Fermer le menu
 

Donald Trump est persuadé que Tim Cook fera fabriquer aux États-Unis

Florian Innocente | | 17:01 |  71

Donald Trump a brièvement abordé le cas d'Apple dans une interview donnée à Axios. Celui qui deviendra le nouveau président des États-Unis ce vendredi, se montre toujours confiant dans l'idée de voir Tim Cook développer la fabrication de produits Apple sur le sol américain.

Je suis persuadé qu'il aime son pays et je pense qu'il aimerait faire quelque chose de très significatif à ce propos. Et je lui ai dit, « Tim, ce sera une réussite extraordinaire le jour où vous commencerez à construire l'une de vos grandes usines dans ce pays plutôt que dans un autre. » Et je pense qu'il est attentif à cette question. Je pense qu'il y est attentif.

crédit Robin Groulx / Axios, Donald Trump dans son bureau (pare-balles) de New York

Avant Noël, à l'issue de sa première rencontre avec le président élu en compagnie d'autres barons de la Silicon Valley puis en tête-à-tête, Tim Cook avait déclaré qu'il était nécessaire de ne pas esquiver les débats avec le nouvel homme fort du pays. Mais il n'avait pas donné d'indications sur la teneur de leur échanges.

Le milliardaire avait déjà fait part auparavant, durant sa campagne, de son ambition d'amener Apple à avoir plus d'ordinateurs et des téléphones "Made in USA". Aujourd'hui Apple ne peut se prévaloir que de l'assemblage au Texas du Mac Pro, dont les volumes de ventes ne doivent pas flirter avec l'exceptionnel.

Apple se repose de façon extraordinaire sur Foxconn (et l'inverse est aussi vrai) pour l'assemblage de la majeure part de ses matériels. D'après le Nikkei Asian Review aujourd'hui, Foxconn prévoit d'ouvrir une nouvelle usine à Shenzhen où Apple prépare l'arrivée cette année d'un centre de R&D. Il s'agirait d'être au près des lieux de conception de certains des prototypes.

Le patron fondateur de Foxconn, Terry Gou, aurait par ailleurs assuré auprès d'interlocuteurs du gouvernement chinois que son groupe ne quitterait pas le pays. Et que ses intentions annoncées d'un développement plus important aux États-Unis étaient tout sauf définies et gravées dans le marbre.

Enfin, Terry Gou a été invité à la cérémonie d'investiture de Donald Trump mais, d'après Bloomberg, le patron taïwanais ne s'y rendra pas, apparemment sur instructions du gouvernement chinois.

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


71 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar johndoo 18/01/2017 - 17:05 via iGeneration pour iOS

Il a raison!!! Je pense que Apple c'est bien gaver ainsi que les chinois donc vive made in USA assembly in San Francisco

avatar béber1 18/01/2017 - 18:11

Il ne faudrait pas oublier toute l'industrie Hi-tech depuis 20 ans au moins.
La dynamique du marché PC s'est faite justement sur des coûts plus bas -et donc plus accessibles- grâce aux délocalisations des fabrications en Asie.

Je suis prêt à payer plus cher si tout le monde joue le jeu.
Si Trump exige -sous peine de taxes- que BMW et Renault par exemple fabriquent aussi les voitures destinées au marché américain aux USA, acceptera-t-il la réciproque, que les produits Dell, HP, Apple soient fabriqués dans des pays de l'UE ?

Et si ce n'est pas le cas et que l'UE applique à son tour des taxes d'importations, entrera-t-il dans un guerre économique avec l'UE?
J'ai bien peur que ses beaux discours n'aillent que dans un seul sens, et qu'ils se heurtent par la suite sur les réalités politico-economiques du reste du monde.

avatar IceWizard 18/01/2017 - 18:21

Je pense que Donald Trump est parfaitement au courant des réalités économiques du Monde. La preuve, au moment même où le futur président "Donald Trump" parle de taxer les productions chinoises vendus aux USA, les industries "Donald Trump" se prépare à délocaliser leurs fabrications chinoises en .. Afrique !



avatar Ali Ibn Bachir ... 19/01/2017 - 02:05

+1

Il a aussi nommé des anciens de Goldman Sachs dans sa future équipe. :-)

Je pense que ses électeurs les plus modestes sont en train de réaliser qu'ils se sont fait mettre en beauté :-)

avatar Manubzh 19/01/2017 - 11:07

le passage sur les marques automobiles m'a particulièrement fait hurler de rire, quand on sait que l'industrie automobile américaine est complètement en retard sur celle de l'UE en terme de consommation et de fiabilité.

