Fermer le menu
 

Microsoft & Intel : du mou dans les netbooks

Florian Innocente | | 13:31 |  11

Le chiffre d'affaires trimestriel de Microsoft annoncé hier soir est en hausse de 5% sur celui de 2010 avec 20,89 milliards de dollars (16,15 milliards d'euros) mais le bénéfice de 6,62 milliards de dollars est en léger retrait sur celui de 2011 (6,63 milliards). Fait notable, les divisions qui tirent leur épingle du jeu n'incluent pas celle gérant l'activité Windows.

Comparé au même trimestre de 2011, la division Windows et Windows Live a enregistré une baisse de 6% (527 millions de licences de Windows 7 ont été tout de même vendues depuis son lancement en octobre 2009). A l'inverse les autres ont affiché des hausses d'une année sur l'autre : Server & Tools (+11%), Business Division avec Office (+3%), Online Services (+10%) et l'Entertainement & Devices qui comprend notamment l'Xbox et Kinect (+15%). Pas un mot sur les ventes de licences de Windows Phone sinon une observation laconique d'une progression de ce système qui n'a reçu que fin 2011 le renfort de Nokia (sauf aux Etats-unis où le groupe y lance seulement maintenant ses nouveaux modèles).

Sur le fléchissement de Windows durant cette période, Microsoft a livré le constat des conséquences des inondations en Thaïlande et de la pénurie de disques durs qui ont eu un impact sur les ventes de PC (et qui devrait se poursuivre sur au moins un trimestre). Mais il y a une autre tendance lourde, celle d'un désamour vis-à-vis des portables bas de gamme « Le déclin des netbooks a eu des conséquences négatives sur les ventes de PC grand public qui ont baissé de 6%. Les netbooks qui représentaient 8% du marché du PC il y a un an, ne comptent aujourd'hui plus que 2%. Si l'on exclut les netbooks, les ventes de PC grand public ont progressé de 2% » constate Bill Koefoed, directeur général chez Microsoft.

Ce déclin du netbook s'est illustré aussi dans les (bons) résultats d'Intel publiés le même jour. Sur le même trimestre entre 2011 et 2012 le chiffre d'affaires sur les puces et chipsets Atom a fondu de 25%, et 57% sur l'année entière. A l'inverse le CA sur les processeurs pour les autres PC a progressé de 17%.

Est-ce que ce reflux des netbooks s'est fait au profit des tablettes ? Microsoft ne va pas jusqu'à le dire. Paul Otellini, le patron d'Intel non plus, mais interrogé sur ce secteur des tablettes il a fait le constat qu'il faudra attendre la généralisation d'Android 4 et plus tard l'arrivée de Windows 8 pour que les clients s'intéressent aux concurrents de l'iPad. Il reste néanmoins prudent tant ce marché n'est pas encore figé, avec en outre l'arrivée de ces PC hybrides, à la fois tablette et ultralégers.

A noter aussi d'après les chiffres de Microsoft et d'Intel, que la croissance dans l'équipement au sein des pays dits émergents est nettement plus soutenue que partout ailleurs.

Catégorie : 
Tags : 

Les derniers dossiers

11 Commentaires

avatar mathiasr 20/01/2012 - 14:00

Concernant Intel, il ne faut pas oublier qu'AMD ne propose ses APU des séries C et E que depuis le second trimestre de 2011 et qu'ils ont été très bien accueillis (performance graphiques en forte hausse comparée à Intel), alors que les prochains Atom seront castrés (pas de driver 64-bits, pas de driver Linux) et auront pratiquement un an de retard.

avatar Anonyme (non vérifié) 20/01/2012 - 14:02

@mathiasr

Ouai, l'Atom n'est pas prêt d'exploser! ;)

Oups bye bye

avatar noooty 20/01/2012 - 14:07

@RobRiv :
lol

avatar Steeve J. 20/01/2012 - 14:15

Ça y est, le déclin des PC est en marche et bonjour le post PC, et là même avec le futur windows 8 : c'est mal barré !!!

avatar jb18v 20/01/2012 - 15:13

tant qu'à faire si c'était bien barré ou barré proprement, ça serait mieux :)

plus sérieusement l'informatique change pas mal depuis 2-3 ans, ça va un peu faire bouger les parts de marché.

avatar phm123 20/01/2012 - 15:13

Et dire que quand l'ipad est sorti beaucoup mais beaucoup de gens étaient septiques quant à son impact sur les netbooks. Ça vous fait quoi de voir ces chiffres ?

avatar BigBBL 20/01/2012 - 15:23

Voila mon choix personel aujourd'hui:
Smartphone -> Tablette -> Ultraportable ou Portable -> Desktop

pourquoi pas le netbook, ben c'est la faute à Microsoft et Intel: MS à cause de cette foutu limitation pour l'édition starter 1Go de RAM et 1024x600 pour la résolution et toujours aussi cher et Intel pour leur ATOM toujours cher avec un GPU OMG..

moi personnellement j'ai transféré toute la partie surfe, mail, documents, achat, téléchargement (merci SeedBox et FreeboxV6) sur mon iPad2, après de temps en temps un peut de desktop

avatar iTroll 20/01/2012 - 16:30

Ca sert à quoi un desktop personnel si on ne joue pas ou qu'on n'a pas envie de trifouiller dans les composants?
Si c'est pour une Facebook-machine avec itunes en arrière plan, un laptop de base fait très bien l'affaire.

avatar YARK 20/01/2012 - 16:39

@ RobRiv

un lien vers une photo que t'avais pas vue il y a une semaine au sujet du boss de MSFT (je reprécise : The thing ) nan mais !!!

http://i69.servimg.com/u/f69/15/09/79/06/the20t10.jpg

avatar pol2095 20/01/2012 - 16:55

il faudrait avoir les chiffres des ultrabooks, c'est surtout eux qui ont remplacé les netbooks et pas les tablettes je pense.

mon choix personnel :
Ultraportable -> Smartphone -> Desktop -> Tablette

au boulot :
Desktop -> Ultraportable -> Smartphone -> Tablette

avatar Florian Innocente 20/01/2012 - 23:07

@pol2095 "il faudrait avoir les chiffres des ultrabooks, c'est surtout eux qui ont remplacé les netbooks et pas les tablettes je pense."

Ne pas confondre les 12 000 annonces d'ultrabook pas encore dispo avec les 2 ou 3 sortis depuis peu...