Fermer le menu
 

2012 : les défis d'Apple

Christophe Laporte | | 17:06 |  102
2011 a été excellente pour Apple sur le plan financier. Un chiffre atteste de cette réussite : son chiffre d'affaires annuel 2011 (clos à la fin septembre) qui s'élève à 108 milliards de dollars. La firme de Cupertino fait désormais partie du club assez restreint des sociétés qui font plus de 100 milliards de CA.

Une réussite financière incontestable, mais paradoxalement une année assez calme en matière d'actualité produits. Pas de véritables nouveautés majeures comme ce fut le cas en 2010 par exemple avec l'iPad. Mais on ne peut pas faire la « révolution » toutes les années.



2011 a surtout été synonyme de renouveau logiciel avec OS X Lion et iOS 5, ainsi qu’un nouveau départ sur le plan des services avec iCloud ou Siri. Un « renouveau logiciel » contesté, car si iOS 5 est une sortie majeure ne serait-ce parce qu’il libère l’iPad, l’iPhone et l’iPod touch de la tutelle du Mac et du PC, OS X Lion est sans doute l’animal d’Apple qui fait le moins l’unanimité depuis longtemps.

2012 : sous le signe du hardware ?

Il y a deux éléments qui peuvent expliquer cette situation. Tout d’abord, le système d’exploitation n’avait pas évolué depuis plusieurs années en matière d’interface (Snow Leopard faisant quasiment du surplace), et a bousculé les habitudes des utilisateurs. Dans le même temps, la nouvelle proposition de travail est trop imparfaite. L’idée de ramener les innovations d’iOS sur OS X est intéressante en soi, mais sa mise en oeuvre est bâclée à certains égards. On a le sentiment d’avoir entre les mains une proposition en cours de maturation, qui ne sera « finalisée » qu’avec son successeur. Aura-t-on le droit à un Lion des neiges cette année ?

Les briques logicielles d’aujourd’hui feront-elles le succès des produits d’Apple de demain ? Jusqu’à présent, ce qui a fait la marque de fabrique de la firme de Cupertino, c’est sa capacité à maîtriser à la fois le logiciel et le matériel. Après avoir avancé (tant bien que mal parfois) ses pions sur le front logiciel, c’est sur le front du hardware que la société californienne est désormais attendue.



Si Apple réalise un chiffre d’affaires supérieur à 100 milliards de dollars, son catalogue de produits reste extrêmement restreint. Et si l’on se concentre sur les produits qui comptent vraiment, le catalogue l’est plus encore. À ce jour, les produits qui font la croissance d’Apple sont l’iPad, l’iPhone et le MacBook Air.

iPad : maintenir la concurrence à distance

C’est sans doute avec sa tablette qu’Apple a le plus gros à jouer. L’iPad reste majoritaire sur son segment, mais doucement (et sûrement), la concurrence commence à s’organiser. Le Kindle Fire d’Amazon semble rencontrer un vif succès aux États-Unis. Le géant du commerce en ligne affirme avoir vendu chaque semaine en décembre plus d’un million de Kindle. Et si l’on en croit le classement des ventes d’Amazon, le Kindle Fire est le modèle qui se vend le mieux. Selon la régie publicitaire Millenial, la tablette d’Amazon connaît des débuts encore plus fracassants sur le web que le premier iPad (lire : Kindle Fire : des débuts meilleurs que ceux de l'iPad).

Officiellement, chez Apple, on ne s’inquiète pas de ce nouveau concurrent. Au contraire, Tim Cook et Peter Oppenheimer estiment qu’il devrait ajouter de la confusion à la plate-forme Android (lire : Apple ne craint pas le Kindle Fire, bien au contraire). Une chose est certaine, Apple est toujours allergique avec le format 7 pouces, qui ne semble toujours pas d’actualité avec le successeur de l’iPad 2 (lire : Pas d’iPad 3 en janvier, pas d’iPad 7” non plus).



