Fermer le menu
 

Adobe assure que Flash est remplacé à 80 % par les standards du web

Anthony Nelzin-... | | 07:30 |  34
FlashEn marge de la Google I/O, Adobe a confié à Cnet que si les standards du web ne pouvaient pas encore prétendre à totalement remplacer Flash, ils couvraient désormais 80 % des fonctions de cette technologie. Mieux, Adobe estime désormais que non seulement les standards du web arriveront à parité de fonction avec Flash, mais aussi qu'ils iront beaucoup plus loin.

Le responsable de ces déclarations est l'ardéchois Arno Gourdol, le directeur des activités de création de contenu web chez Adobe. Passé par Apple où il a dirigé les travaux sur l'interface utilisateur de Mac OS puis ceux de la réécriture complète du Finder pour Mac OS X, il travaille chez Adobe depuis 2001. Il est responsable du développement de XMP, la plateforme open-source de métadonnées d'Adobe, et a plus récemment dirigé l'ingénierie d'Adobe AIR. Connu pour son attachement aux standards du web, il est aujourd'hui une figure de la transition d'Adobe de Flash à des outils de conception prenant en compte ces standards.

Muse et Edge sont deux produits issus de ce mouvement, et l'un comme l'autre reprennent la philosophie de Flash en l'adaptant aux langages du web. Ainsi, Muse permet aux graphistes de développer des sites sans toucher à une seule ligne de code. Edge, quant à lui, permet de créer des animations et des éléments interactifs en HTML5/CSS3/JavaScript. Flash n'a néanmoins pas dit son dernier mot : il garde pour lui l'accélération 3D via WebGL et une communauté de développeurs imposante. Mais Adobe semble décidée à répondre aux besoins des développeurs web et s'oriente peu à peu vers la création d'un ou plusieurs IDE dédiés.

Au-delà de Flash, Gourdol a pu donner son avis au sujet du débat intense qui a lieu sur la question de l'adaptation du web aux écrans de haute résolution — elle se pose pour le moment pour l'iPhone, l'iPad et le MacBook Pro Retina, mais va devenir globale d'ici quelques années. Alors que certains estiment qu'un mécanisme en JavaScript suffit, d'autres ont proposé divers ajustements du langage HTML pour prendre en compte diverses tailles d'images. La proposition d'un ingénieur d'Apple, qui imagine ajouter un attribut srcset à la balise img pour lister les différentes ressources, n'est pas la moins intéressante de toutes. Mais pour Gourdol, aucune solution n'est satisfaisante pour le moment : « en réalité, c'est un problème plutôt compliqué. Nous pensons que personne n'a trouvé la meilleure façon de faire pour le moment. »
Catégories: 
Tags : 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


34 Commentaires

avatar Samanjaro 04/07/2012 - 07:39

Mon bateau coule, mais c'est le meilleur...

avatar laurenzobiato 04/07/2012 - 07:42

Vive le html5 quoi!

avatar RDBILL 04/07/2012 - 08:13

y a des ardéchois qui vont loin !!


avatar senghor 04/07/2012 - 08:17

En tant que développeur web, le sujet de la résolution et de la taille des écrans est vraiment problématique. Fournir des images ou un contenu différent pour chaque type d'écran est de plus en plus un cauchemar et va demandé de multiples adaptations, ce qui en finalité va augmenter les coûts financiers mais aussi de bande passante. Une personne avec un écran d'ordinateur retina recevra des images plus lourdes par exemple mais ça bande passante n'est pas forcément celle d'une fibre optique. Il était beau l'époque où on critiquait Internet Explorer qui ne respectait pas les standards (moi compris) alors que les standards du web n'évoluent pas, voir n'anticipe pas assez tôt les avancés technologiques.

avatar Frodon 04/07/2012 - 08:18

[quote] Flash n'a néanmoins pas dit son dernier mot : il garde pour lui l'accélération 3D via WebGL [/quote] Euh non WebGL est justement une technologie standard du Web. Actuellement pas finalisée et pas activée par défaut dans les navigateurs, et c'est probablement l'origine en grande partie des 20% manquants pour que les technos HTML5 soit au niveau de Flash qui a effectivement sa propre technologie 3D.

avatar Hasgarn 04/07/2012 - 08:20

Y'en a au moins un qui comprend la situation, reconnaissons lui au moins ça.

avatar momolerobot 04/07/2012 - 08:23

MDR, Frodon qui dit que webgl est un standard et ensuite qu'il n'est pas finalisé. Remdr de mdr. super Mdr de mdr ultra mdr...

avatar momolerobot 04/07/2012 - 08:27

En tout cas on a eu sa peau à cette s*l*perie de Flash. Tenez bon mes frères ! nous nous devons de satisfaire un ardéchois : 80 % c'est pas assez. Nous n'aurons de répit que lorsque la part sera à 100 % !!!! Et ne me dites pas que vous aimez les flashs lorsque vous êtes en voiture ! Non mais

avatar Simmalt 04/07/2012 - 08:41

Ce qui est bien, avec le flash, c'est qu'il existe et que les publicitaires (les plus cheap, mais vu que ça tiens plus du pléonasme que de l'exception) en font encore une utilisation immodérée. Parmi les 20% qui restent, on a nombre de pubs. Du coup, avec une extension comme "Click to flash", ou a un "AdBlock" qui ne dit pas son nom et qui est très efficace. On sera bien pris au dépourvu quand Flash ne sera plus là, pour se débarrasser de la pub non sollicitée, et pour ça au moins, il mérite d'exister.

