Fermer le menu

Responsabilité sociale : le rapport d'Apple pour l'été 2012

Anthony Nelzin | | 11:30 |  5

Responsabilité sociale

Comme chaque mois, Apple a mis à jour son rapport sur ses fournisseurs, l'occasion de faire le point sur les progrès effectués ce dernier trimestre.

Dans son code de conduite, Apple limite la durée de travail hebdomadaire à 60 heures, six jours par semaine au maximum. Apple fait désormais relever chaque semaine les données de 800 000 salariés : en juillet comme en août, 97 % d'entre eux n'excédaient pas les limites fixées par le code de conduite. Ce chiffre était à peine supérieur à 80 % en janvier dernier, mais ne progresse plus depuis le début de l'été.

Le rapport d'Apple rappelle ses efforts en matière de prévention du travail des mineurs ou de l'engagisme, sans mise à jour des données néanmoins. Apple évoque enfin son engagement dans le mouvement conflict-free, là encore sans grandes précisions (lire : Apple, Intel, HP et Motorola mènent le mouvement conflict-free).

Bref, ce rapport semble avoir atteint ses limites. Il se concentre en effet aujourd'hui sur une donnée facilement quantifiable, le respect d'un code de conduite contraignant par rapport aux dispositions locales, mais bien éloigné des « standards occidentaux ». Sur des sujets autrement plus importants et autrement plus profonds, il se limite à quelques paragraphes, sans plus de précisions.

Il n'en reste pas moins un outil utile, mais Apple semble se dérober dès que l'on s'éloigne de la statistique et d'une responsabilité indirecte et que l'on se rapproche de la politique et d'une responsabilité directe — alors même qu'elle est pointe en matière de prévention de l'engagisme ou de traçabilité des matières premières. Ce rapport aurait pu représenter un bond, il n'est pour le moment qu'un pas.


Les derniers dossiers

5 Commentaires

avatar Blade2029 02/10/2012 - 09:32

Malheureusement tu as peut être Raison.

avatar Mecky 01/10/2012 - 18:07

Que ce soient nos voitures, nos réfrigérateurs, nos montres, nos iBidules et Andromachins, c'est touti pareil ! Ce n'est pas fabriqué - monté chez nous. Ce sont les règles de là-bas parce qu'elles sont plus avantageuses pour le "Marché", toutes marques confondues. Et les leaders sont interchangeables quels que soit le secteur étudié.

Pour revenir sur Apple, effectivement, il ne s'agit que d'un pas très timide. Ou plutôt, à comparer avec toute la politique de l'entreprise, l'effort à été fourni de manière professionnelle une seule et unique fois pour mettre l'activité sur les rails. Ensuite, comme par enchantement, c'est censé évoluer - tourner tout seul. Donc Apple ne s'en soucie plus vraiment et se concentre sur d'autres choses. Il en est/fut ainsi de l'univers Claris, des dernières moutures d'OS X, de feu iTools-.Mac-MobileMe, de iWorks, des Xserves, et la liste devient longue, bien trop longue à mon goût. Au début, on pouvait croire à des anicroches, des erreurs de parcours. Plus aujourd'hui ! Aujourd'hui Apple est arrogante. De l'arrogance des "puissants", de l'arrogance qui crée des dysfonctionnements jusqu'en dans ses propres productions. Quand je m'entends pester sur Apple comme je pestais sur Microsoft il y a 2 ans encore, je me dis que les belles années sont derrière nous !

IBM, Microsoft, Apple, Google, l'Histoire se répète ! ;^(

avatar Anthony Nelzin 01/10/2012 - 14:21

@noooty : ce n'est pas ce qui est dit…
@heret : Foxconn emploie 1,3 million de personnes. Foxconn ne traite pas qu'avec Apple et n'est pas le seul sous-traitant d'Apple, mais ça te donne une idée de l'échelle.

avatar heret 01/10/2012 - 13:20

Apple emploierait 800 000 chinois en Chine. Certes, c'est le nombre donné par Apple, mais ça ne semble pas un peu énorme ?

avatar noooty 01/10/2012 - 12:54

Chiffre a peine supérieur à celui de janvier? 17% d'écart, ça concerne quand même 136000 personnes sur l'ensemble...