Fermer le menu

Vidéo : le HTML5 vraiment plus économe que le Flash

Anthony Nelzin | | 18:30 |  60

Yossi Oren, chercheur à l’Université de Tel-Aviv, s’est mis en tête de calculer la différence précise d’autonomie selon que l’on consulte une vidéo MP4 ou FLV servie via Flash Player ou une vidéo en H.264 ou WebM servie via la balise <video>. Il a donc récupéré une tablette YuanDao sous Android 2.3.1 et s’est fait envoyer un Chromebook Series 5 par Google pour réaliser des tests.

Il ne s’est néanmoins pas contenté de tests de lecture en boucle, optant plutôt pour une mesure directe de la consommation des deux appareils lors de la lecture d’une vidéo en intercalant une résistance de 0,125Ω connectée en parallèle à une sonde Teledyne LeCroy AP034 entre la batterie et l’appareil. La baisse de l’intensité du courant électrique dans la sonde pendant la lecture de la même vidéo en Flash et en HTML5 a été échantillonnée 100 000 fois par seconde puis analysée dans Matlab.

La « consommation » de Flash est supérieure à celle du HTML5 de 17 % en moyenne sur le Chromebook, de 12 % en moyenne sur la tablette. Une vidéo MP4 HD servie en HTML5 consomme à peine plus qu’une vidéo FLV 480p servie en Flash sur l’ordinateur ; une vidéo MP4 HD servie en HTML5 consomme même 10 % de moins qu’une vidéo MP4 360p sur la tablette.

La conclusion était déjà connue : à qualité égale, mieux vaut utiliser la lecture HTML5 que Flash Player. Cette expérience (qui date de l'été dernier mais est remontée récemment) permet même de dire qu'à qualité supérieure, la lecture HTML5 est toujours plus économe que Flash Player — tout en étant plus fluide et moins saccadée.

Catégorie : 
Tags : 

60 Commentaires

avatar damiendu83600 13/05/2013 - 18:32

Steve jobs avait raison ...

avatar florian1003 13/05/2013 - 18:46

@damiendu83600 :
C'est clair ...

avatar bugman 13/05/2013 - 18:48

@ damiendu83600... mais il ne faut pas oublier que Flash n'est pas uniquement qu'envoyer de la vidéo.
Sur les Macs ce n'est effectivement pas optimisé (et de loin...).

avatar mbpmbpmbp 13/05/2013 - 18:48

c'est un peu normal qu'une techno vieille de 10 ans soit moins efficace qu'une techno nouvelle... non ? :)

avatar damiendu83600 13/05/2013 - 18:55

@mbpmbpmbp

C'est pas ce que disait certain il y a peu ...

avatar -TiX- 13/05/2013 - 18:58

Les 2 modèles ont un processeur ARM, non? Et le test n'a pas été effectué sous Windows non plus? Soit la plateforme pour laquelle Flash Player est le mieux optimisé (avec les drivers graphique notamment, que se soit intel, nvidia ou amd).

avatar Xidi73 13/05/2013 - 19:01

@-TiX-

Non, c'est bien du Intel Atom

avatar momo-fr 13/05/2013 - 19:14

Ce n'était pas la peine de déployer tout ce matos et ces calculs… on savait déjà tout cela… sauf les Flash addicts qui se reconnaîtrons, pour eux de toute façon c'est l'asile au minimum. :P

avatar whereismymind 13/05/2013 - 19:17

C'est vrai qu'on le savait mais mettre des chiffres précis là dessus, c'est une bonne chose. Je demande à voir sur une plateforme Apple.

avatar albinoz 13/05/2013 - 19:24

Flash est de la daube, depuis que ça été racheté par eux mêmes.
A l'époque de Macromedia, Flash était juste parfaitement optimisé.

avatar Anonyme (non vérifié) 13/05/2013 - 19:24

Je ne trouve pas l'écart énorme par rapport à ce que l'on pouvait nous faire croire à l'époque de la polémique.
Flash s'est peut etre amélioré entre temps...

avatar C1rc3@0rc 13/05/2013 - 19:27

"
momo-fr [13/05/2013 19:14]

Ce n'était pas la peine de déployer tout ce matos et ces calculs… on savait déjà tout cela… sauf les Flash addicts qui se reconnaîtrons, pour eux de toute façon c'est l'asile au minimum. :P
"

Non c'etait important d'avoir des donnees incontestables. Beaucoup de webmaster et de clients veulent encore des sites en Flash, reprenant les argumentaires fallacieux d'Adobe -pourtant delaisses par la societe elle meme-. Les Webdesigner devant aussi apprendre a coder ou travailler avec des developper rechignent a se passer de Flash. Maintenant il n'y a plus d'arguments en faveur de Flash.
On va enfin voir disparaitre cette bouse qui encombrait le Net, pour le bien de tous.

