Fermer le menu
 

Tim Cook : « La mondialisation est une excellente chose qui doit être mieux partagée »

Florian Innocente | | 14:00 |  62

Invité à la 18e édition du China Development Forum 2017, Tim Cook s'est exprimé sur des sujets économiques ou ayant trait aux questions de vie privée. Ce rendez-vous annuel fait se rencontrer des grands patrons étrangers venus de tous les secteurs (assurances, énergie, informatique, alimentaire, automobile…) ou des anciens ministres avec des membres du gouvernement et des représentants de la société civile chinoise.

credit : VCG

D'après les comptes-rendus qu'en ont fait le Wall Street Journal (via AppleInsider) et Bloomberg, Tim Cook a notamment exprimé son point de vue sur la mondialisation des échanges, un sujet au cœur des grandes campagnes politiques actuelles.

Sans surprise, au vu des intérêts de son entreprise, il l'estime « très positive en général pour tout le monde », jugeant que cela a permis à des centaines de millions d'individus à travers le monde de s'extraire de la pauvreté. Mais il déplore que les bénéfices ne soient pas plus équitablement partagés entre les pays ou au sein même de certains pays.

Un constat mi-figue mi-raisin qui ne doit cependant pas pousser les gouvernements à se refermer à l'intérieur de leurs frontières « Je pense que le pire serait — et cela n'aiderait personne — de dire que c'est quelque chose de négatif et par conséquent d'en faire moins en ce sens. Je crois que l'on peut constater que pour certains pays dans le monde… pour ceux qui privilégient l'isolationnisme, cela n'est d'aucun bénéfice pour leurs populations. »

Un propos que l'on peut interpréter éventuellement comme une critique voilée face aux intentions affichées par le nouveau président américain. La Chine n'était pas absente de cette observation, Tim Cook a souhaité que le pays s'ouvre plus encore aux investissements étrangers.

Sur les questions de vie privée, Cook a répété la position générale d'Apple « Nous pensons que chaque individu doit pouvoir rester propriétaire de ses données et être capable d'en garder le contrôle ».

Cook s'en est tenu à une prudence de diplomate en s'abstenant de commentaires sur la politique de surveillance du gouvernement chinois. Une rencontre privée est prévue entre le patron d'Apple et Xu Lin, responsable des questions liées à internet au gouvernement.

Sur les affaires d'Apple en Chine, Tim Cook a déclaré que son entreprise ne s'était fixée aucun objectif précis de parts de marché. Le pays a des caractéristiques uniques, telles qu'un secteur du paiement par mobile largement plus développé qu'aux États-Unis et des utilisateurs beaucoup plus enclins à changer leurs habitudes, a observé Cook.

Peut-être faut-il interpréter cela comme une volatilité qui peut servir Apple et ses produits mais aussi lui compliquer la tâche, si la concurrence propose des solutions de qualité, ce qui est de plus en plus le cas dans le mobile. En 2016, trois fabricants chinois (Oppo, Huawei et Vivo) ont monopolisé les ventes de mobiles, avec une part de marché annuelle cumulée de 48 %. Ni Apple, ni Samsung n'ont pu monter sur le podium.

Cette venue de Tim Cook en Chine s'est faite parallèlement à l'annonce d'une ouverture de deux nouveaux centres de R&D dans le pays à Shanghai et Suzhou. Ils s'ajouteront aux deux autres déjà sur les rails à Pékin et Shenzhen. Ces centres permettront entre autres de se rapprocher des milieux de la recherche dans les universités.

