Fermer le menu

Environnement, Apple veut fabriquer ses produits en cycle fermé

Nicolas Furno | | 10:02 |  59

Apple a publié une nouvelle version de son rapport sur l’environnement et le constructeur y a ajouté un engagement pour le moins ambitieux. L’entreprise espère un jour ne plus dépendre du tout de matériaux issus de l’exploitation minière de la terre. Comment ? En recyclant uniquement les matériaux de ses anciens produits pour en produire de nouveaux.

Liam, le robot chargé de désassembler les iPhone pour récupérer les matériaux qu’ils contiennent, est au cœur de la stratégie environnementale d‘Apple. Cliquer pour agrandir

Tous les appareils électroniques, iPhone en tête, nécessitent des matériaux qui sont issus de l’exploitation minière. Aluminium, cuivre, étain, cobalt, tungsten, or, argent… la liste est longue et Apple veut « fermer la boucle », c'est-à-dire que l’entreprise espère ne plus avoir à récupérer davantage de matériaux.

Avec les millions d‘appareils iOS et de Mac actuellement en circulation, la firme de Cupertino espère avoir suffisamment de matériaux à exploiter pour produire les millions d‘appareils à venir. Pour cela, Apple compte sur le recyclage et notamment sur Liam, ce robot chargé de démonter les iPhone en fin de vie pour recycler ses matériaux. Le constructeur a commencé à travailler sur ce projet il y a plusieurs années, il est en fonctionnement depuis l’an dernier.

L’idée d‘Apple est simple : cesser d‘extraire de nouveaux matériaux et récupérer ceux des produits existants en fin de vie. Cliquer pour agrandir

Chaque chaîne Liam peut démonter 1,2 million d‘iPhone par an et Apple en a installé deux pour le moment. Le constructeur indique bien que c’est une expérimentation, mais l’idée a déjà été exploitée en interne. L’aluminium recyclé des iPhone 6 démontés par Liam a été fondu pour les Mac mini utilisés dans les usines d‘assemblage des nouveaux iPhone. Un jour, les produits commercialisés auront droit au même traitement.

Pour arriver à cet objectif, Apple devra inventer de nouvelles méthodes de récupération de certains matériaux qui ne sont pas recyclés jusque-là. Parfois, c’est assez facile : l’étain présent actuellement sur la carte-mère des iPhone 6s est exclusivement issu de la filière de recyclage. Mais pas encore nécessairement d‘une filière interne, puisque ce matériau est disponible sur le marché du recyclé. Pour le cobalt utilisé dans les batteries, le constructeur est en train de tester des méthodes de récupération. Pour le reste, tout est à inventer.

Apple est assez transparente sur la question : l’objectif est posé, mais le constructeur ne sait pas comment l’atteindre, ni même si c’est vraiment tout à fait possible. L’entreprise a commencé à fermer la boucle cette année, mais elle ne se donne pas d‘objectif précis en termes de date, précisément parce que toutes les méthodes ne sont pas encore connues. Et peut-être même que ce ne sera jamais possible. Cependant, Apple compte bien améliorer ses futurs produits pour qu’ils soient plus facilement recyclés et participent à ce challenge.

Le rapport 2017 affiche aussi les dernières évolutions d‘Apple en matière d‘énergie. 96 % de ses installations dans le monde sont désormais entièrement alimentées par des énergies renouvelables, contre 93 % l’an dernier. Sept fournisseurs majeurs de l’entreprise vont également passer entièrement aux énergies renouvelables d‘ici la fin de l’année. Et pour la première fois, en 2017, tous les produits Apple sont emballés avec du papier issu de forêts gérées de manière durable par le constructeur en Chine et aux États-Unis.


Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


59 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar AppleAddictdu89 20/04/2017 - 10:10 via iGeneration pour iOS

On peut les critiquer sur pleins de points mais c'est évident que ce sont des références en termes d'écologie !

avatar Manubzh 20/04/2017 - 12:25

j'en suis pas si sur vois-tu...

avatar Lubi974 20/04/2017 - 10:14 via iGeneration pour iOS

Franchement ça me dirai bien de prendre mon iPhone en location. Je saurai que je renouvelle mon iPhone chaque année et que je participerai à la préservation des ressources vu que l'ancien est recyclé.

Encore faut il que le système de location débarque en France.



avatar PiRMeZuR 20/04/2017 - 10:23 via iGeneration pour iOS

@Lubi974

Faire recycler un appareil électronique aussi complexe rien que pour en avoir un neuf 0,2mm plus fin avec un appareil photo légèrement plus rapide, c'est tout sauf écolo. Même si Apple trouve un jour le moyen de recycler à 100% ses téléphones, l'empreinte carbone de ce recyclage et de la production du nouvel appareil restera considérable. Probablement équivalente à la production de nourriture pour une famille pendant des semaines/mois.

