Fermer le menu

2012 : les défis d'Apple

Christophe Laporte | | 17:06 |  102

2011 a été excellente pour Apple sur le plan financier. Un chiffre atteste de cette réussite : son chiffre d'affaires annuel 2011 (clos à la fin septembre) qui s'élève à 108 milliards de dollars. La firme de Cupertino fait désormais partie du club assez restreint des sociétés qui font plus de 100 milliards de CA.

Une réussite financière incontestable, mais paradoxalement une année assez calme en matière d'actualité produits. Pas de véritables nouveautés majeures comme ce fut le cas en 2010 par exemple avec l'iPad. Mais on ne peut pas faire la « révolution » toutes les années.

2011 a surtout été synonyme de renouveau logiciel avec OS X Lion et iOS 5, ainsi qu’un nouveau départ sur le plan des services avec iCloud ou Siri. Un « renouveau logiciel » contesté, car si iOS 5 est une sortie majeure ne serait-ce parce qu’il libère l’iPad, l’iPhone et l’iPod touch de la tutelle du Mac et du PC, OS X Lion est sans doute l’animal d’Apple qui fait le moins l’unanimité depuis longtemps.

2012 : sous le signe du hardware ?

Il y a deux éléments qui peuvent expliquer cette situation. Tout d’abord, le système d’exploitation n’avait pas évolué depuis plusieurs années en matière d’interface (Snow Leopard faisant quasiment du surplace), et a bousculé les habitudes des utilisateurs. Dans le même temps, la nouvelle proposition de travail est trop imparfaite. L’idée de ramener les innovations d’iOS sur OS X est intéressante en soi, mais sa mise en oeuvre est bâclée à certains égards. On a le sentiment d’avoir entre les mains une proposition en cours de maturation, qui ne sera « finalisée » qu’avec son successeur. Aura-t-on le droit à un Lion des neiges cette année ?

Les briques logicielles d’aujourd’hui feront-elles le succès des produits d’Apple de demain ? Jusqu’à présent, ce qui a fait la marque de fabrique de la firme de Cupertino, c’est sa capacité à maîtriser à la fois le logiciel et le matériel. Après avoir avancé (tant bien que mal parfois) ses pions sur le front logiciel, c’est sur le front du hardware que la société californienne est désormais attendue.

Si Apple réalise un chiffre d’affaires supérieur à 100 milliards de dollars, son catalogue de produits reste extrêmement restreint. Et si l’on se concentre sur les produits qui comptent vraiment, le catalogue l’est plus encore. À ce jour, les produits qui font la croissance d’Apple sont l’iPad, l’iPhone et le MacBook Air.

iPad : maintenir la concurrence à distance

C’est sans doute avec sa tablette qu’Apple a le plus gros à jouer. L’iPad reste majoritaire sur son segment, mais doucement (et sûrement), la concurrence commence à s’organiser. Le Kindle Fire d’Amazon semble rencontrer un vif succès aux États-Unis. Le géant du commerce en ligne affirme avoir vendu chaque semaine en décembre plus d’un million de Kindle. Et si l’on en croit le classement des ventes d’Amazon, le Kindle Fire est le modèle qui se vend le mieux. Selon la régie publicitaire Millenial, la tablette d’Amazon connaît des débuts encore plus fracassants sur le web que le premier iPad (lire : Kindle Fire : des débuts meilleurs que ceux de l'iPad).

Officiellement, chez Apple, on ne s’inquiète pas de ce nouveau concurrent. Au contraire, Tim Cook et Peter Oppenheimer estiment qu’il devrait ajouter de la confusion à la plate-forme Android (lire : Apple ne craint pas le Kindle Fire, bien au contraire). Une chose est certaine, Apple est toujours allergique avec le format 7 pouces, qui ne semble toujours pas d’actualité avec le successeur de l’iPad 2 (lire : Pas d’iPad 3 en janvier, pas d’iPad 7” non plus).

Et si Apple veut à court terme heurter la concurrence, une légère baisse des prix semble plus probable que l’apparition d’un format plus compact. Avec l’iPad 3, l’écran Retina semble de mise. Le reste des caractéristiques techniques est beaucoup plus flou, même si on pense que le successeur du A5 pourrait embarquer une architecture quadricoeur. On ne serait pas surpris également qu’Apple progresse de manière assez importante sur les batteries de ses terminaux iOS. Si les premières images de pièces supposées pour l’iPad 3 circulent depuis quelques semaines sur le web, rien n’a filtré pour le moment sur le plan du design.

iPhone : à quitte ou double ?