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


62 Commentaires

avatar rmosca 19/03/2017 - 11:42 via iGeneration pour iOS

connard

(je pourrais développer mais ce monsieur et ce qu'il représente ne le mérite pas)

avatar iPop 19/03/2017 - 12:11 via iGeneration pour iOS

@rmosca

Donc Trump a raison de faire ce qu'il fait.

avatar RyDroid 21/03/2017 - 01:05

Pourquoi tirer aussi rapidement une conclusion ? De plus, Trump n'a pas de problème avec Goldman Sachs et n'aime pas la régulation bancaire, les plus pauvres vont encore être ceux qui risquent d’être les plus négativement touchés. http://money.cnn.com/2017/03/15/investing/goldman-sachs-jim-donovan-trum... http://www.lemonde.fr/donald-trump/article/2017/02/03/donald-trump-s-att...



avatar ecosmeri 19/03/2017 - 12:25 via iGeneration pour iOS

J'en peu plus de ce mec! Vivement qu'il soit mis au placard avec ses sextoys a 2000 balles entree de gamme

Payez vos impots mr petite cock et on en reparle.

avatar Mike Mac 19/03/2017 - 13:13

Le mensonge dans lequel nous vivons...

https://www.youtube.com/watch?v=xzAB1bdv6CM&index=3&list=PLlLd6Kxl7JBWwn...

Déjà le premier commentaire frappe juste :

"En ce moment, vous pourriez être n'importe où en train de faire n'importe quoi au lieu d'être assis seul devant un écran...."

C'est vrai que le temps perdu sur MacGe doit venir meubler de grands moments de solitude pour les déverseurs de posts les plus compulsifs. Merci Apple et Tim Cook pour ces temps de partage et cette communion mondialisée !

avatar fabricepsb71 19/03/2017 - 14:13 via iGeneration pour iOS

Vous payer deux fois vos impôts : votre part et celle de ceux qui arrivent "légalement" à ne pas en payer
Bravo Tim

avatar deltiox 19/03/2017 - 17:43 via iGeneration pour iOS

Plus c'est gros plus ça passe
Certains osent tout et c'est à cela qu'on les reconnaît.

Navrant

avatar vince29 20/03/2017 - 00:51

On en reparle dans 10 ans quand l'armée des ingénieurs chinois arrivera réellement sur le marché.

avatar Moonwalker 20/03/2017 - 16:11

10 ans ? T'es optimiste. J'ai l'impression qu'ils sont déjà là.

avatar vince29 20/03/2017 - 22:04

Nouvelle-Zélande : depuis 2007, Apple n'a payé aucun impôt sur ses 4,2 milliards $ de ventes

Apple s’est félicitée de ses contributions en Nouvelle-Zélande avant de rappeler qu’elle paie déjà assez d’impôts aux États-Unis. « Nous sommes fiers de nos contributions en Nouvelle-Zélande au cours de la dernière décennie. Parce que nos produits et services sont créés, conçus et développés aux États-Unis, c'est là où la grande majorité de nos impôts est payée », a déclaré le porte-parole australien de la firme.

source:developpez.com

A un moment ça va finir par se voir Tim...

avatar Biking Dutch Man 20/03/2017 - 22:43 via iGeneration pour iOS

En gros ils ont inventé le concept d'esclavagisme 2.0 mais ils ne le disent pas ils on peur des patent troll. Cela consiste à voler le savoir-faire aux personnes qui l'ont développé pour le réutiliser dans des environnements plus proactifs (lire salaire de misère, pas de droit du travail, pas de lois environnementales etc). Malgré toute sa fortune, il semble très pauvre ce TC, sa posture ridicule fait pitié.

avatar RyDroid 21/03/2017 - 01:18

- Évasion fiscale d'Apple (et de ses gros camarades du numérique) http://www.bastamag.net/Rendez-l-argent-Apple-epingle-pour-ses-pratiques...
- Son salaire en millions de dollars http://www.clubic.com/pro/entreprises/apple/actualite-791496-tim-cook-sa...
- Les conditions de travail déplorables d'au moins certains ouvriers http://www.humanite.fr/meurtre-sur-les-chaines-de-montages-de-liphone-6-...

Il faudrait "mieux partagé", mais le moins que l'on puisse écrire est qu'il ne semble pas déterminé pour cela.

Pages