Fermer le menu
 

Google déploie WebP sur le Chrome Web Store

Stéphane Moussie | | 12:39 |  6

Plus de deux ans après sa première présentation, Google annonce utiliser le format d'image WebP pour le Chrome Web Store. WebP est un format ouvert qui vise à réduire le poids des images grâce à une meilleure compression que le JPEG.

Selon Google, plus de 60 % du poids d'une page web est lié aux images qu'elle contient. La firme de Mountain View s'applique à montrer l'intérêt de WebP avec sa boutique d'applications pour Chrome qui est composé de très nombreuses images. En convertissant les fichiers PNG et JPEG en WebP, Google assure avoir réduit le poids des fichiers de 30 % en moyenne. « Compte tenu du nombre de requêtes sur le Chrome Web Store, cela permet d'économiser plusieurs téraoctets par jour », renchérit Stephen Konig qui est à la tête de l'équipe qui s'occupe de Chrome.

Chrome et Opera prennent en charge WebP par défaut, ce qui n'est pas le cas de Safari ni de Firefox. En revanche, l'implémentation du protocole WebRTC dans Chrome et Firefox avance bien. WebRTC est un projet open source qui permet des communications audio et vidéo en temps réel via des APIs Javascript. Google et Mozilla ont réalisé cette semaine une démonstration de cette technologie avec chacune de leur côté leur navigateur respectif.

Le chat vidéo a été effectué avec Chrome 25 bêta et la dernière version nightly de Firefox 21 (dans Firefox, il faut changer un paramètre : tapez about:config dans la barre d'adresse puis changez la valeur de media.peerconnection.enabled à true).

Catégorie : 
Tags : 

Les derniers dossiers

6 Commentaires

avatar Zouba 08/02/2013 - 13:37

Assez étonnant en effet de voir que dans le domaine de la vidéo, les codecs grands publics valsent tandis que pour les images, on a l'impression d'être resté 15 ans en arrière, au moins.

avatar en ballade 08/02/2013 - 15:13

Bonne initiative de Google

avatar pat3 08/02/2013 - 19:46

Google, le M$ des années 2010; c'est insuffisant de devoir optimiser les sites pour le moteur de recherche (SEO = Google compliant), Google essaie de pousser ses formats, "ouverts": vidéo, audio, image; suffit que le web les adopte pour que plus personne ne puisse faire le moindre site sans passer par les formats Google - déjà que pour les services, ça devient difficile.
Avec Chrome qui gagne des parts de marché, on est dans le scénario Internet Explorer, en pire. Don't be Evil… just Devil.

avatar Ziflame 08/02/2013 - 19:49

@Zouba : la raison pour laquelle la vidéo évolue et l'image fixe pas est à mon avis assez simple : la vidéo est difficile à transporter, à stocker, à streamer. Par comparaison, un PNG, c'est une plume.
Avec les dispositifs de stockage et la bande passante actuelle, le lossy se justifie de moins en moins. C'est comme pour la musique : le lossless devient de moins en moins marginal, parce qu'il ne pèse plus grand-chose.
Un film entièrement non-compressé, ça prendrait quelques centaines de teras. Un format de musique (disons l'AAC 256), c'est différent : le même fichier en FLAC prend à peine trois ou quatre fois plus de place. Et si le WebP fait seulement 50% de son équivalent PNG (et apparemment, le gain est encore moindre), a-t-on vraiment envie de perdre de l'information sur des photos pour un gain si marginal ?

avatar Anonyme (non vérifié) 08/02/2013 - 21:27

Jai une idee pour orange: pour les gens qui ont un debit suffisant pourquoi ne pas, a la maniere d'un double embrayage, bufferiser la chaine suivante quand l'utilisateur zapp avec le bouton + et bufferiser la chaine precedente quand il zapp avec le bouton - , ainsi la plupart des zapping classique seraient quasi instantané. Perso jai la fibre et je trouve ca abusé dattendre autant entre deux chaines

avatar v1nce29 11/02/2013 - 01:08

@pat3
Visiblement t'as rien compris au film. Microsoft profitait de son monopole pour pousser ses propres standards pour écarter la concurrence. A contrario, Google pousse à l'adoption de standards ouverts donc librement utilisables par tout le monde (y compris la concurrence) en espérant que la qualité de ses produits sera suffisante pour retenir l'utilisateur.

Webp se veut le concurrent librement implémentable de jpeg2000.
vp8 est (pour l'instant) le concurrent du h264
ogg/vorbis était l'équivalent du mp3/aac.
Maintenant il y a opus qui est simplement le meilleur codec audio avec perte.

C'est quoi le problème d'avoir des codecs libres ? Ils ne sont pas certifiés/soutenus par les Pommes, c'est çà?