Si tous les indicateurs sont au vert concernant l’iPad, la situation d’Apple est sans doute moins confortable sur le front de l’iPhone. Si la société californienne devrait enregistrer un nouveau record de vente de ses téléphones durant les fêtes de fin d’année, Apple perd du terrain, notamment face à Samsung qui lui a grappillé des parts de marché en Europe ces derniers mois (lire : Apple et iPhone : résultats contrastés en Europe). L’iPhone 4S n’a semble-t-il pas réussi à inverser la tendance.

La problématique sur le marché des smartphones va être double pour Apple cette année. Dans un marché très volatil où les modes se succèdent, elle va devoir proposer un véritable successeur à l’iPhone 4/4S. Pour Apple, repenser le design d’un appareil ne signifie pas seulement changer sa forme, cela signifie redéfinir son concept, les usages qui en découlent…

Cela pourrait se faire en intégrant de nouvelles technologies comme la 4G ou la NFC. Autre question : Apple va-t-elle changer de format pour son téléphone et se mettre au 4 pouces comme bon nombre de ses concurrents ?

L’autre problématique pour Apple, c’est l’entrée et le milieu de gamme. Pour occuper ces segments, Apple jusqu’à présent positionne ses anciens terminaux. Cette tactique porte ses fruits aux États-Unis, si l’on en croit les dires des responsables d’AT&T. Mais cela semble être l’exception qui confirme la règle. Apple ne doit-elle pas développer des produits spécifiques pour ces segments un peu comme elle l’avait fait à l’époque avec l’iPod mini ?

La donne est plus complexe, il ne s’agit pas de réduire la taille de l’écran de ses terminaux, mais de parvenir à fabriquer un téléphone moins cher et qui suscite de l’envie. Car Tim Cook l’a répété à maintes reprises, il ne veut pas que l’iPhone soit un appareil confiné aux riches (lire : Un iPhone pas cher dans les tuyaux ?).

Catégorie : 

102 Commentaires

avatar daito 04/01/2012 - 17:15

[quote]"Il y a deux éléments qui peuvent expliquer cette situation. Tout d’abord, le système d’exploitation n’avait pas évolué depuis plusieurs années en matière d’interface (Snow Leopard faisant quasiment du surplace), et a bousculé les habitudes des utilisateurs. Dans le même temps, la nouvelle proposition de travail est trop imparfaite. L’idée de ramener les innovations d’iOS sur OS X est intéressante en soi, mais sa mise en oeuvre est bâclée à certains égards. " [/quote]

Il est incroyable d'écrire ça sans fournir le moindre arguments ou exemples précis que l'on pourrait discuter. Pouvez-vous citer une fonction dont la mise en oeuvre est, selon vous, bâclée??

avatar Rigat0n 04/01/2012 - 17:20

Entre Ice Cream Sandwich qui va véritablement arriver cette année, Windows 8, et la nécéssité pour Apple d'innover en 2012, sans oublier les futures bêtes quad-core qui sont attendues (GSIII, Asus...), ça va être une année magnifique pour tous les geeks :)

avatar arturus 04/01/2012 - 17:21

@daito :
par exemple la fonction reprise à l'extinction qui ne peut pas être désactivé par défaut ?

avatar daito 04/01/2012 - 17:27

[quote]OS X Lion est sans doute l’animal d’Apple qui fait le moins l’unanimité depuis longtemps. [/quote]

Là aussi on a une affirmation sans fondements. A la sortie de Lion :

- New York Times " [b]classic Apple [/b]: innovative to some, gimmicky to others, big leaps forward, a few stumbles back." And, after third-party software makers update their applications to be Lion-compatible and Apple resolves the bugs, "Mac OS X 10.7 might be something even more exotic: a fast, powerful, good-looking, virus-free, thoroughly modern operating system."

