Fermer le menu
 

Résultats financiers T3 2016 : Apple attend des jours meilleurs

Anthony Nelzin-... | | 22:33 |  110

Luca Maestri avait prévenu que la première baisse du chiffre d’affaires d’Apple depuis 2003 ne serait pas la dernière. Le directeur financier de la société n’avait pas menti : le troisième trimestre fiscal de la firme de Cupertino suit la trajectoire du deuxième, une chute abrupte provoquée par l’affaissement des ventes d’iPhone et d’iPad.

Les bureaux d’Apple à Results Way (Cupertino). Image Apple.
Les bureaux d’Apple à Results Way (Cupertino). Image Apple.

Chiffre d’affaires

Apple tablait sur un chiffre d’affaires compris entre 41 et 43 milliards, et elle a réalisé un chiffre d’affaires entre 41 et 43 milliards de dollars. À 42,358 milliards de dollars, il chute pour le deuxième trimestre consécutif, une chute qui s’est d’ailleurs accentuée en atteignant 14,61 % (contre 12,85 % au deuxième trimestre).

Cliquer pour agrandir

La firme de Cupertino a dégagé un bénéfice de 7,796 milliards de dollars ces trois derniers mois, un chiffre de 26,98 % inférieur à celui du troisième trimestre 2015. Tim Cook se félicite pourtant « d’annoncer des résultats […] qui reflètent une plus grande demande et de meilleures performances économiques que ce que nous avions prévu ».

Cliquer pour agrandir

Ventes d’iPhone

C’est que le lancement de l’iPhone SE a été « couronné de succès », même si cela ne se traduit pas par une augmentation sensible des ventes, Apple ayant mal jugé la demande pour son petit téléphone. La société n’a écoulé « que » 40,4 millions d’iPhone ce trimestre, mais les 15 % de baisse ce trimestre se comparent au 16,3 % de baisse au trimestre dernier, si bien que Tim Cook peut croire en un « atterrissage » avant un rebond à l’automne.

Cliquer pour agrandir

Ventes d’iPad

De la même manière, si les ventes d’iPad baissent pour le dixième trimestre consécutif, le rythme de cette baisse a fortement ralenti. Alors qu’il a frôlé les 25 % au début de l’année, il n’est plus que de 8,97 % : Apple a vendu 9,95 millions d’iPad ce trimestre. Et parmi ces iPad, elle a vendu beaucoup d’iPad Pro : le chiffre d’affaires d’iPad progresse de 7,45 % à 4,876 milliards de dollars.

Cliquer pour agrandir

Ventes de Mac

Le Mac, lui, reste dans le rouge : les ventes ont baissé de 11,34 % à 4,252 millions d’unités. Le communiqué de presse n’accorde même pas un mot aux ordinateurs personnels traditionnels. En attendant de pouvoir décoincer son calendrier de mises à jour matérielles, Apple fait le dos rond.

Cliquer pour agrandir

Services et autres produits

Au contraire, les services progressent suffisamment pour mériter une petite phrase de Luca Maestri. « Notre activité de services a connu une croissance de 19 % », explique le directeur financier, « et le chiffre d’affaires de l’App Store n’a jamais été aussi haut ». Les boutiques et services en ligne d’Apple pèsent 5,976 milliards de dollars, plus encore que les ventes de Mac.

Cliquer pour agrandir

La situation est plus délicate pour les « autres produits » parmi lesquels l’Apple Watch, dont le chiffre d’affaires s’est replié de près de 16 % à 2,219 milliards de dollars. N’y voyez pas une contre-performance : ce chiffre est parfaitement en ligne avec les attentes des analystes, qui attendront maintenant les fêtes de fin d’année pour juger du succès — durable ou pas — de l’Apple Watch.

Cliquer pour agrandir

Pour le quatrième trimestre

Les nouveautés matérielles ne viendront pas avant le mois de septembre et donc la nouvelle année fiscale : autant dire que le prochain trimestre, le dernier de cet annus horribilis, ne sera pas meilleur que les deux derniers. Apple table sur un chiffre d’affaires compris entre 45,5 et 47,5 milliards de dollars, c’est-à-dire une nouvelle chute comprise entre 7,77 et 11,65 %.

