Fermer le menu
 

Copyright Alert System : les Américains ont leur Hadopi

Anthony Nelzin | | 14:47 |  19

Après quatre ans de tergiversations, le Copyright Alert System va entrer en action. Ce système américain de riposte graduée est porté par les six plus grands studios de cinéma regroupés dans la MPAA, par les majors de la musique regroupées dans la RIAA, par les cinq grands FAI américains, et par les associations d'indépendants du film (IFTA) et de la musique (A2IM).

Son fonctionnement est très semblable à celui de la Hadopi, à ceci près qu'il n'y aucune autorité indépendante. Les ayants droit surveillent les réseaux P2P à l'aide de MarkMonitor, un outil en partie manuel et en partie automatisé. Ils relèvent les IP des personnes violant leurs droits d'auteur, sans aucune autre donnée personnelle, et les transmettent aux FAI partenaires.

AT&T, Verizon, Comcast, Time Warner et Cablevision récupèrent ces adresses IP, qui sont alors associées à des abonnés. Ils envoient alors un premier courrier, informant le client que sa ligne a été utilisée pour télécharger illégalement et contenant des liens vers des plateformes de téléchargement légal et des conseils pour sécuriser l'accès internet.

Si le client continue à pirater ou à favoriser le piratage en ne protégeant pas son accès, il recevra jusqu'à cinq nouveaux courriers, dont le ton monte progressivement. Aucune mesure de suspension de ligne n'est prévue (il ne s'agit pas d'une loi), mais les FAI ont prévu la possibilité de limiter la vitesse de la connexion des récidivistes.

Si un client s'estime injustement accusé, il peut demander une réévaluation au Center for Copyright Information, l'équivalent américain de la Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet (mais qui n'est pas indépendant, et est constitué uniquement des ayants droit). Une procédure qui lui coûtera tout de même 35 $.

La Hadopi a justement publié son rapport annuel il y a quelques jours. Elle y présente Linkstorm, un nouvel outil effectuant des recherches sur Google et Bing pour observer le référencement des offres légales. Officieusement, la cartographie obtenue pourrait servir au travail de la Hadopi dans le déréférencement des sites illicites, c'est-à-dire leur suppression de l'index des moteurs de recherche.

Catégorie : 

Les derniers dossiers

19 Commentaires

avatar sisl12 27/10/2012 - 01:06

@simonbhb :
Ça leur fait ch*** tout simplement parce ce sont des données qu'ils ne voient pas en clair...
Donc ils décryptent et ça mobilise des résources du temps et donc de l'argent....
Non pas qu'ils cherchent des informations liées au download.... Mais c 'est lié au fait que de plus en plus de donnes cryptées de plus en plus transitent.... Et ça ça peut parraitre louche...

avatar SimonBHB 27/10/2012 - 00:16

@lechat666 :
pourquoi ça fait chier l'armee ?

avatar Fabricio33 26/10/2012 - 20:07

@Orus :
Chaos, euh un peut exagérer non, par contre je trouve le système Américain, plus en phase avec la démocratie, celui qui est citer dans l'article , je precise , en France on se sert de ses données pour engendrer du pénal , certe cela a été une poignée de gens , mais quand même, pour moi le pénal ne pourrai être engendrer que par une identification sur un téléchargement illégal , via les force de l'ordre , la c'est comme si des gens était payer pour te faire boire en boîte, faire ami-ami et te dire vient on va faire un tour de voiture , et prévenir les service de l'ordre de ton infraction !

avatar Orus 26/10/2012 - 19:49

De nouveaux systèmes fascisants, à l'image d'Hadopi. La rencontre de l'industrie du divertissement avec des lois liberticides et des contrôles dignes des meilleurs pays totalitaires.
Puant. Quel monde pathétique.
Et le plus drôle ? Cela ne servira à rien. Uniquement à renforcer encore plus la haine des jeunes contre le système, et précipiter le chaos à venir.

avatar sisl12 26/10/2012 - 18:27

@usb09 :
Cela dépend des pays.....
En suisse le droit à la copie privée est garanti....
Donc oui j'ai le droit...

avatar USB09 26/10/2012 - 17:50

@sisl12

Tu t'acheté un film mais malheur tu raye le disque... Tu as paye le droit d'usage et donc ne viole aucune loi en le telechargant...
;-)

Non, il est scrupuleusement écrit que vous ne pouvez en faire une copie. Sauf si on vous la fourni. Vous avez payez le droit d'usage de le regarder , rien d'autre.