@-TiX-
Le Chromebook c'est un Celeron dual-core

@bugman
Flash n'est pas que limite a etre un conteur video, mais sur le web la majorite du temps Flash est utilise comme conteneur pour des films publicitaires. Le reste ce sont les sites flash (une aberration!) qui sont largement mieux réalises avec HTML5 et les jeux. Pour les jeux, Flash offre quelques avantages par rapport a HTML5 c'est indéniable, mais il est plus rationnel de coder des applications directement pour iOS ou Android pour les jeux: efficacité de l'optimisation et meilleures possibilités.

Bref sur le WEB flash n'a strictement aucun intérêt.

avatar Silverscreen 13/05/2013 - 19:40

Le test a été fait sur une tablette Android et un Chromebook. Or Google a cru un certain temps à la possibilité de faire tourner Flash mobile, comme Adobe qui avait commencé à l'optimiser pour ARM avant de jeter l'éponge.

Je suis quasi certain que sur idevice, la performance de Flash serait bien pire (comme elle l'est sur Mac) et qu'iOS a été très lourdement optimisé avec HTML5 et H264 en tête et ce, dès les débuts.

Donc la différence de 17% sur un Chromebook aurait possiblement été bien plus grande sur un iPhone/iPad. Et c'était encore plus vrai à l'époque où Jobs le clamait : les chipsets graphiques étaient encore moins costauds et l'otpimisation de Flash pour ARM à peine entamée…

avatar bugman 13/05/2013 - 19:41

@ C1rc3@0rc : C'est indéniable !

avatar Macmmouth 13/05/2013 - 19:45

Si on se pose encore cette question 6 ans après la tentative de meurtre du flash, c'est que la réponse n'est pas si évidente que ça.

avatar Danielroibert 13/05/2013 - 19:49

@momo-fr,
Pour un électronicien même amateur, ce matos n'a rien d'impressionnant. Évidement, indiquer un valeur de résistance shunt, et une un taux d'échantillonnage peut épater les personnes étrangères à ce domaine. Sinon, l'usage d'un shunt est une méthode des plus classiques pour mesurer un courant, et le taux d'échantillonnage de 100 kEps ( échantillonnage par seconde), est ridicule. Les vrais oscilloscopes d'entrée de games, proposent plus souvent des taux d'échantillonnage de 1GEps voir 2GEps.
Je ne sais pas comment on dit ça en français. Ça fait 1 à 2 milliard de mesure par seconde. Le taux d'échantillonnage est choisit en fonction de la fréquence du signal que l'on désire visualiser.

Évidement ça ne sert à rien d'échantillonner si vite si c'est quand même pour donner une valeur moyenne à la fin. Dans cette optique même 100K mesure par seconde, c'est bien trop. Je suppose que dans le test, le taux d'échantillonnage à été choisie, pas trop important, pour ne pas saturer la mémoire, ou pour ne pas submerger le soft qui récolte tout ça. En réalité, il me semble que 50 mesures par secondes aurait déjà suffit, pour avoir environ, une mesure par image à calculer :-) ( si on affiche 25 images par secondes). Mais comme on fait quand même la moyenne après ? J'admire là, une fois encore le bon travail de journaliste, qui fais du sensationnel avec des informations banales.

avatar Macmmouth 13/05/2013 - 19:50

@silverscreen

Possible, mais android / chromeOs qui sont des dérivés de linux ne brillent pas particulierement plus qu'osx concernant l'optimisation de flash... Contrairement à Windows.

avatar Archos 13/05/2013 - 19:52

L'avantage que je vois au HTML pour ma part, c'est surtout la possibilité de concevoir un site dynamique visuellement, dans un seul langage et de se passer d'un logiciel à l'interface étouffante et aux mécaniques has-been.