Mais ces résultats « présentent un nombre de signes encourageants », assure Tim Cook dans une interview au Wall Street Journal : « ce dernier trimestre est surprenant, parce qu’il a été meilleur que prévu dans de nombreux domaines, pas juste un seul. » Les marchés sont tout aussi optimistes : en after hours, l’action AAPL a repassé les 100 $ alors qu’elle avait clôturé à 96,67 $.

Aller plus loin

En marge de ces résultats, notez ces quelques chiffres, donnés pêle-mêle :

  • la marge brute d’Apple s’élève à 38 % ce trimestre (39,7 % l’an dernier) ;
  • elle a réalisé 63 % de son activité hors des frontières américaines ;
  • la société a « rendu » 13 milliards de dollars supplémentaires aux actionnaires ;
  • son programme de rachat d’actions et de versement d’un dividende atteint ainsi 177 milliards de dollars sur les 250 prévus ;
  • elle versera d’ailleurs un dividende de 0,57 $ par action le 11 août prochain.

Les annonces effectuées à l’occasion de la conférence téléphonique qui a suivi l’annonce de ces résultats, sur MacGeneration et iGeneration :

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


110 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Hinamori 26/07/2016 - 22:36

Et la vente des macs ?

avatar Yoskiz 26/07/2016 - 22:41 via iGeneration pour iOS

@Hinamori :
Bonne question !

avatar Gustave B. 26/07/2016 - 22:41 via iGeneration pour iOS

@Hinamori :
L'article n'est pas terminé je pense



avatar spece92 26/07/2016 - 22:43 via iGeneration pour iOS

@Hinamori :
4,2 millions dixit macrumors.com

avatar C1rc3@0rc 27/07/2016 - 22:50 (edité)

Moais a part l'iPad qui reste dans sa vitesse de croisiere, le reste est catastrophique et les ventes de Mac sont encore pire.

De plus les Mac qui se vendent sont ceux concus avant 2013, Macbook Air et Macbook Pro en tete, ce qui est un desaveu majeur pour Ive et l'orientation de conception post jobs, sans parler de la politique tarifaire.

Bref Apple est en train de boire la tasse, et Cook n'a plus d'excuses conjoncturelles pour expliquer le desastre: le probleme c'est bien la conception et il va devoir remettre Ive a sa place.
Autre element inquietant pour les Mac, l'echec d'AMD et les difficulté d'Intel. Si Apple n'a pas trop de possibilités par rapport a Intel, apart passer a ARM, au niveau des GPU le choix d'AMD est une erreur majeure. Donc Apple a 6 mois pour se remettre en question et changer de cap completement, et cela passe par une reorganisation fondementale et un arret des produits inutiles comme la tocante, comme Jobs l'a fait a son retour.
Seul probleme, Jobs n'est plus la.

avatar Yoskiz 27/07/2016 - 23:03 via iGeneration pour iOS

@C1rc3@0rc :
1

Je suis plutôt d'accord avec ton analyse.

avatar spece92 26/07/2016 - 22:40 via iGeneration pour iOS

Plein de constructeurs aimeraient vendre « seulement » 40 millions de leur produit au T3

avatar NEWIPHONE 26/07/2016 - 22:41 via iGeneration pour iOS

Et pourtant selon des rumeurs persistantes, ils devraient sortir un iPhone au design similaire à peu de chose près. C'est à en perdre son latin...

avatar HoulaHup 26/07/2016 - 22:48

Avant de perdre ton latin, tu démontreras qu'un iPhone avec un design différent permettrait de changer les choses.

avatar NEWIPHONE 26/07/2016 - 23:09 via iGeneration pour iOS

@HoulaHup :
La démonstration est simple 5S-> 6 et plus ancien 4S-5
Le design est cher à Apple et évidemment est une part NON NÉGLIGEABLE dans beaucoup d'esprits susceptibles d'acheter. Ce n'est pas tout bien sûr. Mais si le design est quasi inchangé depuis bientôt 3 ans, il ne faut pas s'étonner des baisses !!

avatar HoulaHup 26/07/2016 - 23:32

Pardon, mais tu ne démontres rien, un avis personnel n'est pas une démonstration.

