Fermer le menu
 

Tim Cook et la réalité augmentée : « ce jour est à marquer d'une pierre blanche »

Florian Innocente | | 17:45 |  47

Tim Cook était l'invité ce jour de l'émission Good Morning America sur CBS où ont été balayés des sujets aussi variés que les nouveaux iPhone, la réalité augmentée ou encore l'héritage spirituel de Steve Jobs.

Réalité augmentée

Durant des mois et des mois, Tim Cook a promis que la réalité augmentée allait bouleverser les usages. C'était avant la présentation du framework ARKit offert aux développeurs dans iOS 11.

C'est maintenant le jour J pour cette technologie avec la sortie ce soir d'iOS 11 et des premières apps intégrant ARKit « C'est quelque chose d'énorme car c'est la première fois que des centaines de millions de clients vont, dans quelques heures, pouvoir utiliser la réalité augmentée » s'est enthousiasmé Cook.

« C'est une façon fantastique de faire du shopping, c'est un moyen fantastique pour apprendre. Nous sommes partis de quelque chose qui est compliqué pour en faire quelque chose de simple. Nous voulons que tout le monde puisse s'en servir », a-t-il ajouté, avant de se faire solennel « C'est un jour dont on se souviendra, c'est un jour à marquer d'une pierre blanche ».

Face ID

« Nous voulons protéger vos informations personnelles parce que nous savons que ce sont les vôtres, pas les nôtres. » a répondu le patron d'Apple face aux inquiétudes exprimées devant des risques potentiels ou fantasmés à l'égard de Face ID. Craig Federighi avait développé ces arguments en fin de semaine, en insistant sur les règles de sécurité bien rodées de Touch ID qui s'appliquent, pour une très large part, à l'identique pour son successeur Face ID (lire Craig Federighi : Face ID c'est comme Touch ID, en mieux). Et Cook de marteler que ce qui rentre sur l'iPhone, une fois que l'on a scanné son visage, reste dans l'iPhone.

À la question d'un téléspectateur sur l'opportunité pour toute une famille d'utiliser Face ID sur un même iPhone X (puisqu'on peut le faire avec Touch ID), Tim Cook s'est borné à répondre, en souriant, qu'il ne le recommandait pas. Sans préciser que la limite d'un seul visage est de toute façon imposée par iOS 11.

Le bouton Home

« Le port jack a disparu, maintenant le bouton home a disparu » s'est exclamée son hôte en référence à l'iPhone X. « Tout le monde aimait le bouton Home mais je pense que les gens vont encore plus aimer l'idée d'avoir un téléphone avec un grand écran bord à bord » a répondu Cook amusé « on fait ça pour le bien de tous ».

Prix de l'iPhone

Il y a l'effet de l'inflation, mais est-ce que le prix de l'iPhone X n'est pas hors d'atteinte pour l'américain moyen ? s'est interrogée une téléspectatrice.

Le prix de cet iPhone est proportionnel « à ce qu'il offre comme avancées technologiques », a répondu Cook, ajoutant que certains vont l'obtenir par des contrats avec leurs opérateurs, ou après la revente à bon prix d'un précédent iPhone ou qu'ils le garderont sur une longue période « Si l'on considère les téléphones et l'iPhone en particulier, il est devenu à ce point indispensable dans notre quotidien que les gens veulent qu'il en fasse plus, encore plus et toujours plus. Dès lors, nous y avons mis plus de technologies pour y parvenir ».

Steve Jobs

Revenant sur l'émotion palpable de Tim Cook au début du keynote, après la diffusion d'un extrait sonore inédit du co-fondateur d'Apple, la présentatrice a suggéré que l'ADN de Jobs était encore profondément ancré dans Apple. « Je pouvais sentir sa présence » a admis Cook, en parlant de ce moment où il est entré sur la scène du Steve Jobs Theater.

L'ADN et la philosophie de Jobs imprègnent toujours Apple mais l'équipe actuelle ne cherche pas à essayer de savoir ce qu'il aurait fait à leur place « Nous nous reposons sur les principes qui constituent Apple. Une société dont les valeurs sont de concevoir des produits incroyables, simples à utiliser, où la technicité est reléguée à l'arrière-plan, pas au premier rang. L'expérience utilisateur est de première importance pour nous, nous voulons que les utilisateurs soient heureux ». Hier comme aujourd'hui, cette société fonctionne sur ces même principes, a conclu Cook.