Donc la meilleure solution reste de garder son téléphone jusqu'à ce qu'il ne fonctionne plus ou qu'il soit vraiment insuffisant pour ses besoins.

avatar Spuolg 20/04/2017 - 10:56

Et ensuite, recyclage. Non ?

avatar oomu 20/04/2017 - 11:04

disons qu'il ne faut pas croire au "miracle".

Même si tout progrès est à prendre, il faut savoir que "recycler" est un acte qui demande de l'énergie et créée de la pollution (tout ne se récupère pas à 100%, il faut des produits parfois dangereux pour récupérer des éléments dans ce qu'on recycle).

Donc, même si un jour on arrive à tout recycler, ça ne sera toujours pas une excuse pour la moindre lubie.

avatar Lubi974 20/04/2017 - 11:28 via iGeneration pour iOS

@PiRMeZuR

Oui je suis d'accord et que ca pollue également que recycler.
Malheureusement, je ne me vois pas garder mes appareils mobiles plus de 3 ans pour la fluidité au quotidien.

Cependant si il y a moins d'extraction de minerai, il y a moins de mineurs exploités en Afrique par exemple.

Donc ça pollue mais ça sauve des vies et ça permet à ces gens de se tourner vers d'autres secteurs d'activités.

Après je schématise et je caricature pour simplifier des choses qui sont trop complexes.

avatar sachouba 21/04/2017 - 13:07

@Lubi974 :
"Donc ça pollue mais ça sauve des vies"
Oui, on imagine. Et ces mineurs, en Afrique, ils vivront d'amour et d'eau fraîche quand ils n'auront plus d'emploi... 🙄

avatar Billytyper2 20/04/2017 - 12:26 via iGeneration pour iOS

@PiRMeZuR

Faire des efforts…ça sert à rien avec des commentaires comme ça.
Ah non c'est pas le commentaire qui ne sert à rien …c'est le commentateur 😏

avatar benooo8888 20/04/2017 - 13:09 via iGeneration pour iOS

@PiRMeZuR

C'est pour ça que les usines sont à 96% en énergies propres et qu'Apple pousse ses fournisseurs a en faire de même.
Après c'est sûr que c'est pour améliorer son image mais bon c'est mieux que rien..

avatar debione 20/04/2017 - 19:42

Apple a des usines? Les bureaux et centre de recherche oui, et c'est déjà bien, par contre les usines Foxconn et autre Samsung, les extracteurs de minerai et terre rare sont très rarement à 96% en énergie renouvelable...

Il faudrait voir en calculant mais je ne serait pas surpris que sur le bilan carbone complet de la vie d'un Iphone soit à 98% d'origine non-renouvelable...

avatar zoubi2 20/04/2017 - 13:24

@PIRMeZur

"Donc la meilleure solution reste de garder son téléphone jusqu'à ce qu'il ne fonctionne plus ou qu'il soit vraiment insuffisant pour ses besoins"

Certes... Ce qui ne fait que retarder un peu le recyclage...

avatar Simeon 20/04/2017 - 11:31

"...je renouvelle mon iPhone chaque année et que je participerai à la préservation des ressources..."

On croit rêver. Tout s'achète visiblement. Même la bonne conscience.

avatar Lubi974 20/04/2017 - 12:03 via iGeneration pour iOS

@Simeon

D'accord.

Donc si j'achète un produit commerce équitable c'est qu'on a acheté ma bonne conscience ?

Si j'achète un produit bio, c'est qu'on a acheté aussi ma bonne conscience ?

Si j'achète un produit avec emballage recyclage c'est qu'on a acheté ma bonne conscience ?

Si je suis locavore et que j'achète moins de produits importés c'est qu'on a acheté ma bonne conscience ?

Donc à t'entendre on a plus droit de réfléchir et d'acheter raisonnablement ?

avatar Simeon 20/04/2017 - 13:06 (edité)

Disons que renouveler un appareil tous les ans n'a rien de raisonnable du point de vue environnemental. Et associer consommation et préservation en une même phrase est pour le moins audacieux.

On peut certes consommer mieux, mais ce qu'il faudrait c'est surtout consommer moins.

