre à l'utilisateur de bénéficier du HTML5.

avatar RickDeckard 12/01/2011 - 00:49

Flash étant une technologie massivement utilisée, le mal est déjà fait. La supporter actuellement pour une question de rétro-compatiblité est anecdotique sur le plan politique. Au contraire, supporter ou non le h.264 est un signe fort. Il n'y a rien d'hypocrite.

Le gagnant entre le h.264 et le VP8 va façonner la vidéo sur le Web pour plusieurs années.

avatar edualc 12/01/2011 - 00:49

-- > RickDeckard

Et en quoi le MPEG-LA rackette-il aujourd'hui qui que ce soit, à quelque maillon de la chaine de production que ce soit, avec des coûts de licence astronomique ?

Nous ne vivons assurément pas dans le même monde.

Dans le mien, celui de la réalité vérifiable au jour le jour par tout à chacun, et singulièrement celui des lecteurs de MacGé auyant lu l'article, je vous mets au défi d'apporter la preuve du contraire.

Quant à ce dont demain sera fait, il ne vous appartient pas de déterminer à l'avance la politique tarifaire d'Adobe, qui vous échappe assumément tout autant que celle du MPEG-LA.

avatar Armas 12/01/2011 - 00:50

Ca sent le tas de cendre pour Safari. Moi j'ai de plus en plus envie de passer sur Chrome.

avatar mirando 12/01/2011 - 00:58

Sacré Google. Ils dévoilent leur vraie nature. Ils se moquent éperdument des vrais clients. Le H.264 est le standard de qualité et sans licence pour usage non-commercial.
Quelle est la prochaine étape, un YouTube en webm pour faire en sorte que ça ne marche pas sur iOS?
c'est ridicule.

avatar Anonyme (non vérifié) 12/01/2011 - 00:59

[quote]Le marché décidera quel est le meilleur codec. Google tente d'imposer sa solution sous couvert idéologique, mais malheureusement pour eux la solution H.264 d'Apple est de bien meilleure qualité.[/quote]
H.264 n'est pas d'Apple mais d'un grand nombre d'acteurs.
Par contre VP8 c'est Google tout seul. Oh oui pardon c'est opensource. Un peu comme Android qui est opensource une fois que google a fini son taf, tout seul dans son coin.
Ca ressemble à de l'abandonware mais nononon, c'est du vrai super opensource.

Tiens maintenant il faut obligatoirement lier son compte Google à YouTube.

Mais eh les gars, pas de problème : Google ils ont dit "Don't be evil" et ils sont à fond pour l'opensource, ils respectent les données personnelles et ils font plein de trucs pour les webmasters.
Comme par exemple donner trois lignes de code et héberger un pauvre fichier de polices web qui a le même rôle qu'Analytics mais uniquement pour Google, ce genre de choses.
Tiens, tu veux pas un navigateur ? Parce qu'avec ton truc là, je ne vois pas bien ce que tu fais.

Un vrai Schtroumpf farceur ce Google.

avatar RickDeckard 12/01/2011 - 01:01

@edualc

Ici, on trouve les pires pleureuses du web quant au respect des CLUF dans leurs clauses les plus ridicules, des licences, du jailbreak "illégal" (ah ah), que le piratage, c'est le mal, que le respect des brevets d'Apple, le roi de l'innovation, c'est une question de vie ou de mort et j'en passe.
Mais quand ça arrange l'image d'Apple, on s'en fout ?

Si le MPEG-LA, donc Apple et Microsoft qui détiennent des brevets sur le h.264, veulent faire cracher quelqu'un parce qu'il utilise ce codec aux USA, ils PEUVENT. Ce n'est pas ce qu'on appelle une petite nuance. Ils le peuvent et ils le peuvent dès aujourd'hui.

Quant à la politique tarifaire d'Adobe dans le futur, aucun rapport. Actuellement, tout comme actuellement le MPEG-LA peut faire payer un utilisateur (developpeur, diffuseur), Adobe ne fait pas payer à l'utilisation.

avatar daito 12/01/2011 - 01:02

@RickDeckard

Ce que tu n'as pas compris est le codec H264 est aussi massivement utilisé ce qui rend ton argumentation déjà confuse pas très consistante.