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


47 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar ovea 19/09/2017 - 17:49 via iGeneration pour iOS (edité)

Heuuu … non ! Sortir le pipeau, c'est Pipo

avatar Madalvée 19/09/2017 - 17:49 (edité)

Bref, droit dans ses bottes mais personnellement je ne lui reproche pas grand chose.

avatar R1x_Fr1x 19/09/2017 - 17:50 via iGeneration pour iOS

Il parlait des 1329€ en France non?



avatar MLV 19/09/2017 - 17:52

Mais la RA existait déjà avec Pokemon Go ou Snap non?

avatar Moumou92 19/09/2017 - 17:55 via iGeneration pour iOS

@MLV

Pas grand chose a voir en terme de technologie non...avez vous déjà joué à pockemon Go? Une simple image superposée à la caméra vidéo, on ne peut pas parler de réalité augmenter... il suffisait de marcher pour s'en rendre compte: le pockemon reste fixe sur l'écran ...

avatar C1rc3@0rc 19/09/2017 - 19:22

@Moumou92

En effet on est tres loin de la VR, mais au moins Pockemon Go a fait entrer l'idee dans la tete du grand public pour qui les techno de VR etaient soit des trucs terrifiants d'apocalypse numerique venue d'Hollywood, ou des casques de jeux (ou militaire) type scaphandre et combinaison d'astronaute...

L'idee de la VR, enfin le sous produit nommée Realité Augmentée par le marketing, dont MS a tenté de populariser le concept..., c'est d’intégrer des elements de synthese (totalement inexistants) dans une image produite par un appareil (l'iPhone ou l'iPad ici) comme s'il s'agissait d'une simple prise de vue, donc qu'il soit impossible de determiner si l'image est "truquée" ou pas...

Et il s'agit bien d'une image inter-active, pas simplement d'une superposition d'un element, non, c'est contextualisé, interactif et evolutif.

Apple fait faire un grand pas en avant dans la VR grand public, c'est incontestable, certainement plus que MS avec hololens ou Facebook avec Oculus.
D'autant que la VR c'est pas l'iPhone 10, mais iOS 11 donct tous les iphone/ipad compatibles. Paradoxalement d'ailleurs l'iPhone 10 sera celui le moins adapté a la VR...

Mais il faut quand meme bien dire une chose, la VR va poser un tres gros probleme pour les premiers acteurs du domaine: les developpeurs et les graphistes! En effet, aucun Mac actuels ne dispose de la puissance necessaire pour produire de la VR de bon niveau. Et devoir jongler entre Mac et PC linux/Windows pour produire des soft pour iOS c'est possible pour les studios de gros a moyen, mais pas pour les independants et les petits studio...

avatar MKln 19/09/2017 - 20:02 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

L'iMac Pro va être lancé pour ça non ? Et le futur Mac Pro aussi :)

avatar C1rc3@0rc 20/09/2017 - 20:56

@MKln

Avant de penser qu'il va etre lancé, faudrait deja qu'il existe et fonctionne...
Pour le futur Mac Pro... ben c'est l'iMac Pro.

Lorsqu'on voit comment Apple s'est aplati d'excuse concernant en premier lieu le Mac pro Poubelle de Ive, mais a aussi reconnu l'inadaptation du reste de la gamme pour des usages demandés, et que comme reponse il promette une machine qui non seulement reprend l'integralité des defaut du Mac pro Poubelle, mais fait encore pire,... et si on ajoute a cela les inepties comme la Touch Bar et la montée incessante des tarifs... Je crois qu'il faut pas se faire d'illusion, on a sous les yeux depuis 2012 une entreprise de fossoyeurs du Mac...

avatar rolmeyer 19/09/2017 - 17:59 via iGeneration pour iOS

@MLV

Oui. Mais sur les démos que j'ai vu tu peux sur l'écran de ton iphone agrandir l'objet, le déplacer dans l'espace sur l'écran du téléphone, chose que tu ne peux pas avec ces jeux qui sont juste une surimpression d'un objet sur l'image donnée par ton apn. Certes c'est une surimpression contextualisée. Mais de ce que j'ai vu tu peux interagir de façon assez étendue avec l'objet qui est en RV. Et pas juste donner un poke pour le faire changer d'aspect.