avatar pocketalex 27/07/2016 - 10:34

@NEWIPHONE fait partie de ces gens qui savent mieux que les autres (et qui le prouvent fièrement). Apple regrette énormément de ne pas l'voir embauché lui, plutot que les consultant, experts, ingénieurs qui y travaillent actuellement

Quel dommage pour Apple

avatar jazz678 26/07/2016 - 23:08 via iGeneration pour iOS

@NEWIPHONE :
Même si le design est un élément majeur, ce n'est pas le seul paramètre qui fait vendre un iPhone

avatar NEWIPHONE 26/07/2016 - 23:11 via iGeneration pour iOS

@jazz678 :
Non mais il est très important

avatar Almux 27/07/2016 - 10:39 (edité)

Il est ENCORE plus important de considérer qu'à partir d'une certaine saturation du marché, les gens ne vont pas s'acheter plusieurs smartphones juste pour faire plaisir à la "croissance"!

avatar EricdeB 27/07/2016 - 15:07

Ben heu, si.
L'iPhone 6 avait un design différent du 5S (look, taille). Les ventes ont explosé.
Les gens sont ok pour changer d'iPhone. Mais il faut que visuellement ils aient l'impression d'avoir du neuf dans les mains. Ça me semble évident.

avatar 0lf 26/07/2016 - 23:41

D'un autre côté, c'est vraiment le design d'iphone qui a le mieux marché, les générations 6 et 6s sont celles qui se sont le mieux vendu. Une troisième génération capitalisant sur ce design en le raffinant en attendant des évolutions matériels dont le planing de développement serait incompatible d'une sortie cette année ne me semble pas être une catastrophe ...

avatar spoutnik 26/07/2016 - 22:42 (edité)

Un second retour de bâton qui permettra peut-être de réveiller Apple l'endormie.
D'un côté, on ne peut pas avoir une croissance infinie sans maintenir les marchés sur lesquels on est présent et en allant en chercher d'autres.

avatar Maximus 26/07/2016 - 22:42 via iGeneration pour iOS

Peuvent pas non plus être en croissance non stop pendant 10ans ! Ce sont les cycles normaux de l'économie de marché.
Les chiffres sont déjà énormes !

avatar NEWIPHONE 26/07/2016 - 22:45 via iGeneration pour iOS

@Maximus :
Oui mais ils peuvent innover dans le design un minimum (6->6s->6SE?) tu ne penses pas ?
Et les autres produits délaissés (Mac, Macpro, Macmini...)

avatar SIMOMAX1512 26/07/2016 - 22:54 via iGeneration pour iOS

@NEWIPHONE :
Renouveler le design franchement si c'est votre seul critère de motif de changement d'un smartphone vous allez pas en changer souvent.
Le galaxy S7 n'est en rien différent du S6 niveau design et pourtant il est meilleur en tout et se vend bien mieux que le S6.

Alors pourquoi un iPhone 7 au design proche du i6 mais meilleur en tout ne se vendrait il pas aussi bien voir mieux que le i6s ?
On en fait surtout trop avec les rumeurs de l'iPhone de 2017 alors même que celui de 2016 n'est pas sorti , on dit aux gens ouai celui de cette année il sera moyen faut attendre 2017 il sera top génial croyez nous mêmes si en fait on ne sait rien de ce futur iPhone .

avatar NEWIPHONE 26/07/2016 - 23:13 via iGeneration pour iOS

@SIMOMAX1512 :
Car le S7 est revenu aux fondamentaux du S5 pardi !
Le 6S n'apporte pas grand chose de plus par rapport au 6. Voilà une des raisons de son succès plus que mitigé

avatar NEWIPHONE 26/07/2016 - 23:14 via iGeneration pour iOS

@NEWIPHONE :
que mitigé

avatar 0lf 26/07/2016 - 23:51 (edité)

Son succès plus que mitigé, c'est juste le deuxième modèle d'iphone en volume...
Le 6s apportait 3D touch, quand même un nouveau mode d'interaction c'est pas rien (même s'il est sans doute encore sous exploité par iOS). Pour le reste, c'est du raffinement : meilleur SoC, meilleur appareil photo, meilleur touch ID, le double de ram, meilleur construction,...

avatar Almux 27/07/2016 - 10:42 (edité)

Une société basée sur la conso ne peut que décroitre à un moment donné.

Pages