- Wall Street journal "giant step in the merger of the personal computer and post-PC devices like tablets and smartphones" et "Lion is a "big leap" that brings the Mac a "much more modern look and feel for a world of tablets and smartphones" et....."it’s the best computer operating system out there"

- USA Today ""I recommend that most of the Mac faithful feed their computer to the Lions,"

- Ars Technica "Over the past decade, better technology has simply reduced the number of things that we need to care about. Lion is better technology. It marks the point where Mac OS X releases stop being defined by what's been added. From now on, Mac OS X should be judged by what's been removed."

- AnandTech : " It's another incremental OS X upgrade, and like most OS X upgrades, it's fairly easy to recommend as long as your Mac and your programs support it."

avatar maxilapo 04/01/2012 - 17:27

J'adore cet article MacGé ! Vous faite ma journée !

J'espère qu'en 2012, on aura un nouveau produit comme la télé et qu'Apple va continuer à tous rafler !

avatar daito 04/01/2012 - 17:31

@arturus,

Mais pourquoi faudrait-il avoir la possibilité de la désactiver complètement en sachant qu'il est tout à fait possible de fermer une application sans mémoriser les dernières?

avatar world28 04/01/2012 - 17:31

OS X Lion est de loin le plus stable des systèmes ! Donc ce n'est pas sérieux de dire qu'il est bâclé !! Lion est une très belle réussite encore faut-il savoir s'en servir ! Pour le reste l'analyse est intéressante mais pour ma part par manque de Mac pro, je me suis fait le mien et c'est de la bombe pour pas cher !! :)

avatar DarkMoineau 04/01/2012 - 17:33

Je suis d'accord avec la rédaction pour Lion: son manque de stabilité est des plus décevant !!

avatar worldice 04/01/2012 - 17:37

Super article, bien écrit ! Bravo !

avatar daito 04/01/2012 - 17:38

@DarkMoineau,

Sauf que la rédaction n'évoque pas la stabilité de l'OS qui est plutôt bonne mais pas parfaite. J'ai eu un kernelpanic avec l'OS installé sur l'iMac.

avatar LaJoub83 04/01/2012 - 17:42

Depuis que j'ai Lion mon wifi en fait qu'a sa tete. Je suis parfois obligé de redémarrer l'ordo pour utiliser Safari et Mail.

avatar - B'n - 04/01/2012 - 17:51

[quote=DarkMoineau]Je suis d'accord avec la rédaction pour Lion: son manque de stabilité est des plus décevant !![/quote]
[quote=Christophe Laporte]OS X Lion est sans doute l’animal d’Apple qui fait le moins l’unanimité depuis longtemps[/quote]Depuis Snow Leopard même, qui était une vague "escroquerie" !
C'est depuis Leopart / SL que le système est devenu vraiment pataud, alors que SL était censé faire l'impasse sur les nouveautés pour se pencher vraiment vers l'optimisation… Déjà qu'OSX n'a jamais été un monstre de réactivité.

avatar daito 04/01/2012 - 17:59

Sauf que certains tests chiffrés sur des éléments mesurables n'ont jamais montré une moindre réactivité avec les dernières mises à jour.

Par exemple Lion versus SL :

http://www.anandtech.com/show/4485/back-to-the-mac-os-x-107-lion-review/23

avatar YAZombie 04/01/2012 - 18:28

Je n'arrive pas à comprendre cette idée persistante d'un passage aux ARM pour les ordinateurs. Je vois mal comment Apple pourrait fournir un système ARM qui permette de faire tourner les applis Intel sans un émulateur, donc avec une consommation de ressources élevée, donc une autonomie réduite, ce qui arriverait à rendre l'ensemble plutôt sans objet. Et j'imagine mal Microsoft faire un développement spécifique ou même une optimisation pour ça, or il me semble réaliste de penser qu'un portable ultraléger serait utilisé pour Internet + bureautique. Si Safari ou Firefox verraient bien sûr un portage, j'ai des doutes pour Chrome, Cyberduck et les autres. À moins qu'Apple ne propose par la même occasion des outils qui permettent vraiment un développement "platform agnostic", mais j'ai des doutes sur leur faisabilité.
Quelqu'un peut m'expliquer???

avatar arnaud06 04/01/2012 - 18:43

@yazzombie

Il semblerait que tu oublies les 500 000 applications de l'app store toute compatible avec arm ... Et justement le flux actuel de nouveauté sur les 'applications de productivité (bureautique, gestion images, vidéo, webdesign, base données, et autres ... Montre qu'un MacBook air en ARM remplirait les besoins de la très grande majorité des utilisateurs ...