"Le gagnant entre le h.264 et le VP8 va façonner la vidéo sur le Web pour plusieurs années."

Non mais c'est de toute façon le H264. Le Flash utilise le H264, html5 de même via d'autres poids lourds, de nombreux contenus sont en h264, VP8 est bien trop limité......

avatar Raoul99 12/01/2011 - 01:08

@ RickDeckard

C'est pas soit flash, soit h264, c'est soit flash soit HTML5, et dans le html5 soit webm soit h264.

Il y a beaucoup d'argument pour le h264 :
-il est standardisé ISO, norme MPEG4 part10
-il est éprouvé par l'industrie depuis des années
-c'est un ensemble de technologies de compressions, intra, SVC, MVC, prometteur
-Il est accéléré matériellement par les GPU et les nouveaux SandyBridge
-c'est une technologie transversale de MacOSX

Il y a une restriction, il est payant pour les gens qui veulent faire du fric avec.

Maintenant, par principe, je suis quand même contre le fait qu'il soit adopté comme norme par le W3C, ça reste un format propriétaire !

avatar Armas 12/01/2011 - 01:12

@ Newton Pippin : Google a rarement choisi le parti de la médiocrité. Quand bien même le codec VP8 et son décodeur Web/M auraient encore des lacunes à l'heure actuelle, les équipes de google et de firefox sont suffisamment compétentes pour les faire arriver à maturité

Le problème, c'est qu'effectivement, on se retrouvera dans l'obligation de posséder plusieurs navigateurs pour se promener sur le net, et c'est la que Microsoft va tirer son épingle du jeu, elle qui a annoncé l'intégration des deux codecs sur le prochain IE

Très pertinent Daito, c'est vrai que ça cause problème. Pour moi, Google ne supprime pas flash car il n'existe aucune alternative viable à l'heure actuelle, en revanche, elle fait le choix le plus rentable pour l'implémentation du codec video, privilégiant la piste de l'open source au passage, dans la continuité de Webkit et d'Android

avatar RickDeckard 12/01/2011 - 01:14

@daito

Dans le cas du streaming:
Massivement par rapport à WebM, certes.
Massivement par rapport à Flash, pas vraiment.

@mirando

h.264 n'est pas gratuit pour une utilisation non-commerciale. Il est gratuit pour la diffusion - et seulement la diffusion, pas l'encodage ou décodage - de contenu gratuit.
Youtube ou Vimeo diffusent du contenu gratuit (voire libre sous licence Creative Commons), ce n'est pas pour autant une utilisation non-commerciale du codec puisque Youtube/Vimeo génère du revenu grâce à ces diffusions.

@sunjohn

Licence BSD, basé sur Ogg et Mastroska, difficile de faire plus ouvert. Mais tu vas probablement m'expliquer que le h.264, parce que Steve Jobs, Steve Ballmer et ses potes ont fait ça en commun, c'est sûrement plus ouvert finalement (bah ouai, ils étaient plus, tu comprends). Joli rhétorique.

Sinon, j'attends avec impatience l'équivalent de l'AOSP pour iOS, histoire de pouvoir compiler iOS sur mon nouveau Windows Phone.

---

Un peu de lecture:

http://blogs.computerworlduk.com/simon-says/2010/08/hold-the-h264-celebrations/index.htm

avatar RickDeckard 12/01/2011 - 01:18

@Raoul99

J'ai strictement la même position que toi. D'ailleurs, je considère aussi le h.264 comme un codec supérieure au VP8 sur le plan technique. Mais là question n'est pas là.

avatar Raoul99 12/01/2011 - 01:20

Rick a raison sur un point, il faut se méfier des formats propriétaires.