avatar welmi75 19/09/2017 - 17:54 via iGeneration pour iOS

Pas vraiment le sujet mais Good Morning America GMA, c'est sur ABC non CBS 😉

avatar bbtom007 19/09/2017 - 17:55 via iGeneration pour iOS

Merci tim ! Tu augmentes la réalité mais aussi les prix ! good game 😘

avatar MacGyver 19/09/2017 - 21:43

ca me fait penser, faut qeu j'aille voir mon patron pour lui dire que la realité a augmenté

avatar BleuRooster 19/09/2017 - 17:55 via iGeneration pour iOS

Il me dégoûte

avatar codeX 19/09/2017 - 18:00

Tu peux détailler.

avatar rolmeyer 19/09/2017 - 18:18 via iGeneration pour iOS

@codeX

Ben tu prends une chaise du catalogue Ikea et tu la poses dans ton salon. Ton salon tu le regardes sur l'écran de ton iphone bien sûr. Et tu touches la chaise(virtuelle) et tu la déplaces de gauche à droite dans ton salon. Tu peux la poser devant toi et la tourner de façon à ce que le dossier soit vers toi. C'était pas ça mais je te le fais simple. Tu ne peux pas faire ça avec un Pokémon.

avatar byte_order 19/09/2017 - 18:52 (edité)

Euh, oui mais les pokémons dans pokemon go ne sont pas des objets mais... ben des pokemons "sauvages".

Certes, au lieu de disparaitre en cas d'échec de capture dans un pouf, s'ils s'enfuyaient de manière cohérente cela aurait été plus de l'AR bien foutu, mais le fait que l'on ne pouvait pas les déplacer les retourner librement, c'est cohérent avec le gameplay, hein.

Cela ne signifie pas pour autant que faire de l'AR sous Android ne soit pas possible.

Mais pas aussi bien qu'avec iOS 11, un puissant iPhone et, surtout, les capteurs gyroscopiques intégrés à tout iPhone.

Sur un smartphone a 200 euros, y'a pas assez de puissance et de capteurs décents pour faire de l'AR de manière efficace.

avatar iVador 19/09/2017 - 17:57 via iGeneration pour iOS

Discours bidon au sujet du prix évidemment

avatar C1rc3@0rc 19/09/2017 - 19:45

Non, mais bien trop americano-americain comme principe. Aux USA ce qui compte c'est la capacité et volonté d'endettement, pas le niveau de revenus! L
Dans le cas de l'iPhone 10, es gamins qui vont flasher dessus vont avoir une forte probabilité d'arriver a s'endetter assez pour l'acquerir.

Hors des USA c'est pas le cas, et ça va poser un probleme a Apple, enfin relatif, parce que les ventes vont etre faibles par rapport aux autres iPhone/iPad. Apres, tout le probleme d'Apple tourne sur le surcout qui empire d'annee en annee. Apple aujourd'hui vit de la vente de materiels conçus dans les annees 2007-2010, certes mis a jour, mais rien de ce qui a ete conçus apres 2012 ne se vend. Si la majorité de ces produits sont des echecs a cause de leurs mauvaise conception, voire des inepties en terme meme de concept, leurs tarifs prohibitifs annulent meme la curiosité et casse meme le cycle de vente des la decouverte.

On a un tres bon exemple avec l'AppleWatch. Positionnée des le depart sur le secteur de l'horlogerie de haut de gamme, pseudo luxe, le tarif etait totalement delirant pour un produit qui n'avait aucun interet sur le secteur et dont personne n'a pu trouver l'utilité en terme informatique. Depuis, l'echec claquant de ce produit, Apple l'a retiré du secteur horloger, a effacé toute reference de luxe, l'a repositionné sur le secteur des tracker de santé, le recentre sur le secteur d'assistance medicale envers les populations malades ou en voie de maladies, et en a baissé le prix. Ça devient plus coherent, mais c'est toujours trop cher et surtout deconnecté du secteur medicalisé puisque la tocante n'est pas certifiée (certifiable) aupres des organismes incontournables et ne peut pas etre pris en charge financierement par les assurances... l'erreur de fond du positionnement n'est pas resolue et le produit doit etre totalement repensé dans ce cadre medicalisé.

Il n'en demeure pas moins qu'Apple est aujourd'hui totalement hors contexte, pour de ne pas dire dans le delire total, entre des tarifs absurde en contexte economique de crise profonde et des materiels qui ne sont pas au niveau des besoins en terme de fonction et de puissance. Certes les iPhones sont puissants, par rapports aux smartphones concurrents, mais pas de beaucoup et surtout si les processeurs Ax sont des betes de course, le reste n'est pas au niveau de l'excellence de l'existant et cela par rapport au tarif demandé...

