Fermer le menu
 

Le Mac mini bientôt fabriqué aux États-Unis ?

Christophe Laporte | | 07:16 |  16

Jusqu’à présent, on évoquait surtout le Mac Pro comme candidat à un transfert vers les États-Unis en ce qui concerne sa production. Ce n’est pas l’avis de Digitimes qui cible le Mac mini. Le site asiatique en est arrivé à cette conclusion après avoir sondé les fournisseurs d’Apple.

Sans surprise, Foxconn serait chargé de mettre en place la production du Mac mini aux États-Unis. Ce n’est pas une surprise, la société se charge déjà de le produire en Chine. Foxconn a quinze sites de productions aux États-Unis. Elle travaille notamment avec HP (lire : HP vante l’ancienneté de son Made in USA").

Par rapport à ce qui a été dit précédemment sur la question, il se murmure une fois de plus que les chaînes de production seraient fortement automatisées. Que ce soit le Mac mini ou le Mac Pro, il s’agit d’un premier petit pas pour Apple. Il s’agit des deux Mac les moins vendus de sa gamme.

Digitimes Research affirme qu’en 2012, 1,4 million de Mac mini aurait été produits, un chiffre en progression de 40 % par rapport à l’année précédente et qui pourrait croitre de 30 % en 2013. À titre de comparaison, il s’agit d’un gros trimestre de production pour l’iMac.

Sur le même sujet :
- Relocalisation : 200 emplois directs créés

Catégorie : 

16 Commentaires

avatar demenla971 27/12/2012 - 07:22

Dommage que le prix du mm ait connu une telle inflation, c'est lui qui m'a permis de switcher.

avatar Pear 27/12/2012 - 07:25

On peut changer d'internet ?

avatar jeepspirit38 27/12/2012 - 07:36

@Pear: ??

avatar gonk 27/12/2012 - 07:52

@Pear: Non

avatar Kinky 27/12/2012 - 09:04

Selon Digitimes les ventes du mini seraient donc en très fortes hausses, et cela devrait s'amplifier. C'est nouveau, auparavant il faisait pâle figure face à l'iMac à la réputation pourtant très entachée (sans mauvais jeux de mot sur l'écran au rabais de l'iMac).

Si Apple ne fait pas l'erreur d'amputer le Mac mini comme l'iMac sacrifié sur l'autel de la finesse et de la profitabilité (plus de port infrarouge donc de télécommande, connectique réduite, pas de pied digne de ce nom, upgrade quasi impossible ou limité, ergonomie spartiate, design optimisé surtout pour les chaînes de montage...), le Mac mini pourrait bien devenir le mac quasi parfait, un iMac killer.

Avec une partie graphique dopée le Mac mini deviendrait le Mac de bureau idéal. Déjà actuellement il frôle la perfection, en usage familial, PAO, photo... avec cette liberté de lui adjoindre un écran de qualité supérieure à celui de l'iMac pour un prix très inférieur.

À vrai dire, le pire défaut du Mac mini, c'est l'iMac. Si le mini a souvent fait les frais de choix techniques complètement arbitraires, c'était pour favoriser les ventes d'un iMac plus cher, moins pérenne, donc plus profitable. Mais à force de choix arbitraires, l'iMac n'a plus grand chose pour lui excepté son profil afiné et la CG, avec des spécifications vendues un bras en option ou supprimées sans raison apparentes.

Avec de bonnes ventes, le Mac mini pourrait être considéré différemment du côté de Cupertino. Et même inspirer le futur du Mac pro, avec une montée en gamme qui n'aurait rien de surprenant. Petit à petit, le Mac mini ressemble de plus en plus à un remake du Cube, mais avec le succès commercial au rendez-vous. Le Mac pro tel qu'on le connait est condamné. Trop cher à fabriquer et restreint à une niche toujours plus réduite de professionnels, déjà le Mac mini fait aussi bien sinon mieux dans des domaines qui étaient la chasse gardée du Mac pro il y a quelques années à peine (PAO, photo...). De plus le marché des ordinateurs de bureau se réduit chaque année face aux portables. Peut de chance qu'Apple maintienne 3 gammes de mac de bureau encore bien longtemps.

Un Mac mini "made in USA", même s'il s'agit de quelques coups de vis exécutés par un robot, verrait automatiquement ses ventes dopées sur un marché américain très sensible à l'origine des produits, bien plus que les français. Même si on assiste à une prise de conscience tardive (une fois au bord du gouffre).

