Fermer le menu

Alfred 2 : aller plus loin avec quelques workflows

Nicolas Furno | | 17:37 |  16
Alfred [2.0.2 – 2,9 Mo – US – OS X 10.7 – 15 £] est disponible dans sa deuxième version depuis quelques jours et la nouveauté principale de cette mise à jour majeure est l’ajout des "workflows" (que l'on appellera aussi et indifféremment "processus" ou "extensions"). Si ce lanceur multifonctions a toujours permis d’automatiser certaines tâches, ses concepteurs ont vraiment essayé de démocratiser cette fonction, avec succès semble-t-il.

Depuis cette sortie, les exemples de processus se sont multipliés sur les forums d'Alfred et on comprend mieux l’importance de cette fonction. Voici quelques exemples de ce que vous pouvez faire avec le lanceur grâce à quelques-uns de ces workflows, sans oublier que cette fonction est réservée aux utilisateurs payants uniquement.



Préambule : installer et modifier les extensions



Ajouter une extension à Alfred 2 est très simple, il suffit de télécharger un fichier qu’il faut ensuite ouvrir. À condition que le lanceur soit installé sur votre ordinateur, les réglages associés s’ouvriront automatiquement et il ne vous restera qu’à valider l’installation.



Une fois installé, chaque workflow trouve sa place dans la section dédiée des préférences d'Alfred. Vous pouvez très bien en rester là et utiliser ces processus qui s’activent le plus souvent à l’aide d’un mot-clé. Mais vous pouvez également modifier quelques paramètres et ainsi mieux intégrer ces workflow à vos habitudes et à vos goûts.



Une chose justement très simple à faire est de modifier le mot-clé qui va activer un workflow. Affichez le processus à modifier et double-cliquez sur un élément de la première colonne pour accéder à ses paramètres. Dans l’exemple ci-dessus, on a traduit en français les commandes : le développeur a choisi par défaut "conditions" et "forecast", traduits ici par "meteo" et "previsions".



Le mot-clé n’est pas le seul élément que vous pouvez modifier aisément. Toujours dans cet exemple, on peut traduire le mot-clé, mais aussi le titre et les explications affichées dans Alfred. Ce que l’on ne peut pas traduire, en revanche, c’est l’affichage des résultats. Pour aller plus loin, il faudra obtenir les sources du workflow, ou créer le vôtre, mais ce n’est pas l’objet de cet article.



Recherches avec autocomplétion



L’un des points forts de ces workflows est la faculté d’afficher des informations directement dans l’interface d'Alfred (une fenêtre pop-up affichée à l'écran). Cette capacité permet notamment de faire des recherches avec autocomplétion : avec cette extension par exemple, on peut obtenir automatiquement les suggestions de Google et ainsi accélérer considérablement une recherche sur Internet.



Les extensions dans le même esprit ne manquent pas et constituent souvent une alternative bien plus efficace à la fonction recherche de base d'Alfred. Cette autre extension par exemple affiche des pages Wikipedia correspondant à votre recherche, mais elle est aussi capable de mener une recherche dans toutes les langues (ici, sur l’encyclopédie française).



Très pratique aussi, ce processus cherche les applications sur l’App Store ou le Mac App Store et ouvre directement la boutique correspondante. On a même quelques informations directement dans Alfred, comme le prix, la version, la note ou encore l’éditeur de l'application.



Cette extension a été conçue par un utilisateur chinois, mais l’adapter à la France ou tout autre pays est très simple. Dans la vue workflow, double-cliquez sur les cases "Script filter" et modifiez, dans la vue "Script" en bas, la quatrième ligne. À la place de country=cn, mettez country=fr pour la France.



Bulletin météo



Weather Workflow offre un moyen simple et rapide de consulter la météo depuis Alfred 2. Une fois installé, il faut le configurer en tapant weather et en choisissant dans la liste déroulante "Set Location" (tapez alors votre ville et le workflow propose une liste de suggestions) et "Set Weather Unit" pour choisir l’unité mise en avant pour les températures. La météo actuelle ou les prévisions sur quatre jours s’affichent ensuite dans la fenêtre habituelle d'Alfred.


Nous avons changé le mot-clé utilisé au départ par ce module, mais les résultats restent nécessairement en anglais.


Téléchargez l’extension en utilisant ce lien direct.

