Fermer le menu
 

La Microsoft Surface 2.0 adopte PixelSense et Gorilla Glass

Anthony Nelzin | | 13:33 |  19

La Samsung SUR40, plus connue sous le nom de Microsoft Surface 2.0, est disponible. Par « disponible », il faut comprendre que les hôtels, restaurants, casinos et boutiques de téléphonie pour la plupart partenaires de Microsoft qui ont déboursé 6 600 € pour s'offrir cette table tactile devraient commencer à la recevoir.

skitched

La Surface 2.0 est l'alliance d'un matériel, fabriqué par Samsung donc, et d'un logiciel spécifique, conçu par Microsoft. La première version de la Surface utilisait un ensemble de cinq caméras infrarouges pour « voir » les mouvements effectués et les objets posés sur le plateau — un système lourd et encombrant. Cette nouvelle version utilise la technologie PixelSense : le rétroéclairage du moniteur 40" 1080p est doté de diodes infrarouges qui « voient » jusqu'à 50 points de contact en travaillant avec les capteurs intégrés dans les couches supérieures de l'écran. Le moniteur est recouvert d'une couche de Gorilla Glass pour être résistant aux chocs. Sensiblement moins chère (6 600 € contre 11 000 €), la Surface 2.0 est donc désormais un panneau assez fin pouvant être soit accroché au mur, soit posé sur des pieds pour former une véritable table.

Au-delà de cet écran complexe, la Surface 2.0 est un « simple » PC doté d'un processeur AMD X2 245e double-cœur cadencé à 2,9 GHz et d'un processeur graphique AMD HD 6750M servant à exécuter un cœur Windows 7. Mais ce simple PC se distingue par une couche d'intégration, une interface utilisateur (Metro) et un jeu d'APIs (XNA et WPF, lire : MIX11 : la Microsoft Surface 2.0 prend le Metro) qui le transforme en Surface. Microsoft livre par ailleurs un SDK spécifique pour les développeurs. Répondant aux besoins d'un marché de niche, Surface est assurément une superbe démonstration technologique, mais un produit bien éloigné du grand public.

Catégorie : 
Tags : 

Les derniers dossiers

19 Commentaires

avatar Marteaub 18/01/2012 - 16:43

Avec un prix accessible, un fonctionnement correct et une offre logicielle conséquente, ça pourrait très bien devenir un objet pour le particulier. Rappelez-vous un peu ce qui ce disait à la sortie de l'ipad : ça sert à rien, je fais la même chose avec mon iPhone... Etc.

En tout cas moi je vois bien tout un type d'applis qui seraient bien sympas sur cette table. Je vais aller les vendre à Apple qu'ils nous fasse une "surface" avec une pomme et un AppStore.

avatar mrlupin 18/01/2012 - 14:53

si la réponse visuelle est rapide ok sinon c'est un frein. la preuve en est juste avec le passage de la premiere vers la deuxieme génération de borne SNCF. La premiere technologie etait plus rapide et plus directe . l'expérience utilisateur est carrementdifférent. c'est ce qui a fait la force de l'Ipad par rapport à ses consurrents. sur d'infimes différence sur la vitesse qui change l'expérience utilisateur.
je suis donc curieux d'essayer cette table sur 2 heures de temps et de vois aussi sur du long terme si l'OS embarqué ne dégrade pas la vitesse d'exécution dans le temps.

avatar iolofato 18/01/2012 - 08:55

en effet les applications peuvent être innombrables, en muséographie par exemple ça peut être très cool, ensuite faut voir ce que ça implique en terme de développement pour des applications spécifiques…

avatar Vocino 18/01/2012 - 00:49

Il faut avoir des iGlasses très très opaques sur le nez pour ne pas voir le potentiel de cet outil. Quel que soit son prix, il est destiné à des lieux publics (hôpitaux, centres commerciaux, offices de tourisme, etc.) et non à nos logements. J'ai beau être un petit fanboy d'Apple, je suis très curieux face à cette table (le coup du tracé au pinceau sur la deuxième vidéo invalide les commentaires qui disent que la table ne reconnaît pas les petits points de contact).

avatar crash_47 17/01/2012 - 19:17

Vu à Le Web '11, dans une interview Nowatch : Surface 2.0 a compté 70 point de contact (soit 10 personnes autour de la table) et ils pensent que ce n'est pas le maximum.

avatar florian1003 17/01/2012 - 17:40

Un 40 pouces en Full HD seulement, c'est se foutre du monde quand on la regarde à 30 cm, ça doit être fou.
Cf : iMac 27 pouces

avatar florian1003 17/01/2012 - 17:20

Un 40 pouces en Full HD seulement, c'est se foutre du monde quand on la regarde à 30 cm, ça doit être fou.
Cf : iMac 27 pouces

avatar GillesB 17/01/2012 - 16:50

J'ai essayé la V1, et je me demande toujours a quoi cela pourrait il bien servir????

Parece que comme table de salon avec les verres et les cacahuètes c'est pas top..

Si quelqu'un a une idée....

avatar iTroll 17/01/2012 - 15:58

Hum les videos datent d'il y a plus de 6 mois donc bon vos conclusions valent pour un prototype...

avatar Yohmi 17/01/2012 - 15:26

C’est sûr que c’est pas au niveau de ce que propose perceptive pixel, mais bon… c’est honorable pour Microsoft quand même ^^

@ philiipe
Sûrement par l’un des pieds ;)

avatar philiipe 17/01/2012 - 15:12

Il passe où le câble d'alimentation ?

avatar Stech72 17/01/2012 - 14:40

Juste dans l'exemple que nous donne MS, on remarque le manque flagrant de réactivité de l'ensemble et sont manque de fluidité… De plus … il y a un mec qui essaie de faire bouger les choses avec le bout de son doigt et il n'y parvient pas .. Le point semble trop petit pour les capteurs et les caméras … Il doit offrir plus de surface pour que le signal s'active …

Une table a 6000$ et qui ne semble pas encore parfaitement au point ….

Surface 1 semblait mieux s'en sortir que cette version ….

avatar methos1435 17/01/2012 - 14:20

@usb09

Comparer surface au multitouch limité d'une simple tablette...

avatar juliendelenclos 17/01/2012 - 14:20

j'ai testé, et c'est très deçevant.
rèsolution faible (c'est moche) et pas du fluide (ça saccade quand on bouge une fenêtre)

avatar USB09 17/01/2012 - 14:16

Ce serait marrant qu' Apple sorte un iPad géant ...moins cher.

avatar madaniso 17/01/2012 - 14:09

Tous les utilisateurs d'Ipad doivent être jaloux :p

avatar Mithrandir 17/01/2012 - 13:56

La première version de surface n'était pas terrible en terme de SDK. Apparemment ils ont encore changé la techno (métro), ce n'est pas très rassurant tout ça...

avatar Anthony Nelzin macG 17/01/2012 - 13:48

@Ergo_404 : je modifie la phrase, peu claire. En théorie, tu as tout à fait raison. En pratique, Microsoft optimise pour un nombre de points (doigts, objets) limité — 52 si ma mémoire est bonne.

avatar ErGo_404 17/01/2012 - 13:44

Pensez à vérifier ce que vous dites, le premier système voyait les formes très précisément, et pas seulement des points de contacts. Cela lui permettait de lire des code barres, de reconnaître des formes, et d'avoir un nombre de points de contacts virtuellement infini (à la limite de la résolution des caméras bien sûr).