Fermer le menu   
header

Actions préférentielles : Greenlight Capital s'adresse aux actionnaires

par Stéphane Moussie le 21 février 2013 à 17:28

Greenlight Capital, le fonds spéculatif qui milite pour qu'Apple verse plus de dividendes à ses actionnaires, va tenir une conférence audio à 20 heures (heure française) aujourd'hui pour plaider sa cause auprès des détenteurs de titres AAPL.

Le fonds indique qu'il donnera des détails supplémentaires sur les options qu'Apple a à sa disposition pour rétribuer de façon plus conséquente ses actionnaires. Greenlight Capital, qui détiendrait plus de 1,3 million d'actions, milite notamment pour l'émission d'actions préférentielles, un type d'actions qui permettrait de toucher des dividendes plus importants.

David Einhorn, le président du fonds, a attaqué Apple en justice pour que soit bloqué le vote de la proposition numéro 2 lors de l'assemblée générale des actionnaires, qui vise à supprimer le système actuel d'émission discrétionnaire d'actions préférentielles. Pour Apple, « l'émission d'actions privilégiées, qui peuvent considérablement subordonner les droits des porteurs d'actions ordinaires, doit être soumise à l'approbation des actionnaires ordinaires. »

La Nathan Cummings Foundation, un ex-investisseur de Greenlight Capital, s'est montrée très critique à l'égard de l'attaque de David Einhorn. « En exigeant que l'entreprise conserve la possibilité d'émettre des actions préférentielles à n'importe quelle fin sans un vote des actionnaires, vous sapez les droits des actionnaires », écrit dans une lettre parue aujourd'hui Simon Greer, le CEO de la Nathan Cummings Foundation. L'homme se dit « consterné » par la poursuite de Greenlight Capital.

Le litige est actuellement en cours d'instruction à la cour fédérale du district sud de New York. Le juge Richard Sullivan, qui n'a pas encore rendu son verdict, a indiqué cependant qu'il penchait plutôt du côté du fonds spéculatif.

Il sera possible de suivre la conférence organisée par Greenlight Capital ce soir à cette adresse.

Catégorie : 

Commentaire(s)

avatar Terence993 21/02/2013 - 17:32

Cette société et ce personnage sont complètement ridicules.

avatar Anonyme (non vérifié) 21/02/2013 - 17:33

Les actionnaires sont les pires ennemi d'Apple .

Ils en veulent toujours plus et ne sont jamais content .

avatar Anonyme (non vérifié) 21/02/2013 - 17:35

Tim Cook qui est un excellent PDG a fait hélas l'erreur de leur faire confiance ...

avatar Ricky McLane 21/02/2013 - 17:48

Étant un peu sanguin sur les bords si j'étais Cook j'annulerai illico macias le versement de dividendes pour revenir comme au ("bon vieux") temps de Steve qui savait fort bien que dès lors où tu commences à donner aux actionnaires (les mauvais, les toxiques - spéculateurs, pépères derrière leurs feuilles excel) ils en voudront toujours plus ces chacals...

avatar DarKOrange 21/02/2013 - 17:56

Il y a sûrement un plus gros poisson qui se cache derrière le capital de la lumière verte...

avatar Manueel 21/02/2013 - 18:48

@Terence993 "Cette société et ce personnage sont complètement ridicules."
Pas d'accord.
Répugnants? Dangereux ? Manipulateurs ? J'ai plein d'adjectifs qui me semblent correspondre à leurs tentatives. Jusqu'à maintenant les chacals vautours et autres ne s'attaquaient qu'aux cadavres en décompositions mais à présent...
Les actionnaires sont le maillon faible d'Apple, et les vautours les manipulent pour dévorer une carcasse à son zénith

avatar Benz Hine 21/02/2013 - 18:52

Tim Cook n'a d'autres choix maintenant que de :

1/ prendre la posture de Jobs et de ne rien lacher aux actionnaires et de ne plus verser de dividendes. Focus sur les produits et rien que sur les produits.

2/ de tout lacher.

avatar puff 21/02/2013 - 19:16

Ne lâche pas Tim, fais comme aurait fait Steve. Des vautours...

avatar Anonyme (non vérifié) 21/02/2013 - 19:35

@Benz Hine :
Quelle perspicacité ^^ ...

avatar patrick86 21/02/2013 - 20:20

@Benz Hine :
Ouais, bah s'il pouvait faire le choix n° 1, ça serait fort bien !

Ce mec en veut toujours plus parce qu'il a peur, il a peur de tout perdre. Il est comme tous les financiers, banquiers et actionnaires psychopathes, manipulateur, cynique… Bref. Il lui en faut toujours plus parce qu'il a peur de ne pas en avoir assez. Ces assez amusant de voir ces gens dans leur crise d'hystérie paranoïaque réclamer leur part du gâteau…

A coté de ça, l'ouvrier qui demandera une augmentation… Pourra toujours aller se toucher.

avatar toucan39 21/02/2013 - 21:00

@Benz Hine
La position de Steve Jobs, était la bonne zéro dividendes .

avatar robrob 21/02/2013 - 21:34

@darkorange
non

avatar Orus 21/02/2013 - 22:25

Steve Jobs s'est déjà retourné 10 fois dans sa tombe là.
Alors T. Cook sera t-il du coté d'Apple ou des vautours ?

Connexion utilisateur