Et si Apple veut à court terme heurter la concurrence, une légère baisse des prix semble plus probable que l’apparition d’un format plus compact. Avec l’iPad 3, l’écran Retina semble de mise. Le reste des caractéristiques techniques est beaucoup plus flou, même si on pense que le successeur du A5 pourrait embarquer une architecture quadricoeur. On ne serait pas surpris également qu’Apple progresse de manière assez importante sur les batteries de ses terminaux iOS. Si les premières images de pièces supposées pour l’iPad 3 circulent depuis quelques semaines sur le web, rien n’a filtré pour le moment sur le plan du design.

iPhone : à quitte ou double ?

Si tous les indicateurs sont au vert concernant l’iPad, la situation d’Apple est sans doute moins confortable sur le front de l’iPhone. Si la société californienne devrait enregistrer un nouveau record de vente de ses téléphones durant les fêtes de fin d’année, Apple perd du terrain, notamment face à Samsung qui lui a grappillé des parts de marché en Europe ces derniers mois (lire : Apple et iPhone : résultats contrastés en Europe). L’iPhone 4S n’a semble-t-il pas réussi à inverser la tendance.

La problématique sur le marché des smartphones va être double pour Apple cette année. Dans un marché très volatil où les modes se succèdent, elle va devoir proposer un véritable successeur à l’iPhone 4/4S. Pour Apple, repenser le design d’un appareil ne signifie pas seulement changer sa forme, cela signifie redéfinir son concept, les usages qui en découlent…



Cela pourrait se faire en intégrant de nouvelles technologies comme la 4G ou la NFC. Autre question : Apple va-t-elle changer de format pour son téléphone et se mettre au 4 pouces comme bon nombre de ses concurrents ?

L’autre problématique pour Apple, c’est l’entrée et le milieu de gamme. Pour occuper ces segments, Apple jusqu’à présent positionne ses anciens terminaux. Cette tactique porte ses fruits aux États-Unis, si l’on en croit les dires des responsables d’AT&T. Mais cela semble être l’exception qui confirme la règle. Apple ne doit-elle pas développer des produits spécifiques pour ces segments un peu comme elle l’avait fait à l’époque avec l’iPod mini ?

La donne est plus complexe, il ne s’agit pas de réduire la taille de l’écran de ses terminaux, mais de parvenir à fabriquer un téléphone moins cher et qui suscite de l’envie. Car Tim Cook l’a répété à maintes reprises, il ne veut pas que l’iPhone soit un appareil confiné aux riches (lire : Un iPhone pas cher dans les tuyaux ?).

Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


102 Commentaires

avatar T-Dii 05/01/2012 - 09:43

Et moi qui voulait acquérir très vite un MacBook Pro 13", j'ai peur de passer à coté de quelque chose la... Qu'est ce que je dois faire? qu'est ce que je dois faire? qu'est ce que je dois faire?...

avatar arnaud06 05/01/2012 - 09:55

@daito Réponse subsidiaire à produire aux cocktails Je travaillais sur le dossier de mon client Y, et en partant en rdv j'ai oublié de décocher l'option qui permet de ne pas réouvrir les fenêtres, en allumant mon ordi avec le client Z, il a vu pas mal d'info sur Y. Pendant que je cliquais sur le bouton rouge en plein kernel panic Variante non officielle soft ... L'ordi s'est réouvert sur le jeux en ligne zzz ... Pas très pro ... Variante non officielle moins soft En passant par là, le chat avait démarré le navigateur sur des sites d'une partie du web représentant 50 % du trafic mais que personne ne consulte, en réouvrant L'ordi devant ma cliente X ...

avatar arturus 05/01/2012 - 10:04

@daito : oui, si tu veux la fenêtre de dialogue est bien situé mais néanmoins on ne peut pas la désactiver à tout jamais. Laisser le choix à l'utilisateur aurait été bien mieux en mettant une préférence aux côtés de celle pour désactiver la reprise des applis. Ce qui d'ailleurs ne marche pas avec QuickTime, même en redémarrant sur un système "propre" chaque fois que je lance QuickTime mes fenêtre s'ouvrent à nouveau. Je vais devoir lancer le terminal pour remédier à ça. En parlant des préférences systèmes je ne parlerai pas de certaines options qui se retrouvent dans la partie accessibilité alors quelles auraient eut leur place ailleurs. Et merci à Apple pour avoir supprimer le réglage "finement" du son et du rétro éclairage.