C'est juste qu'il veut mettre la pression sur ces grandes firmes en s'appuyant sur l'hégémonie américaine (qui ne sera qu'un vague souvenir avec ce type à la tête du pays à la fin de son mandat)

avatar en ballade 18/01/2017 - 19:05 via iGeneration pour iOS

@johndoo

T es américain? Ca te concerne en quoi?

avatar MacGruber 18/01/2017 - 17:05 via iGeneration pour iOS

Ahahaha 😂

Le Pencil oui !

avatar abioninho 18/01/2017 - 17:35 via iGeneration pour iOS

@MacGruber

Hit me so hard

avatar Isacc_25 18/01/2017 - 17:10 via iGeneration pour iOS

Un président qui veut relocaliser la production dans son pays et donner du travail à ses concitoyens! Pas étonnant qu'il se fasse critiquer de toute part se Donald Trump

avatar bonnepoire 18/01/2017 - 17:40 (edité)

Il a déjà réussi à garder certains emplois et certaines usines au pays alors qu'il n'est pas encore Président.

avatar Ali Ibn Bachir ... 19/01/2017 - 02:06

Et lui même a fait travailler des sans papiers et délocalise ses propres affaires. Business as usual :-)

avatar Pierre H 19/01/2017 - 10:17

@bonnepoire
Oui des jobs qui n'allaient pas partir, ou alors des plans de relocalisation qui dataient de bien avant son élection. Par contre, c'est un génie du marketing et il réussi à te vendre que c'est grace à lui.
Ton pseudo te va bien... ;-)

avatar béber1 19/01/2017 - 10:48

Pierre H

et le choix d'Apple avec d'autres entreprises emblématiques de l'industrie US cadre bien dans cette communication d'ensemble.

C'est comme on oubliait (une com chassant l'autre) qu'Obama avait été voir les dirigeants de la Silicon Valley en février 2011 en leur posant -entr'autres- la question de la relocalisation de la fabrication de leurs produits

avatar bonnepoire 19/01/2017 - 11:15

T'as raison, l'insulte est un argument poignant quand on en n'a pas.

avatar SIMOMAX1512 18/01/2017 - 23:49 via iGeneration pour iOS

@Isacc_25

Si seulement il avait que ça comme idée mais malheureusement non. Après franchement je suis pas sure qu'un américain rêve de travailler dans une usine pour fabriquer des iphones . En plus payé au minimum syndical .

avatar byte_order 18/01/2017 - 17:10

> Tim, ce sera une réussite extraordinaire le jour où vous commencerez à construire l'une de
> vos grandes usines dans ce pays plutôt que dans un autre.

Donald est au courant qu'Apple n'a aucune "grande usine" ni aux USA *ni* dans les autres pays !?
Ces "grandes usines" sont celles de fournisseurs, pas d'Apple, et qui ne fournissent d'ailleurs pas que Apple...

avatar Sokö 18/01/2017 - 17:22 via iGeneration pour iOS

Quand les peuples étrillés par une mondialisation mal régulée commencent à renauder sérieux, il faut bien que les gouvernements fassent passer le message aux industriels. Passera, passera pas ?

avatar bonnepoire 19/01/2017 - 11:32

Suffit d'avoir une politique adaptée et ils reviendront.

avatar Doctomac 18/01/2017 - 17:26 via iGeneration pour iOS

Après l'expérience du dernier MacPro, j'en doute 💪. Enfin, si Cook pense d'abord aux intérêts d'Apple.

avatar Phoenixxu 18/01/2017 - 17:33 via iGeneration pour iOS

Pourquoi on écrit aussi souvent "Président élu" ?
Je suis parano ou bien ça fait très "justification" ? 😮

Pourquoi ne pas dire "nouveau Président " ou bien "Président desUSA 🇺🇸"

😃

avatar abioninho 18/01/2017 - 17:36 via iGeneration pour iOS

@Phoenixxu

Ça s'est toujours fait comme ça avant l'investiture, et c'est un jeune homme de 23ans qui vous le dit

avatar Phoenixxu 18/01/2017 - 17:38 via iGeneration pour iOS

@abioninho

Eh bien je ne le savais pas, "jeune homme de 23 ans" 😊

Merci pour la réponse !

avatar anonx 18/01/2017 - 20:56 via iGeneration pour iOS

@Phoenixxu

Ouais il peut se faire canner avant 🎯

Il aura pas été président... logique 😅

avatar postman94801 18/01/2017 - 17:49 via iGeneration pour iOS

@Phoenixxu

Tout simplement parce qu'il sera le nouveau président que vendredi, jour de son investiture. Pour l'instant il est le président élu.

avatar occam 18/01/2017 - 17:51 via iGeneration pour iOS (edité)

@Phoenixxu

« Président élu » est la traduction (trop) littérale du terme «President elect», qui désigne, dans le XXe amendement à la constitution des États-Unis (en vigueur depuis 1933), la personne élue à la présidence par le collège électoral.
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/XXe_amendement_de_la_Constitution_des_États-Unis

Donald Trump n'accédant à la fonction présidentielle que ce vendredi 20 janvier, il serait incorrect de l'appeler « le nouveau président » puisqu'il ne l'est pas encore.

Pages