Fermer le menu

Scapple : l'éditeur de Scrivener se met aux cartes heuristiques

Nicolas Furno | | 12:25 |  10

Literature and Latte, l'éditeur du célèbre Scrivener (35,99 €), conçoit une toute nouvelle application. Proposée en version alpha il y a près d'un an, elle est désormais disponible au téléchargement en bêta : Scapple est un logiciel dédié à la création de cartes heuristiques, ou cartes mentales. Son point fort comparé à ses nombreux concurrents est sa souplesse : vous n'êtes pas obligé de créer des liens entre des éléments, mais vous pouvez le faire.

Scapple est pensé pour s'approcher le plus possible des notes prises sur papier. Vous pouvez écrire du texte n'importe où, créer des liens entre des éléments dès le départ ou a posteriori, modifier les attributs de texte, choisir des liens sous la forme de simples traits ou de flèches, etc. L'informatique ajoute quelques fonctions évidemment : vous n'êtes pas limité par l'espace de travail qui s'agrandit continuellement, vous pouvez ajouter des images ou encore déplacer les éléments.

Comme dans Scrivener, l'utilisation de Scapple nécessite de se plonger dans un épais manuel (en anglais uniquement). L'application paraît simple, mais sa souplesse multiplie le nombre d'options. On trouvera en tout cas un grand nombre de raccourcis clavier et l'ensemble paraît très bien pensé, même si ce logiciel ne s'adresse pas à tout le monde, comme Scrivener d'ailleurs.

Scapple est gratuit pendant sa période de bêta. La version actuelle fonctionnera jusqu'à la fin de l'année, mais l'éditeur espère sortir la finale d'ici là. Il s'agira alors d'une version payante et vendue à la fois sur le site de l'éditeur et sur le Mac App Store ; dans ce dernier cas, la synchronisation iCloud est prévue. Le prix n'est pas encore fixé, mais il devrait tourner autour de 10 $ (7,99 € sur les boutiques d'Apple).

Catégorie : 

10 Commentaires

avatar fosterj 15/10/2012 - 13:37

hum ..

Il y a déjà tellement de solutions de Mind Mapping : Mindmanager, XMind, Curio etc..

On peut aussi faire des ilots d'idées cad sans lien entre eux pour Mindmanager par exemple ..

Bref l'intérêt de cette solution ne me saute pas aux yeux ..

A noter que iThoughtsHD est extraordinaire sur l'Ipad et permet de retravailler dans les 2 sens Ipad-Mac et ce sur tous les logiciels ci-dessus ..

Et Curio permet absolument tout (mindmap et autres prises de notes ) mais n'a malheureusement aucune présence sur Ipad ..

avatar Boumy 15/10/2012 - 13:51

Il faudrait un iMac multitouch pour tout ça. :-)

avatar iPeP 15/10/2012 - 14:23

Ils n'avaient pas déjà sorti une application de gestion de timlines pour aider les auteurs à gérer le déroulement de leurs histoires et la vie des personnages ? Je n'ai jamais retrouvé ce soft ...

avatar Nicolas Furno 15/10/2012 - 14:43

@ iPep : Aeon Timeline, on en avait parlé ici même : http://www.macg.co/news/voir/252582/aeon-timeline-cree-des-frises-pour-organiser-un-recit

avatar Oracle 15/10/2012 - 16:36

Après avoir utilisé MindManager un temps je suis passé à FreeMind qui me suffit sauf sur un point : les liens entre les bulles sont "en râteaux horizontaux" a gauche et a droite du centre, pas moyen d'exploiter le haut et le bas de la carte, ce qui m'apparaît comme une sérieuse lacune sur des cartes un peu chargées.

Existe t'il une appli qui permet de faire des liens qui prennent l'inclinaison du rayon d'un cercle, avec positionnement où bon nous semble en haut et en bas ?

avatar scullydidine 15/10/2012 - 16:43

@oracle : sur freemind, tu peux déplacer les branches (ce que tu appelles bulle) en te mettant sur le nœud. Tu verras alors apparaître une croix.

avatar Oracle 15/10/2012 - 19:48

Par bulle je voulais en fait dire noeuds et non pas branche :p

Je n'ai peut-être pas la dernière version mais chez moi les branches restent désespérément ventousés aux extremités gauche et droite de mes noeuds. Moi je veux pouvoir faire arriver la liaison mère de n'importe où, et faire partir les liaisons filles de n'importe ou (sur le dessus et le dessous du lien)

En tapant le nom des logiciels cités ici dans Google Image, j'ai pu voir que manifestement FreeMind ne le permet pas, mais que iThoughsHD s'en rapproche :
- Illustration de ce que je ne veux pas : les 2 noeuds les plus en haut et en bas sont connectés par le coté : http://www.ithoughts.co.uk/iThoughtsHD/Gallery.html#21
- Sur cette version, les 2 noeuds les plus en haut et en bas ont bien le noeud en dessous : http://www.ithoughts.co.uk/iThoughtsHD/Gallery.html#26

Mais si ce soft n'existe que sur iPad ça limite légèrement, surtout quand on n'a pas d'iPad.

avatar anguilles 15/10/2012 - 22:20

Ils feraient mieux de se concentrer sur la version Ipad de Scrivener plutôt que de se perdre dans ce secteur assez chargé.

avatar iPeP 16/10/2012 - 10:48

@anguilles
Scrivener étant prévu pour gérer de très grands textes et de nombreuses notes au travers d'une structure arborescente, je ne vois vraiment pas l'intérêt d'une application iPad. L'iPad n'est ergonomiquement parlant, pas le meilleur outil d'écriture qu'il soit. Il est très bien pour le mindmaping, les présentations et les consultations... mais certainement pas pour l'écriture.
J'ai écrit plusieurs ouvrages, mémoires et articles avec scrivener, jamais je n'aurais fait le même travail sur un iPad ! De plus, l'ipad ne permet pas d'intégration avec des outils de gestion des sources comme Papers ou End Notes et qui sont indispensables pour une utilisation comme la mienne. Papers existe, mais uniquement en consultation.

avatar cascayoyo 17/10/2012 - 13:16

Après l'avoir testé, et être retourné sur un éditeur de mindmap classique on se retrouve limité dans la réflexion par les limitations l'arborescence que n'a pas scapple. Bref, presque comme sur du papier. Certes le secteur des mindmap est chargé, mais encore une fois ils apportent leur touche, et sur le coup je ne trouve pas d'équivalence sur iPad, avec autant de liberté de création et la simplicité d'interface. Ils ont fait visiblement un outils qui leur convient à eux pour réfléchir et conviendra à certains. Pour scrivener sur iPad. Ils ont sous-traité l'essentiel de la programmation, donc non, ils ne perdent pas leur temps en faisant ça. Quand à l'intérêt de scrivener sur iPad, il est bien là.
Permet d'avoir son projet avec soi en permanence avec l'iPad pour y réfléchir voir y travailler un peu. Ça ne remplace pas un ordinateur, évidemment, gérer tout un projet jusqu'à l'édition sur un iPad n'a pas de sens et serait l'horreur. Mais pour certains c'est un sérieux plus, surtout si écrire sur l'iPad n'est pas un soucis pour cette personne. Perso j'arrive à très bien écrire sur l'iPad, et j'attends scrivener dessus avec impatiente pour amener l'intégralité de mes projets partout. Il ne faudrait pas oublier que nous avons tous des façons de travailler différentes pour répondre à iPeP.

Connexion utilisateur