avatar JoKer 05/01/2012 - 10:07

arnaud06 : Pour ce genre de cas, l'option dans les Préférences système, Général qui permet de ne pas réouvrir les fenêtres des applications fonctionnent très bien. Et pour faire dans le plus précis, j'ai même un panneau des Préférences Système qui s'appelle RestoreMeNot qui permet de choisir des applications qui ne sauveront pas les fenêtres ouvertes. http://www.restoremenot.info/

avatar daito 05/01/2012 - 10:38

@arnaud06 et arturus qui manifestement n'ont pas pris le temps d'explorer un peu Lion. Il es possible d'empêcher la restauration des fenêtres des applications en décochant l'option dans les préférences systèmes (comme Joker le rappelle justement).

avatar daito 05/01/2012 - 10:44

@san_pellegrino, ??? Le fait que ce soit en anglais. Si tu n'arrives pas à comprendre ce qui est écrit, mets sérieusement ton avenir en question.

avatar fongi 05/01/2012 - 11:21

Bel article! Je me réjouis d'être l'année prochaine pour voir si ça va bien se passer pour Apple! Faut qu'ils se bougent un peu à tous les niveaux vu la concurrence qui gronde!!!!

avatar Feroce 05/01/2012 - 11:38

"Euhh quand tu éteins ton Mac ou le redémarre, il suffit de décocher "Rouvrir toutes les fenêtres à la réouverture de la session" dans la boite de dialogue qui apparaît pour ne pas restaurer applications et fenêtres." Le monsieur te dit que ça n'est pas désactivable PAR DEFAUT ! "Encore une fois l'option est présente, précisément dans la boîte de dialogue qui apparaît quand on veut éteindre ou redémarrer le Mac. Il est à mon sens plus judicieux d'avoir mis cette option dans cette boite de dialogue et pas dans une préférence perdue quelque part afin de désactiver rapidement la restauration selon le moment et la situation du moment. Dans tous les cas tu conviens que cette fonction n'est absolument pas "bâclée"." L'idéal aurait été d'avoir le choix par défaut et la possibilité de changer ce choix au moment d'éteindre / redémarrer / fermer la session. Bref le meilleur des deux mondes. Mais apparemment, Apple préfère choisir à la place des utilisateurs...

avatar arturus 05/01/2012 - 12:16

@daito : si j'ai exploré lion et désactivé une bonne partie de ce que lion apporté comme l'impossibilité de maintenir une touche lors de la frappe (via le terminal) et d'avoir désactivé les effets graphiques (également via le terminal) lors de l'ouverture de fenêtres. Je l'ai tellement bien exploré que je n'ai pas réussit à faire ce que je voulais. et je passe aussi sur mission control qui me fait perdre du temps. Exemple : tu as ton appli safari ouverte, tu lances exposé (quartes goûts vers le bas) pour afficher toutes les fenêtres ouvertes de l'appli. Et biien, Avant avec Snow Léo tu mettais ton pointeur sur une fenêtre et à nouveau 4 doigts vers le bas te la remettais en premier plan. Et avec lion tu peux plus tu dois cliquer sur ta page… je troué cela mais d'un manquese fluidité énorme. Avant j'arrivias à tout contrôler avec le trackpad sans bouger mon poignet. Maintenant je dois procéder à une de ces gestuelle. Pour moi ça c'est bâclé, ok c'est jolie sur les vidéos publicitaires mais ça s'arrête là. Sinon je rejoins féroce au dessus, je l'ai désactivé la reprise dans les préf. Mais QuickTime lui, s'y refuse. J'ai trouve une ligne de commande dans un icreate que je vais m'empresser d'utiliser pour cette appli. C'est quand dingue de couper le sifflet aux applis au cas par cas soit en passant par un logiciel, soit par le terminal.

