Fermer le menu

Apple : que faire avec 250 milliards de dollars ?

Christophe Laporte | | 10:01 |  106

250 milliards de dollars ! Le chiffre parait irréel tellement il est élevé, mais il s’agit bel et bien de l’argent à disposition d’Apple, sa trésorerie de guerre. C’est dix milliards de plus qu’au trimestre précédent.

Le jeu des comparaisons est flatteur pour la société californienne. Cela ne signifie pas grand-chose en réalité, mais ce chiffre correspond grosso modo au PIB d’Israël en 2013. Le pays se classait alors 54e au classement établi par le Fonds Monétaire International.

Que faire de ces réserves qui sont, rappelons-le, à 90 % hébergées hors des États-Unis ? La question revient fréquemment sur le tapis, car il s’agit d’une situation unique. Jennifer Blouin, professeur de comptabilité à l’université de Pennsylvanie, comparait récemment Apple à un coffre-fort.

Avec de telles réserves, Apple pourrait se lancer dans des opérations financières d’envergure. C’est en tout cas le rêve éveillé de certains analystes. Interrogé sur un tel scénario, Tim Cook ne l’a jamais démenti. S’il y a une opportunité, Apple n’hésitera pas à la saisir.

Mais dans les faits, Apple se contente d’acquérir chaque année une grosse dizaine de petites sociétés. La plupart du temps, il s’agit de startups et le montant de l’acquisition se chiffre en dizaines, ou en centaines de millions de dollars. À ce jour, Beats reste la plus grosse emplette d’Apple et cette acquisition ne lui a coûté « que » trois milliards de dollars. Elle lui a permis de lancer Apple Music et de renforcer sa présence sur le marché des casques premium.

Se lancer sérieusement dans la création de contenus ou dans l’industrie automobile ?

Mais si Apple devait vraiment faire des folies, quelles pourraient être ses proies ? Ces dernières années, il y a trois noms qui sont revenus de temps à autre : Walt Disney, Netflix et Tesla. Ces trois entreprises ont des capitalisations boursières respectivement de 176, 67 et 52 milliards de dollars.

Apple pourrait acheter les deux dernières sans avoir à s’endetter. Des trois, Netflix est peut-être celle qui semble la plus réaliste et la plus facile à mettre en oeuvre. Cette société est devenue en l’espace de quelques années un acteur incontournable de la SVOD, un domaine sans vraie concurrence comme l’explique le Digital Guide 1&1.

À quoi bon se lancer dans une telle opération, alors que l’entreprise de Cupertino est présente de longue date dans la location et la vente de vidéos sur Internet avec iTunes ? Après avoir lancé Apple Music, acheter Netflix permettrait à Apple de lancer son Apple Video. Ce serait une manière très habile de continuer à basculer nos habitudes et la façon dont nous consultons des contenus vidéo. De quoi définitivement faire de l’Apple TV plus qu’un hobby.

Mais le principal intérêt de Netflix, c’est que cette société qui compte environ cent millions d’abonnés est devenue un producteur de contenus. Historiquement, la production de contenus est un domaine qui a toujours intéressé Apple. On se souvient que peu de temps après avoir lancé l’iPod, Apple s’était posé la question d’acheter Vivendi. À l’époque, cela n’avait pas été très loin, mais depuis le lancement d’Apple Music, la création de contenus semble plus que jamais l’intéresser.

De là à franchir le pas… Et en achetant Disney, ce serait la même chose puissance mille, tant les actifs de la maison de Mickey sont nombreux et variés. Mais là où Netflix permettrait à Apple de renforcer sa présence dans un secteur qui lui est capital, avec Disney, la marque à la pomme aurait sans doute tendance à perdre son identité, tant l’activité de sa proie est diversifiée.

En ce qui concerne Tesla, l’équation est plus simple, enfin presque. Ces deux sociétés sont souvent comparées et elles ont, entre autres, comme point commun de ne pas laisser indifférent. Quoi qu’il en soit, on a prêté pendant des mois à Apple l’intention de lancer sa voiture autonome. D’après les dernières rumeurs, la firme de Cupertino aurait décidé de réduire la voilure et de se concentrer sur les technologies permettant de rendre les voitures autonomes.