Après, étant naturellement sur Mac le combat n'est que façade. Flash étant au moins autant optimisé que les drivers de nos cartes graphiques... mais je comprend que cela puisse ne pas sauter aux yeux d'un utilisateur Windows.

Cette analyse ne vient donc que donner un argument supplémentaire, dans mon cas, au passage du tout HTML.
Car soyons clair, plus on pourra se passer de technologies tierce dans la conception d'un site Internet, meilleur sera le résultat. Et cela vaut également pour le Javascript. Savoir s'en passer, c'est savoir optimiser.

avatar Macmmouth 13/05/2013 - 19:59

"Et cela vaut également pour le Javascript. Savoir s'en passer, c'est savoir optimiser."

Je serais curieux de connaitre un site un tant soit peu sophistiqué qui se passe de javascript tiens...

Donne moi le lien, je desactive js sur mon navigateur et je rigole.

avatar Archos 13/05/2013 - 20:03

@Macmmouth :

Ne te méprends pas Macmmouth, je ne cherche pas à dire qu'il faut s'en passer à 100%. Simplement que moins le code fait appel à 36.000 langages, mécaniques, routines différentes, plus ton temps d'accès et ta compatibilités seront bonnes.

Bien sur, beaucoup de fonctions sont totalement indissociables du JS. Cela dit le combot CSS/HTML est de plus en plus puissant.

Regarde il y a 5/6 ans la tannée qu'était de réaliser un simple menu déroulant horizontal, et la tripotée de fichiers qui pouvaient l'accompagner... Je me souvient encore des exemples proposés par Adobe à l'époque. Comparé à la facilité de faire aujourd'hui, il n'y a pas photo. Quand on peut se limiter au HTML, autant le faire.

avatar hautelfe 13/05/2013 - 20:08

Mais html5 ne pourra remplacer flash et java tant qu'il sera aussi limité.
Il n'y a pas que la vidéo...

avatar joneskind 13/05/2013 - 20:23

@Silverscreen :

'Je suis quasi certain que sur idevice, la performance de Flash serait bien pire (comme elle l'est sur Mac) et qu'iOS a été très lourdement optimisé avec HTML5 et H264 en tête et ce, dès les débuts.'

Si je ne m'abuse, les iBidules ont une puce dédiée à la lecture du H.264. C'est d'ailleurs pas difficile à vérifier. Il suffit de lire une vidéo en H.264 avec l'outil vidéo et une vidéo en XVid ou autre avec GPlayer et comparer la consommation.

avatar oomu 13/05/2013 - 20:28

@mbpmbpmbp [13/05/2013 18:48]

"c'est un peu normal qu'une techno vieille de 10 ans soit moins efficace qu'une techno nouvelle... non ? :)"

non c'est lié aussi à sa nature de greffon au sein du navigateur, boite noire dont le navigateur (et l'os) a peu de contrôle dessus.

et on a jamais douté du problème technique qu'était flash.

-
certes vrai que flash est bien plus que la vidéo, mais c'est son principal usage et de très loin.

Mais en tant qu'outil d'animation et lecteur d'animation flash, il a presque été jamais contesté.

C'est quand Adobe a commencé à en faire un boulet obligatoire pour la vidéo et tenté d'en faire une plateforme applicative que militants, industrie et hackers ont commencé à déconstruire flash.

avatar en ballade 13/05/2013 - 20:28

@momo-fr :
Wow! Super ton commentaire! Bref la différence en terme de consommation n est pas si grande qu on aurait pu le penser

avatar oomu 13/05/2013 - 20:33

plus on peut se passer de javascript, mieux c'est.

moins on exécute de code (même interprété, même pseudo-compilé, même au sein d'une machine virtuelle qu'on vous jure avoir prouvé vrai chaque ligne de code, etc) moins on prend de risques.

Cela finira par devenir aussi vrai avec les ajouts d'automatisation dans CSS.

Permettre l'exécution de code arbitraire provenant de la Jungle (internet), potentiellement compilé (pour accélérer toujours plus, on transforme le code jscript en code natif et on fait exécuter ce résultat, au sein d'une cage que met en place le processeur et l'os) est mettre l'utilisateur en situation de danger.

Idéalement, on ne devrait pas construire le web applicatif, ni faciliter l'exécution de code sans que l'utilisateur réalise totalement ce que son ordinateur se prépare à faire.

Pages

Connexion utilisateur