avatar Katsini 26/10/2012 - 17:14

@[MGZ] Shralldam

Le proxy n'est pas indispensable, car sous VPN le contenu du "tuyau" est invisible. On ne peut donc connaître la nature du transfert. J'ajoute que sur les VPN performants, ton adresse IP est changée lors des passerelles (serveurs) qui sont ...à l'étranger

avatar Katsini 26/10/2012 - 17:08

@shadokart

Virtual Privat Network. En clair, toutes tes données sont cryptées, donc invisibles...

avatar Shralldam 26/10/2012 - 16:30

@shadokart

Virtual Private Network (VPN)

En résumé, ça permet de faire un réseau privé à l'intérieur d'un réseau public (ici Internet). Grâce à ce système, on peut accéder aux machines connectées au réseau local même si on n'est pas chez soi, mais surtout créer une connexion sécurisée qui échappe aux restrictions appliquées au réseau sur lequel on se trouve (blocage des certains sites/services, etc). Associé à un proxy, cela permet aussi de surfer anonymement sur le Net (l'IP repérée par les sites que tu visites n'est pas la tienne, mais celle fournie par le proxy, qui peut être dans un autre pays).

avatar lechat666 26/10/2012 - 16:02

Ca va surtout faire passer monsieur tout le monde sur des outils de plus en plus cryptés et proteges.
Et ca, ca fait super chier l'armée, je sais plus ou j'avais lu un article a ce sujet

avatar sisl12 26/10/2012 - 15:54

@jurondeau :
Proxy!!!
;-)

avatar sisl12 26/10/2012 - 15:54

@Tankiste :
2 éléments:
1. Imagine:
Tu te balade en ville, arrivant devant un cinéma la personne à l'entrée te dis: entre c'est gratuit!
Heureux tu rentre et regarde ton film...
À la sortie tu te fais cueillir et on t'accuse de ne pas avoir payé de droit pour le visionage...
À qui la faute? Celui qui a mis à disposition ou celui qui a regardé?
C'est à la personne qui met à dispo de savoir si il en a le droit, pas a toi....
Vu que des offres légales existent comment pourrait tu faire la différence?
2.
Tu t'acheté un film mais malheur tu raye le disque... Tu as paye le droit d'usage et donc ne viole aucune loi en le telechargant...
;-)

avatar shadokart 26/10/2012 - 15:50

@ jurondeau (ou à ceux qui savent)

Qu'est-ce que le "V P N" ?

avatar Albator 26/10/2012 - 15:47

@debione :
Je me suis mal exprimé, je voulais surtout dire pourquoi cela n'a pas un peu bouger malgré la pression d'autres pays.. Je savais très bien que c'était ciblé sur ceux qui offre ces services, je suis Suisse! ;)

avatar debione 26/10/2012 - 15:26

@tankiste

Parce que la loi en suisse suit un peu toujours le même principe, ce n'est pas celui à qui on offre et qui utilise un système frauduleux que l'on recherche à mettre hors d'état de nuire, mais celui qui mets à disposition (on retrouve un peu ce même principe dans la loi sur les stupéfiants, ou la on est allé jusqu'à prescrire médicalement de l'héroïne aux héroïnomanes pour couper l'herbe sous les pieds des dealers (entre autre, il y a aussi beaucoup de question de sauvegarde sanitaire et de chose lié à la délinquance engendrée)

avatar ArthurPrchy 26/10/2012 - 15:11

Les courriers c'est du style:
1ère lettre "Attention, vous avez téléchargé illégalement, c'est pas bien"
La 2nde "Attention, ce n'est vraiment pas bien de télécharger" (oui oui le ton monte graduellement :) )
La 3ème "Attention, ce n'est pas bien du tout de télécharger"
La 4ème "Le vol c'est mal. Attention, votre débit va sûrement être réduit. Ce n'est pas bien de télécharger illégalement. Si vous le souhaitez des offres payantes existent comme celle d'Apple (tarifs ayant augmentés récemment en Europe :D)"

Bon beaucoup de bruit pour rien quoi..!

avatar Albator 26/10/2012 - 14:57

C'est bizarre qu'en suisse il y ait quasi rien pour limiter cela... Mais bon j'en profite aussi! :p

avatar jurondeau 26/10/2012 - 14:54

Bon! Lol ou Mdr?
En tout cas une seule solution:
=> V P N

avatar Anonyme (non vérifié) 26/10/2012 - 14:50

Manque plus que le "Pure label".