Apple a-t-elle décidé de se lancer sur ce marché promis à un bel avenir trop tard pour couper l’herbe sous le pied à ses concurrents ? En 2016 déjà, Elon Musk n’était déjà pas loin de le penser (lire : Elon Musk se demande si la voiture Apple n’arrivera pas trop tard) . Alors une manière de gagner du temps pour Apple, ce serait de sortir le carnet de chèques et d’investir dans Tesla.

Dit comme cela, les choses ont l’air simple. Dans la réalité, elles sont beaucoup plus complexes. On sait que l’idée a traversé l’esprit de certains responsables Apple en 2014, mais encore faudrait-il que la réciproque soit vraie. Et de ce point de vue, rien n’est moins sûr…

En attendant, malgré tout l’appétit que suscitent ces réserves (après tout, c’est tellement facile de dépenser l’argent des autres), il est probable qu’Apple reste fidèle à sa politique de petites acquisitions. On l’a vu encore ces derniers jours avec l’acquisition de Beddit, cette société spécialisée dans le suivi du sommeil. Les technologies de Beddit devraient tôt ou tard apparaître dans watchOS car ce qui intéresse avant tout Apple lors d’une acquisition, ce sont les technologies, le savoir-faire ou encore la matière grise. Et beaucoup plus rarement un business installé !

Finalement, à court ou moyen terme, ce qui reste le plus probable concernant le trésor de guerre d’Apple, c’est qu’il soit enfin rapatrié aux États-Unis. Donald Trump semble toujours décidé à mettre en place une amnistie fiscale pour le rapatriement des dollars à l’étranger afin d’être en mesure de financer une partie de son programme.

Image une : TamerLan

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


106 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar moon21 15/05/2017 - 10:03 (edité)

Réponse :
- Arrêter de produire en flux tendu
- S'occuper un peu des pros
- Payer ses impôts !

avatar Domsware 15/05/2017 - 10:39 via iGeneration pour iOS

@moon21

Euh... Pour être dans le vrai, Apple paye ses impôts. Tout du moins en France que je sache.

avatar r e m y 15/05/2017 - 11:22 via iGeneration pour iOS

@Domsware

Disons qu'ils payent les impôts sur les bénéfices qu'ils n'ont pas réussi à planquer hors de France ...
(Et depuis peu, ils payent la TVA sur le chiffre d'affaires réalisé en France, même pour les activités gérées depuis l'étranger)



avatar C1rc3@0rc 15/05/2017 - 12:22

Apple paye le moins d'impots possible en utilisant toutes les techniques legales "d'optimisations fiscales", comme toutes les entreprise.

Ne pas pratiquer l'optimisation fiscale serait une faute grave manageriale et mettrait la societe en defaut par rapport a la concurrence.

C'est pout cela qu'il faut replacer le probleme de l'optimisation fiscale a son origine: les responsables politiques et donc c'est au niveau des etats que la solution existe et nulle par ailleurs.

Apres, que va faire le groupe virtuel Apple avec ses 250 millairds de tresorerie repartie dans tout l'ecosysteme financier? Rien!
C'est une garantie contre les OPA et les attaques speculatives.
Si le plus gros fond d'investissement predateur veut se payer Apple, il doit aujourd'hui mettre sur la table au minimum 250 milliards de dollars...

Par contre, pour qu'Apple Inc puisse utiliser ses milliards, cela va lui en couter des milliards: il faudrait racheter toutes les entreprises de l'ecosysteme et les recreer et les localiser aux USA... avec tous les problemes douaniers et fiscaux que cela provoquerait.

Bref, le "tresor de guerre" qui fait les gros titres des journaleux, n'a de realite que comme bouclier passif. Au niveau actif, sa seule utilisation c'est de servir de levier pour obtenir des emprunt a bas taux. Tout le reste c'est juste du fantasme de journaleux.

avatar rikki finefleur 15/05/2017 - 13:32

C1rc3@0rc
Je ne pense pas que tu ais pu vérifier les comptes d'apple pour dire que c'est légal.
Tu reprends comme bp le discours de ces PDG.