avatar blakken 04/01/2012 - 18:44

Mon avis ne tient qu'à moi mais:
-lion propose des fonctions sympa, une ergonomie plus poussée que le lion des neiges. Mais question réactivité il est poussif sur mon mbp 2008. En comparaison avec la réactivité de Leopard pré installé y a vraiment pas photo!
-passer de l'iPhone 3GS au 4s, oui mais non.
Après les belles pub de Siri je l'ai essayé pendant une semaine et ce n'est pas aussi convaincant que ça. De très nombreuses fois les demandes n'ont pas abouties!!

avatar MachX 04/01/2012 - 18:48

Apple a mis au point le concept de smartphone mais n'a pas su mener ce concept à son aboutissement en refusant d'admettre que l'écran de l'Iphone 4 et 4S se révèle trop petit pour du surf.

Les autres fabricants l'ont compris rapidement. Je connais beaucoup de personnes qui abandonnent l'Iphone pour des smartphones dotés d'écrans de plus de 4 pouces.

avatar arnaud06 04/01/2012 - 18:52

Je trouve que cet article est intéressant mais je reste largement sur la faim

Je suis aussi de ceux qui ont adopté lion et se sont forcés à utiliser les nouveautés de lion qui sont devenus des réflexes très agréables

Défilement naturel, launch pad, mission control, les nouveaux gestes multi touch, mode plein écran ... Autant de nouveautés majeures que j'utilise intensément.

Cette article est plus une synthèse de ce qui est attendu qu'un article prospectif.

Et encore on aborde réellement que la problématique de l'ipad et dans une moindre mesure de l'iPhone.

Le sujet Mac est survolé ... Et ce qui semble être la prochaine révolution d'Apple ... La marché encore en friche de la télévision ne fait l'objet que d'une mention en fin d'article.

Aucune mention non plus sur le sujet de la keynote de fin de mois sur les bibliothèques numériques et l'éducation qui annonce tout de même des nouveautés majeures.

Alors lui je veux les nouveaux iPhones, iPad et MacBook air ... Mais ceci est acquis pour moi ... Même si j'attends ces nouveautés avec impatience ... Je n'attends pas de révolutions ...

En revanche la télévision et le cartable numériques sont pour moi le vrai sujet d'avenir d'Apple

avatar nums 04/01/2012 - 19:08

Question : qu'illustre l'avant-dernière photographie (une capture de Mail)?

avatar darkangel5666 04/01/2012 - 19:11

@MachX
Je ne suis pas d'accord avec ton point de vue sur la taille de l'écran, au contraire, j'apprécie beaucoup pouvoir toucher n'importe quelle partie de celui-ci avec mon pouce droit.

Mon iPhone ne sera jamais ma plateforme de surf préférentielle, il est présent pour me dépanner quand je n'ai pas d'autres outils sous la main et je trouve sa taille parfaite pour ce rôle.

Un smartphone avec écran plus grand, comme le Galaxy SII (même s'il a de très nombreuses qualités) est pour moi trop encombrant en poche et en main.

avatar Laurent-Apple 04/01/2012 - 19:21

Prendre un iMac 27 SSD i7 maintenant? Ou attendre mars/avril??

Une résolution plus élevée serait agréable, sans doute si ce sera le cas... Qu'en pensez vous??

avatar arthursautot 04/01/2012 - 19:21

Super article !

avatar YAZombie 04/01/2012 - 19:24

[quote]Il semblerait que tu oublies les 500 000 applications de l'app store toute compatible avec arm[/quote]
Ah bon, elles sont toutes compatibles avec ARM??? Pour quelle raison?

avatar PPbis 04/01/2012 - 19:26

OUI LION est bâclé on se demande a quoi sert un tel système
les pseudo innovation sont des complication
conduire une voiture avec deux volants voila le genre de connerie qu'il y a dans lion
tchao apple apres Steve on en parle dans 10ans c'est le tant qu'il a fallu a Apple pour crever avant que steve ne la sauve
l'histoire se repete mais steve n'est plus là !

avatar arnaud06 04/01/2012 - 19:35

@yazombie

Heu un A4, A5 ... C'est quel type d'architecture ?

Pages

Connexion utilisateur