avatar kenny stewart 05/01/2012 - 12:16

Personellement je trouve que le mac OS lion amène des progrès dans l'utilisation. Je possède un mac mini 2009 (2.26ghz core 2 duo 4gb RAM).d'abord le prix 23,99€ ,notement les possibilité avec la magicmouse et le launschpad . Malgrés les petit problemmes de temps en temps aux démarage et qui se raréfie avec les update ,je ne regrette pas mon investissement.

avatar arnaud06 05/01/2012 - 12:45

@daito Je ne me suis jamais plein ni de lion, ni de la fonction de réouverture des fenêtre que je trouve très pratique ... En particulier pour laisser un travail en plan ... Aller manger et retrouver l'ordi dans la même config qu'avant d'aller manger. Je ne faisais que répondre à ta question subsidiaire ... Mais visiblement mon humour est pas très bien passé.

avatar Orus 05/01/2012 - 14:39

Et les vrais ordinateurs, non je ne parle pas du Macbook air le truc pour frimer dans l'avion ou le train, mais des Macintosh, ils sont où ? Où sont les nouveaux modèles ?

avatar YAZombie 05/01/2012 - 15:54

@ orus : Je n'arrive pas à croire qu'on puisse encore lire des conneries comme "pour frimer dans l'avion ou le train"… Je n'ai pas (encore) de MBA, mais j'en meurs d'envie car je suis tout le temps sur la route, et franchement gagner un kilo dans mon sac à dos tout en ayant un ordi utile pour mes usages je ne vois pas en quoi c'est frimer. Ton post pue le mépris imbécile, et je me retiens d'aller au bout de ce que je pense mais ça m'a vraiment donné envie de t'insulter!

avatar daito 05/01/2012 - 16:17

@arturus....a écrit "Exemple : tu as ton appli safari ouverte, tu lances exposé (quartes goûts vers le bas) pour afficher toutes les fenêtres ouvertes de l'appli. Et biien, Avant avec Snow Léo tu mettais ton pointeur sur une fenêtre et à nouveau 4 doigts vers le bas te la remettais en premier plan. Et avec lion tu peux plus tu dois cliquer sur ta page… " Ce que tu essayes de décrire est parfaitement réalisable avec Lion.

avatar arturus 05/01/2012 - 16:21

@daito : et bien faut que tu m'expliques comment, car j'ai beau avoir essayé diverses choses je m'y suis pas arrivé

avatar daito 05/01/2012 - 16:33

Si j'ai bien compris, tu actives exposé pour voir les fenêtres affichées d'une application donnée (4 doigts vers le bas). Tu mets ton pointeur sur une des fenêtres (elle est alors marquée d'un cadre bleu) et tu refais un geste sur le track vers le bas et la fenêtre vient au premier plan. Si c'est ça que tu veux faire, ça marche parfaitement.

avatar pepes003 05/01/2012 - 16:53

Chez moi, 2011 a été l'année "vache maigre" pour Apple. Apple me fait plus rêver... Sérieux... A tel point que j'ai lâché mes ordi MAC. Mon iPhone 4 reste cependant mon "joujou" préféré et c'est pas Samsung/Nokia qui me fera changer d'avis. Mis à part l'iPhone/l'iPad, Apple n'est plus "sexy". Cette année, tous les concurrents de la Pomme y sont allés fort dans la photocopie. On voit partout des MBA'like, MBP'like et de plus en plus de iMac'like. Même l'OS Lion devient terne. A force on va finir par avoir un écran Monochrome Retina™ sur toute la gamme Apple. 2011, l'année du switch inversé chez moi 2012 ?