Et il reste surtout une realité pour Apple: l'iPhone est indispensable... a la survie d'Apple => 70% a 80% des revenus d'Apple viennent de l'iPhone.

avatar SIMOMAX1512 19/09/2017 - 21:07 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

Pour l'iPhone X dis toi que c'est cadeau à ce prix, il y en aura tellement peu à la sortie ( pour un Iphone va s'en dire ) qu'il va s'arracher et qu'on aura des délais de 2 mois pour l'avoir très très vite si ce n'est le lendemain de la,commercialisation .
Le bon prix d'un objet c'est celui que les gens sont prêt à mettre dedans et clairement les,acheteurs du X mettront les 1300 euros dollars pour l'obtenir ne te fais aucune illusion sur cet état de fait.

avatar DG33 19/09/2017 - 22:09

@C1rc3@0rc
...la tocante n'est pas certifiée (certifiable) aupres des organismes incontournables...
Le processus de certification auprès de la FDA est très long. Connais-tu une tocante l'ayant fait ?

... la tocante... ne peut pas etre pris en charge financierement par les assurances...
Tu oublies un peu vite quelques news à ce sujet, relatives à des expérimentations avec des assureurs et des volontaires. Le problème dans ces cas résidant à mon sens dans l'anonymisation indispensable des données de santé.

avatar C1rc3@0rc 20/09/2017 - 21:12 (edité)

@DG33

Ce sont des "experiementations" commerciales sans aucune realité ni signification sur les marchés de la santé. D'ailleurs Apple en cofinance au moins une part officielement, ça passe dans les couts de marketing, et vu les sommes collossales depensées en pub pour la tocante, ils en sont plus a ça pres.

Pour qu'un produit soit certifiable dans ces secteurs, il faut qu'il soit conçu des le depart pour repondre a des normes qui sont incontournables et reposent sur des principes bien connus.

Dans le cas de la tocante, le produit a ete conçu pour etre un gadget de bijouterie, c'est totalement a l'opposé. L'idée d'un rattrapage n'est pas idiot, Apple l'a deja fait avec l'Apple TV, mais il faut re-concevoir totalement le produit

Un des problemes c'est pas l'anonymisation des données, c'est la garantie du secret medical, qui va beaucoup plus loin, est beaucoup plus contraignant et implique de penser les choses en amont...
L'anonymisation c'est un travail qui se fait en aval, et de manierre contradictoire avec la conception initiale qui est la collecte et la diffusion des donnees.

avatar iPop 20/09/2017 - 08:49 via iGeneration pour iOS

@iVador

Foncièrement non. Les MAC on augmente de prix avec la Tpuch bar, c'est un bon exemple ou encore le Retina. Alors qu'ils stagnaient depuis des lustres.
En bref si vous voulez que ça change pas ...

avatar steph0678 19/09/2017 - 18:01 via iGeneration pour iOS

Bravo Mr Cook !

avatar debione 19/09/2017 - 18:13

"Le prix de cet iPhone est proportionnel « à ce qu'il offre comme avancées technologiques »"

Ah bon ? rien à voir avec le prix des composants ou du prix de la R&D? Bon on s'en doutait un peu que les prix pratiqué par Apple n'avaient rien à voir avec quelque chose de tangible (suis mauvaise langue...)

« Si l'on considère les téléphones et l'iPhone en particulier, il est devenu à ce point indispensable dans notre quotidien que les gens veulent qu'ils en fasse plus, encore plus et toujours plus. Dès lors, nous y avons mis plus de technologies pour y parvenir ».

Faudra me dire quelles sont ces fameuses technologies qui font que le X en fait plus que le 8, mettre plus de technologie ne veut pas dire qu'il peut en faire plus...

"« Je pouvais sentir sa présence » a admis Cook, en parlant de ce moment où il est entré sur la scène du Steve Jobs Theater."

On appelle cela de la schizophrénie non? Ou alors il faudra une fois lui dire que les fantômes n'existent que dans les contes pour enfants...

Sinon, on peut juste dire qu'il est dans son rôle de CEO, ressassant le marketing, si jamais quelqu'un avait oublié...

avatar rolmeyer 19/09/2017 - 18:23 via iGeneration pour iOS

@debione

Bref de la comm Apple, rien de neuf. Jobs avait la même langue de bois, mais bon les dirigeants des firmes automobiles font pareil, Bezos et les dirigeants de Google pareil. Une question légitime et une réponse bullshit marketing. Au moins ils ont reconnu qu'ils se sont plantés avec le Mac Pro...difficile aussi de dire le contraire quoique....

Pages