Conversion de monnaie



Avec Currency Converter, le lanceur se transforme en outil de conversion de monnaie très complet. Après installation, vous pouvez modifier le mot-clé qui est currency par défaut, mais aussi définir la monnaie de départ et celle d’arrivée par défaut. Pour l’utiliser, il suffit ensuite de taper le mot clé et une valeur pour une conversion en utilisant les monnaies par défaut, ou bien préciser chaque monnaie.


Ici, on convertit des euros en livres sterling. Pour une conversion de dollars en euros, on aurait pu se contenter de ccy 15 puisque ce sont les monnaies par défaut. On aurait aussi pu n’écrire que ccy 15 € £ pour gagner du temps.


Le code source de ce processus est proposé sur GitHub si vous voulez le modifier. Sinon, vous pouvez utiliser ce lien direct.

Informations sur la batterie



Battery affiche toutes les informations sur l’état actuel de la batterie de votre Mac. On a ainsi sa charge actuelle, le temps restant estimé par le système ou encore le nombre de recharges et l’état de santé de la batterie. Un moyen astucieux de garder un œil régulier sur sa batterie, sans garder l’icône correspondante dans la barre des menus.



Extension à télécharger en suivant ce lien direct.

Fuseaux horaires



Comme son nom l’indique, TimeZones permet de connaître l’heure dans n’importe quelle ville du monde. Après installation, le mot-clé de cette extension affiche les horaires dans quelques villes dans le monde, mais on peut très bien en ajouter à la liste. En sélectionnant une ville, on affiche son horaire en plein écran.



Lien direct pour télécharger ce workflow.

Réduire les URL



Shorten URL, comme son nom l’indique, réduit la taille d’une adresse avec un service dédié à cette tâche, comme bit.ly. Son intérêt est justement de ne pas choisir le service, ou plutôt d’en proposer plusieurs : quand vous utilisez ce workflow, vous aurez le choix entre plusieurs services, ce qui peut s’avérer pratique.



Extension à modifier sur Github ou à télécharger directement en suivant ce lien.

Documentation pour développeurs



Alfred Dev Doctor intéressera tous les développeurs qui utilisent le lanceur. Très ambitieuse, cette extension permet de chercher de la documentation pour de nombreux langages (plutôt orientés web), avec autocomplétion et ouverture du site correspondant. La liste des langages pris en charge dans cette version est proposée sur le site et on peut en demander d’autres au concepteur de l’extension.



Workflow à modifier en récupérant son code source sur GitHub ou à télécharger directement en suivant ce lien direct.

Aller plus loin : client mail ou Twitter



On peut même faire d'Alfred un client mail ou Twitter assez complet. Des extensions plus ambitieuses encore que celles que nous avons vu jusque-là permettent de consulter ses boîtes mail sans utiliser Mail, ou encore de tweeter sans client dédié.

Mail Actions est un workflow très sophistiqué qui propose de nombreuses fonctions autour des mails et de leur gestion. On peut déplacer des messages d’un dossier à l’autre, ouvrir un dossier, lister les boîtes de réception avec des courriers non lus, etc. À la première utilisation, cette extension va générer une liste des boîtes mail, ce qui peut prendre un peu de temps.



Dans un autre genre, AlfredTweet 2 peut envoyer des messages sur Twitter, mais aussi gérer la liste d’amis sans client installé. Cette nouvelle version intègre l’autocomplétion, un compteur de caractères et peut même envoyer automatiquement la musique que vous écoutez.



Ce ne sont là que quelques exemples, vous trouverez d'autres processus à ces adresses : AlfredWorkflow et Share your Workflows.

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


16 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar Santadenn 25/03/2013 - 18:06

Alfred 2 fait fort avec ses workflows. J'ai profité pour transformer mon extension en workflow qui permet la mise à jour de Chromium (pour ceux qui l'utilisent, vu qu'il n'y a pas de d'update automatique. http://www.santadenn.com/2013/03/21/chromium-updater-pour-alfred-v2/ Juste un peu de bricole basé sur le script de Nicolargo (https://github.com/nicolargo/chromium-on-mac)

avatar Clébert 25/03/2013 - 18:46

Excellent, 15 Livres c'est un peu cher pour ces quelques fonctionnalités, sachant que la version de base est gratuite. Mais je vais me laisser tenter un de ces jours, je le sens. Merci d'expliquer le fonctionnement des workflows et de faire un petit tour d'horizon de ce qui existe.