Souvenez-vous du GIF
http://www.kyzer.me.uk/essays/giflzw/
http://www.cloanto.com/users/mcb/19950127giflzw.html

Finalement, plusieurs formats, n'est-ce pas la garantit que plus personne apres Flash n'aura le monopole technique de la diffusion de video sur le web ?

avatar edualc 12/01/2011 - 01:23

Je vous soumets ici une autre analyse, sans doute plus réaliste:

Google abandonne le h264, dont acte.
Celui-ci est supporté par, excusez-moi du peu, Microsoft et Apple, dont chacun sait qu'ils représentent deux acteurs mineurs du milieu, dénués de toute forme d'influence sur le marché et pour tout dire insignifiants...
Google entend promouvoir seul (pardon Firefox) l'ensemble conteneur/codec WebM/VP8 .
Qui, comme chacun le sait, est majoritairement répandu et se trouve être un acteur majeur du marché...
Il ne l'est même pas réellement dans le monde LINUX !

Je prends date aujourd'hui, il s'agit de la première erreur majeure de Google, dont on le sait le coeur de métier est la publicité payante, tout autant que la compilation et la revente de données.

Quelle est donc l'influence de Google sur le marché de la Presse, de la TV et du Cinéma ?
Elle est nulle, et soulève bien plus de craintes que MicroSoft et Apple réunis.
Vous imaginez un moment Disney suivre Google ?

Google n'a rien de commun avec Canonical, par exemple.
Ce n'est en rien une oeuvre caritative.
Elle ne développe et n'assure pas le suivi d'un UBUNTU...
Google maintient gratuitement Android, Chrome et consorts car ils sont le support donnant plein accès à leur coeur de cible: la publicité, la fourniture de données.

Les entreprises qui profitent à ce jour d'un système gratuit pour développer leurs produits n'ont aucune assurance quant à sa pérennité, pas plus que sur le maintien de sa gratuité dans l'avenir.

Le modèle financier de Google est flou et je n'y investirai pas un kopec en ce qui me concerne.

Mais plus grave, les entreprises qui lient leur avenir à cette entité font montre d'une absence totale de prise en compte du risque.

Conforter le h 264, c'est au contraire s'assurer de la stabilité générée par des entreprises fiables et consistantes et surtout tourner le dos à un aventurisme que les actionnaires prisent fort peu aujourd'hui.

avatar lukasmars 12/01/2011 - 01:34

Bravo Google.
J'applaudi à 2 mains, ils ont avançé un pion majeur dans cette partie d'echec, ce non support va oubliger MPEG-LA a bouger, c'est a dire a attaquer WebM pour violation de brevet ( depuis le temps qu'ils menacent de le faire ...) et à se mettre tous le monde à dos et passer pour les "mechants" de service.

Ce qu'ils n'ont pas compris, c'est qu'en matiére de vidéo sur le net , c'est Google, you tube et plus généralement, les sites qui proposent du contenu en streaming qui font la loi; si demain youtube ne supporte tel codec et "incite" a l'installation d'un nouveau navigateur avec WebM integré, ben tous le mode le fera .

avatar methos1435 12/01/2011 - 01:35

Donc au final: encoder en h.264 pour safari et IE ? ou en webM pour chrome et mozilla ?

Ba.... H.264 qui passera en natif sur les deux premiers navigateurs et avec un lecteur flash sur les deux autres. Le flash a encore de beaux jours devant lui ...

avatar lukasmars 12/01/2011 - 01:40

"Quelle est donc l'influence de Google sur le marché de la Presse, de la TV et du Cinéma ?"

Non non , ce qui fait autorité sur la video sur internet, c'est pas la tv ou le cinema, c'est bien plus prosaique que cela.
C'est youtube, dailymotion, et les sites de porno, c'est tout !
Les sites de "rattrapage" comme M6 replay et tout, c'est du vide intersidéral.Tout le monde s'en contrefiche.

Si tous ces acteurs cité plus haut encodent au format WebM, le H264 disparaîtra dans l’indifférence générale et du jour au lendemain ( de la video sur internet du moins )
Et pourquoi encoderaient il dans un autre format si le plus gros diffuseur de monde encode au format WebM gratuit et sans licence payante ?

Cherche pas, MPEG-LA a subit un gros coup et va sans doute attaquer ...

Pages