Et comme je ne viens pas sur Macg pour faire la morale à qui que ce soit, je préfère en rester là.

avatar pme 20/04/2017 - 23:33

+1

avatar Rayorbe 20/04/2017 - 10:20 via iGeneration pour iOS

Belle initiative. J'aime cet état d'esprit qui consiste à essayer de trouver des solutions avec une modestie non feinte.
En revanche je m'interroge sur la possibilité de concilier boucle fermée et croissance...

avatar fousfous 20/04/2017 - 10:23 via iGeneration pour iOS

@Rayorbe

Il suffit juste de consommer moins de matériaux, regarde la différence entre l'ancien et le nouveau Mac Pro.
Sur l'iMac y a moyen de gagner encore pas mal je pense aussi.

avatar bompi 20/04/2017 - 10:57

Associer "modestie non feinte" et Apple est assez amusant.

En soi, leur initiative est louable et je ne suis pas sûr que d'autres (Samsung, SONY, Huawei etc.) en fasse autant. Mais il ne faut pas être naïf et ne pas croire qu'Apple a enfin trouvé la recette du mouvement perpétuel.

avatar JLG01 21/04/2017 - 07:40 via iGeneration pour iOS

@Rayorbe

La croissance n'est pas nécessairement consommer plus de matière, ce peut être plus de service et plus de valeur ajouter.
Ensuite, la croissance n'est plus d'avenir.

avatar ibric 20/04/2017 - 10:21

Je pense qu'il faut prendre ce genre d'initiatives de la part d'Apple en terme d'environnement avec des pincettes. N'oublions pas que c'est une société capitaliste qui cherche à générer du profit : fabriquer + vendre. Il s'agit seulement d'une imagine que la firme cherche à se donner pour la bonne conscience du consommateur. Certes c'est un plus mais qui n'est pas vraiment effectif au niveau local par exemple.
Hier je me suis rendu dans un Apple Store pour recycler un disque dur d'imac, une batterie de macbook pro, et l'écran de mon iphone 4. Le "vendeur" était étonné que quelqu'un lui demande de recycler, lui-même semblait un peu perdu.

Je pense qu'il y a encore du chemin et que c'est au consommateur de "consommer" intelligemment c'est-à-dire de manière responsable et raisonnable.

avatar Jeckill13 20/04/2017 - 10:50 via iGeneration pour iOS

@ibric

c'est au consommateur de "consommer" intelligemment c'est-à-dire de manière responsable et raisonnable.

Si les consommateurs étaient raisonnables et responsables ça se saurait ! Il n'y a qu'à voir la quantité de détritus qui jonche la planète, pour se rendre compte que la majorité n'est absolument pas prête ou n'a pas envi de faire les efforts. Il n'y a qu'à observer comment beaucoup de personnes conduisent pour s'apercevoir que côté eco conduite beaucoup de monde s'en branle total de ne pas gaspiller le carburant ! Et par dessus tu peux ajouter le gaspillage alimentaire, électrique et bien d'autre. 90% des ressources de la planète sont consommées par 10% de la population… croire que ces 10% vont s'assoir sur leur mode de vie egocentré est largement utopique.

avatar oomu 20/04/2017 - 11:08

chais po, j'ai po de voiture.

je pollue en métro nucléaire à charbon.

avatar debione 20/04/2017 - 19:48

@Jeckill13:

Surtout quand l'armement est à 90% détenu par justement ces fameux 10%!

ALLEZ! Viendez bande de révolutionnaire! On va vous faire une tête au carré, bande de sans dents!

avatar Lecorbubu 20/04/2017 - 10:51 via iGeneration pour iOS

@ibric

Tout à fait d'accord avec ce propos. Même s'il est difficilement imaginable qu'une entreprise de cette envergure devienne complètement irréprochable on ne peut nier que la démarche amorcée par la pomme va dans le bon sens des choses. Quelque soit les modes de productions il est aujourd'hui très compliqué d'avoir un produit 100% écologique puisque les matériaux sont puisées quelque part, qu'il faut fournir une énergie pour les extraire, les transporter, les transformer, etc...

Si ces matériaux sont utilisés en cercle fermé ça surprime quelques étapes, mais il y aura toujours une production d'énergie "polluante quelque part", même si Apple dit avoir des usines ayant recours à des énergies propres ces panneaux photovoltaïques, éolienne ou que sais-je encore il faut aussi les produire...

Bref vous aurez compris l'idée. Cette démarche reste intéressante mais le consommateur devrait aussi freiner ces ardeurs pour que cela gagne un peu plus en cohérence.

Et là dedans n'est pas évoqué les problèmes liés à l'exploitation de la main d'œuvre délocalisée, qui demeure l'un des plus gros points noirs de cette industrie. En gros y a encore un gros bout de chemin avant que cela devienne ethniquement responsable.

Pages