avatar MrClaye 25/03/2013 - 19:14

@Clébert : Franchement avec la base d'Alfred tu fais pas grand chose, je m'en servais surtout pour de la traduction. Avec les workflow c'est la foliiiiie, va voir le forum d'Alfred, y'en a des pages et des pages


avatar Monsieur Albert 25/03/2013 - 19:25

C'est vraiment super Alfred.

avatar palmipode 25/03/2013 - 19:54

Cette version 2 vient compléter Alfred de façon très efficace, dommage que le prix ne soit pas plus incitatif en effet, il y a un fossé entre les deux options. Mais pour l'utiliser couramment l'essayer c'est l'adopter ;)

avatar leolelego 25/03/2013 - 21:39

Hé ! C'est quoi le thème utilisé dans les premier screen ? il est vachement sympa ! On peut avoir un lien ? =) bonne soirée !

avatar Strix 25/03/2013 - 22:15

@Leolelego : Le 1er screen ? C'est l'espace workflows d'Alfred ;)

avatar leolelego 25/03/2013 - 22:40

non non @strix le thème en blanc !

avatar Strix 25/03/2013 - 22:51

@Leolelego : Ah c'est la visualisation de fichier sur OSX ! Quand tu as sélectionner un fichier appuie sur espace et hop !

avatar Anonyme (non vérifié) 26/03/2013 - 01:32

Est ce qu'il est en français ou cantonné a l'anglais?

avatar Oliviou 26/03/2013 - 09:15

Derrière cet "outil de productivité" se cache en fait un jouet pour geeks. Si vous voulez tuer une mouche avec un marteau-pilon, c'est exactement le programme qu'il vous faut. Combien d'heures passées à configurer son p´tit Alfred comme un maniaque, à inventer et retenir des tas de mots clés? Pas sûr du tout qu'Alfred soit plus rapide à l'usage que les widgets et les moteurs de recherche et les navigateurs ou le Finder. (Surtout maintenant qu'on a Mission Control)... En revanche, c'est un beau joujou pour tous les geeks qui ont envie de personnaliser leur ordinateur jusqu'à la moelle.

avatar joelapieuvre 26/03/2013 - 11:05

@Oliviou As-tu testé ne serait ce que quelques heures Alfred ? Je ne pense pas. Pas besoin d'être un power user pour se rendre compte que même la version gratuite fait gagner des centaines de clics par jour sans avoir à rien connaître...

avatar Oliviou 26/03/2013 - 11:48

@joelapieuvre : Ben oui, j'ai testé (pas la V2...). Ce n'est vraiment pas mon truc, mais je comprends qu'il y en a que ça éclate et je le dis sans aucune ironie ou jugement négatif. Mais je crois vraiment que quand on en est à compter son nombre de clics, c'est qu'on est un power user. (Personnellement je n'ai plus de souris, j'ai un trackpad devant mon clavier... Donc pas de "clic" au sens classique, on les "ressent" peut-être moins). J'ai quatre bureaux, avec en moyenne deux logiciels dessus, qui sont toujours ouverts et dont je me sers tout le temps. (+internet) Eh bien dans cette configuration, Alfred ne me sert à rien si ce n'est à me compliquer la vie.

avatar hartgers 26/03/2013 - 12:28

Je rejoins l'avis d'Oliviou, avec davantage de modération. Alfred, j'ai essayé, et au final Spotlight fait le gros du boulot combiné au Dock, à Launchpad (sur Mountain Lion surtout, avec la fonction de recherche) et autres astuces. Pour lancer une application, je n'ai pas trouvé plus simple que le dossier "Applications" dans le Dock puis le clavier pour naviguer. Certes, il faut cliquer une fois sur l'icône, mais ça va quand même très vite. Les workflows semblent en revanche bien plus intéressants qu'Alfred de base, on peut facilement imaginer de nombreux usages avec des processus.

avatar hartgers 26/03/2013 - 12:31

@Leolelego : Des "thèmes" sur OS X ? Blasphème. On est pas sur Windows ! Plus sérieusement, il s'agit de Quicklook, une fonction de prévisualisation des fichiers accessible avec la barre d'espace dans le Finder. On peut ainsi voir les images, les films, etc. sans les ouvrir. Et si tu as des fichiers .dae (collada), qui sont en 3 dimensions, tu peux les manipuler directement dans Quicklook !

avatar tboy 31/08/2013 - 17:40

Vous m'avez fait découvrir de chouettes workflow et le produit en lui-meme. Alfred est un de ces rares produit marquant, qui change véritablement la vie. Tout comme Evernote. Je vous remercie pour cet article.