@ demenla971 : Apple peut faire mieux, c'est clair. Mais la configuration du Mac mini actuelle n'a plus rien à voir avec le mini des débuts qui était très limité, même en full options. Maintenant avec le Fusion Drive, on a une véritable station de travail. Ceci dit, je pense qu'Apple a atteint des sommets en matière de marges et qu'ils vont devoir revenir sur terre assez rapidement. Leur politique tarifaire est devenue un véritable frein au développement de certains produits (l'iPhone 4 et 4s vampirisent le 5 trop cher, sans parler d'Android, les iMac ont fait bondir par leurs tarifs non justifiés qui ont augmenté au lieu de baisser, les options sont vendues 4 fois leur prix pour des composants souvent très bas de gamme (SSD, mémoire, superdrive... ).
À vouloir trop forcer la main du consommateur, on finit par le faire fuir. Ce qui commence à se produire sur certains produits. Et ça c'est pas bon, même Apple se doit de corriger le tir dans ce cas, en général, à la révision suivante.

avatar TotOOntHeMooN 27/12/2012 - 10:12

Le MacMini serait parfait pour débuter la transition en CPU Apple, sans risquer l'espionnage industriel made in China surtout.

avatar DrFatalis 27/12/2012 - 10:30

Il est en effet bien plus probable que le MM soit produit aux USA qu'un mac pro qui est un zombie: il est mort, mais ne le sait pas encore (et certains y croient encore....). La production entièrement automatisée aux US a déjà été pratiquée par Apple aux débuts du Mac. L'usine était déjà fantastique pour l'époque.

avatar misc 27/12/2012 - 11:03

D'ailleurs une petite réorganisation interne serai la bienvenue, comme c'est il prévois la place pour un lecteur CD. La CM aurais pu être au fond, laissant l'accès à deux DD côté à côté.

avatar Jetsurfer 27/12/2012 - 11:25

Vu les prix stratosphériques de chez Apple, c'est le seul Mac de bureau à encore acheter, et un iPad lorsque l'on est en déplacement.
Heureusement mon MBP de 2007 tient toujours la route, avec écran mat sans option ect. Autant continuer comme cela pour le moment, on verra par la suite.

avatar MachX 27/12/2012 - 12:14

Ça sent la fusion des gammes mac Pro et Mac Mini.

Hélas il faut s'attendre à une envolée des prix…

avatar Claude Pelletier 27/12/2012 - 13:29

J'aimerais bien savoir quelle est la part des salaires dans le coût d'un iMac ou d'un iBidule ???
C
Contrairement à un apriori, une idée reçue, j'imagine que la part des salaires ne doit être que de quelques petits pourcents ……… quel que soit le pays.

Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier apparaît de + en + comme la règle dans la firme cupertinienne.

avatar redchou 27/12/2012 - 13:31

Ça fait longtemps que c'est en projet, le futur Mac Pro sera composé d'un Xeon qui supervisera un rack de Mac Mini relié en Thunderbolts.
Intel a fait son NUC (Next Unit Computing) quand ils ont vu pour le projet d'Apple, et de ce fait le monde du PC n'en sera pas dépourvu. Apple à un léger avance en ce qui concerne la fabrication de ce type de petite machine, assez puissante...
Quand les NUC sont sur Core i3 et USB 2.. Les Mini sont déjà sous i5/i7 et USB 3.

avatar Claude Pelletier 27/12/2012 - 15:25

Et la rumeur sur un écosystème MacMini conçu comme des briques Lego !?

?

avatar MarcoAix 27/12/2012 - 18:26

L'iMac reste une belle (et bonne) machine, mais la récente politique tarifaire couplée à la stratégie "Touche pas à mon Go" a fait changer d'avis plus d'une personne, et la proportion évoquée ci-dessus risque bien d'évoluer notablement.
Et pour ma part, j'ai décidé de contribuer à cette évolution :-)

avatar manu1707 27/12/2012 - 19:41

@Jetsurfer :
'Heureusement mon MBP de 2007 tient toujours la route, avec écran mat sans option ect'
Tiens toi aussi :)
Super gamme mine de rien !

J'ai hate de voir les futurs mac pro

avatar ispeed 28/12/2012 - 00:03

Tient personne ne dit que pourtant Steve Job l'avait en horreur. Serait-il trompé ? :))

Connexion utilisateur