avatar Cougar 05/01/2012 - 17:34

"L’idée de ramener les innovations d’iOS sur OS X est intéressante en soi, mais sa mise en oeuvre est bâclée à certains égards. On a le sentiment d’avoir entre les mains une proposition en cours de maturation, qui ne sera « finalisée » qu’avec son successeur. Aura-t-on le droit à un Lion des neiges cette année ?" Non, justement l'idée de ramener des innovations d'iOS sur OS X N'EST PAS INTERESSANTE : ce qui est utile et fonctionnel pour des iBidules nomades (y compris les portables), ne l'est pas du tout pour des machines de bureau. A cet égard, il n'est pas étonnant que Lion soit un lion de mer. Mais, après tout, comme Appeuleeeeuh fait son beurre dans le "mobile", pour quelle raison ne laisserait-elle pas tomber en déshérance les machines de bureau et par conséquent OS X. Après l'abandon de la Pomme sur les claviers, de Apple "Computer", le mot même de Mac commence à être sérieusement menacé. On dirait presque c'est un gros mot à Cupertino de parler de Mac!!!

avatar daito 05/01/2012 - 17:38

"Même l'OS Lion devient terne. A force on va finir par avoir un écran Monochrome Retina™ sur toute la gamme Apple." Apple n'est tellement plus sexy que le concurrent direct (Microsoft et son Windows 8) semble vouloir aussi adopter les icônes monochromes que l'on retrouve dans Lion et l'iPad.

avatar Orus 05/01/2012 - 17:56

@YAZombie Ouhla, quelle violence ! Si ton seul rêve de Mac c'est le Macbook Air, alors excuse moi mais là tu me fais rire :) Tes rêves sont bien petits et à l'image de la "nouvelle" clientèle à la mode d'Apple. Je répète donc ma question : Où sont les Macintosh ?

avatar arturus 05/01/2012 - 18:19

@daito : tien, tien. Ça marche… je n'avais pas réessaye depuis que j'avais installé lion. Un bug des premières versions chez moi ? Maintenant il faudra que les gestes viennent naturellement car la je m'embrouille entre les 4 en haut et les 4 en bas. 2 problèmes sur 3 de résolu. Pour les deux autres ce sera mission impossible.

avatar JoKer 05/01/2012 - 18:28

orus : Et si tu commençais par dire quel est ta définition de Macintosh ?

avatar glazounov 05/01/2012 - 18:39

Le Mac est mort. C'est logique dans la mesure où Windows est devenu un excellent OS et Apple n'a RIEN à offrir de plus. Pour le reste, je laisse aux iCons les gadgets débiles pour bobos friqués. Steve Jobs a transformé une entreprise qui faisait rêver avec le Macintosh en une énorme pompe à fric qui n'a d'autre but que de traire ses clients vaches à lait. Le plus marrant, c'est que c'est ce même gourou qui donnait des leçons à la terre entière sur "le fric roi" et le "think different" !!! guignol pathétique...

avatar djm 05/01/2012 - 18:50

le kindle fire s"est bien vendue car c'est le cadeau hi-tech (bcbg) pas cher. Mais fait-il autant que l'ipad ? Soit la concurrence s'organise mais en ordre dispersée et se faisant concurrence à elle-même…

avatar daito 05/01/2012 - 20:18

"Le Mac est mort. C'est logique dans la mesure où Windows est devenu un excellent OS et Apple n'a RIEN à offrir de plus. Pour le reste, je laisse aux iCons les gadgets débiles pour bobos friqués. " Je ne vais pas revenir sur le Windows/Mac OS X tant il suffit d'utiliser les deux quotidiennement pour se rendre compte à quel point Windows est encore loin de OS X en terme de simplicité, d'élégance et d'ergonomie. Je reviens juste sur le "Mac est mort". Je l'avais déjà écrit mais la base installée du Mac est passée d'un peu plus de 20 millions en 2006 à 58 millions aujourd'hui. La croissance du Mac entre 2010 et 2011 a été de 23% quand celle du PC a été de 4%. La croissance du Mac a toujours été supérieure à celle du PC sur les 5 dernières années. ......en effet le Mac est mort.

Pages