avatar SuMyDi 04/07/2012 - 09:12

@momolerobot Frodon a raison : WebGL est un standard mais il n'est pas supporté à 100% par les navigateurs pour l'instant. Etant donné la complexité du bouzin, il faudra encore un peu de temps mais ça évolue très vite.

avatar oomu 04/07/2012 - 09:13

@momolerobot [04/07/2012 08:23] Webgl est effectivement un standard proposé au w3c, pas encore finalisé (la recommandation peut encore évoluer ) et déjà ajouté dans la plupart des navigateurs mais désactivés (permet de tester). Webgl justement devrait permettre de dépasser allègrement les possibilités de flash.

avatar FrancoisR 04/07/2012 - 09:20

"Le responsable de ces déclarations est l'ardéchois Arno Gourdol" => LOL le journaliste est forcément ardéchois et chauvin pour prendre la peine de préciser ce détail ^^ Surtout dans un groupe comme Adobe, on aurait pu préciser "le français Arno Gourdol", mais l'ardéchois c'est drôle quand même :-)

avatar fransik 04/07/2012 - 09:23

…voilà qui me rappelle une discussion, ici: http://forums.macg.co/reagissez/ma-vie-sans-flash-une-experience-sur-macbook-pro-302648.html ;-)

avatar FloMo 04/07/2012 - 09:28

Tu charges toutes les images en différé en Javascript, ça fonctionne. Mais c'est un peu pénible à mettre en place.

avatar Anthony Nelzin-... macG 04/07/2012 - 09:56

@FrancoisR : pas ardéchois et encore moins chauvin, mais tu m'as fait sourire.

avatar Macmmouth 04/07/2012 - 10:09

En tout cas, j'admire la stratégie très subtile qu'a utilsé Adobe pour contrer la campagne de dénigrement lancée contre Flash à partir de 2007. Les dev Flash ont toujours de beaux jour devant eux, avec l'extension de la technologie AS pour faire des App iOs, Android, pour faire des sites avec les convertisseur qui existent.. Bref du flash qui ne s'appelle plus Flash. De quoi berner ceux à qui vient la bave aux lèvre à la simple écoute du mot flash... Bien joué. La campagne de dénigrement n'était que de la com à 2 balles. La parade aussi. Il suffit de changer de nom et tous les crétins n'y voient que du feu.

avatar Lonesome Boy 04/07/2012 - 10:58

Pffff faut pas l'écouter Gourdol, c'est un gros troll / Apple fanboy anti-Flash. Oh, wait...

avatar momolerobot 04/07/2012 - 11:09

@ SuMyDi Ne fait pas dire à Froto ce qu'il n'a pas dit. Sinon Remdr de mdr : Comment peut-on définir un standard à partir de quelque chose qui n'est pas encore finalisé donc pas "standardisable" ? "La standardisation du pas encore fait" Super ultra MDR

avatar Frodon 04/07/2012 - 11:12

@momolerobot Même les autres composantes d'HTML5 ne sont pas finalisées. C'est un standard parce que c'est documenté, et peut donc être implémenté par n'importe qui. Mais les spécifications ne sont pas finalisées et peuvent donc encore évoluer, c'est pour cela que je dis que ce n'est pas finalisé. Actuellement les standards HTML5, que cela soit les évolutions sur Javascript, CSS, HTML ou l'implémentation de WebGL, sont implémentés à partir des spécifications actuellement disponibles, bien qu'elles ne soient pas finalisées et peuvent encore évoluer. Les évolutions potentielles intervenant ensuite devront être répercuté par la suite. En somme, ce sont des standards en gestation et les développeurs de navigateurs ont choisis de les implémenter immédiatement sans attendre la finalisation des spécifications (qui devrait intervenir vers 2015/2016 me semble t'il).

avatar Frodon 04/07/2012 - 11:14

@momolerobot @SuMyDi et @oomu ne me font pas dire ce que je n'ai pas dit, mais bien au contraire ils disent exactement ce que j'ai dit. Mais il faudrait encore que tu ai compris ce que j'ai dis...

avatar AirForceTwo 04/07/2012 - 12:24

En attendant, HTML5 c'est bien beau, mais c'est difficile de vendre ça aux clients. Ça marche pas fort avec IE8 et IE7.

avatar Silverscreen 04/07/2012 - 12:58

Le HTML5 est relativement simple à vendre au client : c'est l'avenir. Vendre du Flash maintenant, sur un site web, c'est avoir un site caduque dans 1, 2 ou 3 ans sur desktop et dès maintenant sur mobiles… À la rigueur, prévoir une solution de fall-back pour IE7 et 8 sachant que MS va tout faire pour évacuer ces versions le plus rapidement possible… Un moment faut aller de l'avant : sauf une cible hyper-spécifique pour un site et qui serait composée à plus de 50% de gens sous XP, il n'y a aucune bonne raison d'assurer plus qu'une compatibilité minimale avec IE7…

avatar damien83 04/07/2012 - 13:08

N'empêche steve jobs à gagné !

avatar Jamseth 04/07/2012 - 13:11

@Silverscreen Sauf que faire facturer en supplément un fall-back à un client c'est pas évident... Ou bien il faut concevoir le projet de sorte qu'il n'y ait qu'un pauvre css à modifier, mais à ce moment là, plus vraiment d'intérêt à utiliser du html5 juste pour avoir le doctype qui fait bien :\

avatar lolavi 04/07/2012 - 14:39

Ok, alors, on peut utiliser quoi comme techno digne de ce nom, parce que l'usine à gaz html/css/javascript non merci.

Pages