Si c'était le cas Apple ne serait pas déjà fait redresser dans plusieurs pays, par ailleurs !
Les mêmes pays ou elle disait que tout était légal.

As-tu déjà vu un chef d'entreprise dire publiquement que ces comptes ne sont pas légaux ?

A moins que tu ais pu vérifier les comptes d’Apple, il est inutile de repeter le discours de ses dirigeants.

Dirigeants bien connus pour utiliser des sociétés écrans et paradis fiscaux comme Apple.

D'ailleurs , dans ses magouilles, Apple a réussi le challenge de posséder une société pour ses transferts qui ne repose dans aucun pays. C'est fort !

Berner les européens, ne pas pas participer au paiement des services et les infrastructures que l'europe lui offre, est devenu chez une habitude chez Apple , il faut le dire

Qui paye à la place d'Apple pour les impôts qu'elle n'honore pas ?
Plus un sou pour cette boite.

Outre le non paiement d’impôt , créé de la distorsion de concurrence et pas qu'un peu.
Cette boite est de + en + , une boite prédatrice, qui veut s'insérer dans toutes les couches de la vie quotidienne.

avatar C1rc3@0rc 15/05/2017 - 19:59

@rikki finefleur

Si l'optimisation fiscale etait illegale il n'y aurait pas de redressement fiscal, il y aurait des condamnations, des amendes et des poursuites judiciaires. Tu confonds absolument tout et tu racontes n'importe quoi.

Le probleme du peu d'impots que payent les multinationales aux etats est de la responsabilité unique de ces etats et de leurs dirigeants.

Ton discours est malsain et dangereux: il déculpabilise les responsables politiques et déplace les responsabilités sur des utilisateurs de ces lois et directives, moralité, personne n'est responsables! Les coupables (les dirigeants politiques et fonctionnaires) bénéficient d'une impunité totale et aux final c'est le citoyen qui est victime.

avatar rikki finefleur 15/05/2017 - 20:27

C1rc3@0rc
Je ne savais pas qu'un redressement était de l’optimisation fiscale.
Je te ferais juste remarquer qu’Apple s'est fait redressé dans plusieurs pays en europe et ailleurs., là ou Cook affirmait que tout était légal.

Continues donc à boire les paroles de ces personnes se cachant des boites aux lettres vides, et leurs manipulations à la noix.
Ces gens là ne sont pas tes amis contrairement à ce que tu pourrais croire.
Plus ils te dépouillent toi ou la collectivité, mieux ils engrangent.

Est ce que tu as eu accès aux comptes d'apple pour dire que c'est légal, puisque tu l'affirmes, ou alors tu ne fais que répéter les on-dit ?

Laisses donc les autorités de contrôle faire ce boulot.. au lieu de répéter les paroles des PDG. Les mêmes qui utilisent tous les circuits financiers les plus douteux.
Une enquête financière est d'ailleurs en cours en France.

A la base si c'est légal , tu ne te fais pas redresser. Alors pourquoi affirmes tu le contraire ? Franchement ce discours de moutonnier... pffff..

Mets toi bien cela dans la tète , Apple s'est déjà fait redressé malgré les dires de son super PDG (bonimenteur et manipulateur à ses heures)...

Ce gars qui veut paraître eco-responsable alors que les sociétés écrans et sociétés fictives sont ses attributs à hautes utilisations chez lui..
Tout le monde ne tombe pas dans son panneau, ni dans ses fumées. Désolé.
Plus un sou pour cette boite.

avatar otop 16/05/2017 - 10:06

@rikki finefleur

Tu peux nous dire de quel redressement fiscale tu parles ? la seule fois ou apple a du payer (et je ne suis meme pas sur que ca a été payer) c'etait en Irlande pour rembourser les aides du pays. Pour tout le reste apple fait comme tout le monde , utilise tous les leviers existants afin de payer le moins d'imports possible. Le premier de ces leviers s'appelle le sandwich irlandais. Ce n'est pas moral mais c'est completment legal , si tu cherches un coupable va voir du coté de Bruxelles.

