Fermer le menu

Exclu : InDesign CS7 sera 64 bits

Christophe Laporte | | 16:00 |  16

InDesign est l’un des très gros chantiers de la CS7. D’après nos sources, le logiciel d’Adobe est en train de subir la plus grande révision de son histoire. Ce n’est pas tant au niveau des fonctionnalités que cette version se distinguera, mais au niveau de son moteur : InDesign CS7 a été totalement réécrit pour prendre en charge le 64 bits.

Il s’agit d’un travail de fond très important entrepris par Adobe il y a maintenant plus de trois ans. Cette refonte devrait avoir un impact significatif sur les performances surtout si vous travaillez sur de longs documents ou sur des grands formats.

L’interface du logiciel évoluera également de manière à se rapprocher des autres logiciels de la gamme avec l’adoption de la fameuse robe noire.

Cette nouvelle version offrira la prise en charge des écrans Retina. D’autre part, il semblerait qu’Adobe dote son logiciel d’une nouvelle technologie permettant de mieux répondre aux besoins des médias numériques.

Enfin, si Adobe a commencé à communiquer sur les composants vidéo juste avant le NAB, elle pourrait utiliser une stratégie similaire prochainement pour InDesign. La conférence PePcon dédiée au « print » et à « l’epublishing » aura lieu du 28 avril au 1er mai. Les organisateurs de cet événement ont toujours fait en sorte de caler les dates de leur événement en fonction de l’agenda d’InDesign.

Catégorie : 

Les derniers dossiers

16 Commentaires

avatar AKZ 07/04/2013 - 11:20

Une demi-update à 1000 ou à 2000 euros ?
Ayant deux suites CS et CS4 qu'il n'est pas possible de mettre à jour, le 64bits Adobe attendra quelques années !

avatar bxlt 04/04/2013 - 22:48

@bugman
évidemment en 64 bits, les registres du processeurs plus larges et à l'exécution l'occupation mémoire est plus grande (car par exemple, lorsque des adresses sont placées sur la pile, elles prendront davantage de place). Mais si Intel avait un peu mieux prévu les choses pour le x86, le code machine du x64 aurait pu être identique !
(En fait, celui du x86 était tellement merdique, qu'ils ont eu raison de repartir sur des bases plus saines pour les 64 bits! )

avatar Yenlui 05/04/2013 - 04:01

@bugman
Rassure toi... Je suis sur qu'il parle d'export pdf ;)

avatar jean_claude_duss 04/04/2013 - 18:46

Et flash builder ?
retina c'est pour quand ?
avec cette daube d'éclipse, j'imagine que c'est moins évident à faire évoluer

avatar albedo83 04/04/2013 - 19:56

@bugman

Ben oui ça existe encore même si c'est en forte diminution :/
Après ID sert de plus en plus à l'edition digital (DPS)

avatar - B'n - 04/04/2013 - 17:19

- Un coup de boost niveau performance ça serait pas mal en effet. Tout comme une nette amélioration de la partie publication sur tablette. Il reste pas mal de bugs/incohérences.
- Pour le « retina », ça n'a pour l'instant pas beaucoup d'intérêt car il n'existe pas encore (à ma connaissance) d'écran de poste fixe à de telle résolutions.
- Pour l'interface, tant qu'on peut repasser en « gris neutre » ça me va.

avatar kazoe 04/04/2013 - 17:50

Si ils pouvaient déjà commencer par unifier les raccourcis clavier basiques entre les soft de la suite ce serait déjà pas mal...
Va configurer un cmd+0 (celui du pavé numérique) dans indd...

avatar Madalvée 04/04/2013 - 17:03

Il me semble aussi que le concept de mise en page liquide n'a pas été poussé au bout dans CS6 : il y avait eu des démos beaucoup plus impressionnantes qui avaient circulé.

avatar momo-fr 04/04/2013 - 16:37

Whaow quel progrès !!! Monsieur Adobe à fini sa sieste ?

avatar Silverscreen 04/04/2013 - 16:47

Ok, réécriture 64 bits et retina, c'est bien. Si le soft pouvait être plus réactif quand l'affichage est en qualité supérieure, je dis pas non.
J'attends de voir le reste, notamment en termes d'interface. Parce que ça commence à être un beau bordel d'un soft à l'autre de la suite.

Je serais pas contre une UI foncée comme Photoshop, au final (on s'y fait). Et j'imagine qu'on aura un paquet de nouveautés orientées ePublishing…

avatar bxlt 04/04/2013 - 16:28

Avec les powerpc, le jeu d'instruction était le même pour un processeur 32 ou 64 bit (en interne les instructions en langage machine étaient exécutées de façon différentes selon que le processeur était en 32 bits ou 64 bits), mais le programmeur n'avait pas à s'en soucier. Si Intel avait conçu intelligemment le x86 (ce qui n'a pas été le cas), Adobe n'aurait pas besoin de tout récrire pour passer en x64 !

avatar bugman 04/04/2013 - 16:36

@ bxlt : Ce n'est pas aussi une question de taille de variables ? (je demande)

avatar Anonyme (non vérifié) 04/04/2013 - 16:23

Idem pour flash Pro (64 bits + interface made In Cocoa), cf. Flash codename Hellcat sur adobe Tv

avatar Madalvée 04/04/2013 - 16:26

Oui, historiquement l'imprimé est lié à l'existence de la démocratie, don on en a encore pour une poignée d'années…

avatar bugman 04/04/2013 - 16:09

"pour ceux qui s'en servent pour le print…"
Ah ! ça existe encore ? :)
(désolé, un passage difficile de ma vie)

avatar Madalvée 04/04/2013 - 16:05

Bah, il y a 20 ans on sortait des documents quadri offset avec des machines de 8 Mo de mémoire, on en aura vu d'autres des révolutions…
Et dire qu'Adobe clamait que le 64 bits était inutile pour ID.
Ce sera encore une demi-update pour ceux qui s'en servent pour le print…