avatar rikki finefleur 16/05/2017 - 10:41 (edité)

otop
En europe, redressée en Italie, en GB, et je crois qu'il y a un autre pays européen. Et d'autres enquêtes sont en cours dont en france.
Et toi tu parles de légalité sur quelle base ?
Celle de ce PDG ?
Sans compter l'affaire avec l'irlande.

avatar Moumou92 15/05/2017 - 20:56 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc

Tu confonds valeur boursière et trésorerie... Apple est valorisée de 821 milliards de dollars ( valeur totalement virtuelle), et sa trésorerie de 250 milliards (sous à la banque) qui eux n'ont rien de virtuel... il s'agit d'argent à la banque au même titre que ton livret A... le seul vrai soucis pour Apple c'est que cette trésorerie se trouve en grande majorité en dehors des États Unis, et serait imposée en cas de rapatriement... mais il s'agit bien de cash...

avatar Wolf 15/05/2017 - 11:00 via iGeneration pour iOS

@moon21 Apple paye ses impôts. Dire le contraire est une contre-vérité

avatar moon21 15/05/2017 - 11:11 (edité)

l'argent qui s'accumule dans des paradis fiscaux et/était taxable à 30 % -je crois- s'il est était rapatrié. D'où cette accumulation et l'amnistie.

Quant aux impôts en France, c'est pas le sujet, c'est une boite américaine.

avatar r e m y 15/05/2017 - 11:19 via iGeneration pour iOS

@moon21

???
Les sociétés étrangères implantées en France ne payent pas d'impôts en France?
On fait plus fort que l'Irlande!
Depuis quand est-on devenu paradis fiscal?

avatar moon21 15/05/2017 - 14:59

en l'occurence il ne s'agit pas d'Apple France, mais d'Apple.
La France n'est en rien concernée par les milliards d'Apple.

avatar debione 15/05/2017 - 15:45

Apple (tout court) n'existe pas...

avatar moon21 15/05/2017 - 19:33

T'as que ça à dire ?

avatar C1rc3@0rc 15/05/2017 - 20:00

@debione

+ 1000

avatar r e m y 16/05/2017 - 09:43 via iGeneration pour iOS (edité)

@moon21

Il ne te vient pas à l'esprit que les centaines de milliards accumulés proviennent des profits des filiales (dont Apple France), dont les résultats positifs sont soustraits à l'impôt local via ce que les faux-culs appellent "optimisation fiscale"?

avatar moon21 16/05/2017 - 10:49

ai-je dis le contraire ? Non !!!
je "dis" que les milliards stockés dans les paradis fiscaux sont soumis à l'impôt et qu'ils ne reviennent pas dans l'économie réelle à cause des taxes.
Et que de toute façon ces milliards ne concernent pas le fisc français.
Y a pas de débat à avoir. Relis mon premier post, il se suffit à lui même.

avatar Ios_What a joke 15/05/2017 - 13:42

"Quant aux impôts en France, c'est pas le sujet, c'est une boite américaine."

🤢Je vomis devant tant de conneries.

avatar deltiox 15/05/2017 - 17:59 via iGeneration pour iOS

@Wolf

Ce n'est pas ce qu'en pense l'Italie
Ce n'est pas non plus ce qu'en pense la commission Europeene
Mais ce sont tous des menteurs car ils ne pensent pas comme les dirigeants d'Apple

avatar lmouillart 15/05/2017 - 11:03

"- Payer ses impôts !" : On se charge de payer le manque à gagner (-:
C'est toujours un bonheur de payer les impôts des super riches.

avatar colossus928 15/05/2017 - 23:14 via iGeneration pour iOS

@moon21

C'est quoi le problème des flux tendus ?

avatar Leadlike 15/05/2017 - 10:05 via iGeneration pour iOS

J'ai quelques idées

avatar Guillaume06 15/05/2017 - 10:05 via iGeneration pour iOS

M'en donner 10%

Pages