Fermer le menu
 

La lettre de Bill Gates à Steve Jobs

Christophe Laporte | | 10:10 |  40

Les médias ont souvent monté en épingle les relations entre Steve Jobs et Bill Gates. Dans un récent entretien donné au journal The Telegraph, le cofondateur de Microsoft redit toute l'estime qu'il avait pour son "alter ego".

Les deux hommes se sont rencontrés quelques mois avant la mort de Steve Jobs. La rencontre est évoquée dans le livre de Walter Isaacson : "On aurait dit deux vieux loups de mer en train de faire défiler leur vie", raconta Jobs à son biographe.

Lorsqu'il sut que les jours de Jobs étaient comptés, Bill Gates lui écrit une lettre pour lui dire qu'il pouvait être fier de tout ce qu'il avait accompli et de la société qu'il avait créée. La lettre évoquait également des sujets plus personnels, notamment les enfants de Jobs qu’il avait appris à connaître.

Dans l'entretien, Bill Gates rapporte d’autre part des propos de Laurene Jobs, qui lui a affirmé que son mari avait énormément apprécié la lettre. Elle a confié au cofondateur de Microsoft par ailleurs que la biographie dépeignait très mal les relations que pouvaient avoir les deux hommes. Contrairement à ce qu'affirme en filigrane Walter Isaacson, Steve Jobs respectait énormément Bill Gates (lire : Bio de Steve Jobs : Bill Gates réagit).

Catégorie : 

Les derniers dossiers

40 Commentaires

avatar Powerdom 30/01/2012 - 10:24

J'ai commencé le bouquin vendredi. je l'ai fini dimanche soir. quelle vie !!

avatar Sizo 30/01/2012 - 10:30

J'ai le bouquin et toujours pas lu... Shame on me?
J'ai malheureusement pas eu le temps :(

Concernant l'article :
Qui aime bien, châtie bien. :p

avatar Pascal 77 30/01/2012 - 10:31

Il est regrettable que beaucoup n'aient pas encore compris que le monstre, c'était Microsoft, pas Bill Gates !

Même si le talent de ce dernier était totalement différent de celui de Steve Jobs, il n'en reste pas moins un homme qui a su tirer parti de ses qualités pour obtenir une réussite enviable. Je pense que s'il a des choses à se reprocher, il n'en a pas plus que Steve Jobs (mais certainement pas moins non plus), il s'est fixé des objectifs, et a fait ce qu'il fallait faire pour les atteindre dans un milieu ou "faire du sentiment" est une forme de suicide.

avatar StevenHuon 30/01/2012 - 10:31

@Sizo :
j'ai également le livre depuis sa sortie mais toujours pas lu

avatar macbookeur75 30/01/2012 - 10:41

Donc en gros l'auteur a exagere bcp de details pour rendre son bouquin attrayant...

avatar Mithrandir 30/01/2012 - 10:49

Je ne vous pas pourquoi Bill Gates serait par construction plus digne de foi que Issacson...

avatar Almux 30/01/2012 - 10:52

Et hop! Une fois le "Christ" parti, on peut en faire une religion!...
Toute comparaison n'étant pas raison, il n'en demeure pas moins, qu'une fois quelqu'un mort, on peut raconter tout ce qu'on veut à son sujet!

avatar bartsimp 30/01/2012 - 10:58

C'est bizarre, il me semble avoir déjà lu cette news vendredi, pas sur macgé alors ?a

avatar ziggyspider 30/01/2012 - 11:26

@ bartsimp
Tu dois avoir un problème spacio-temporel sur ton Mac voir la liste des articles de vendredi sur la page d'accueil !

avatar Rigat0n 30/01/2012 - 11:26

Steve Jobs et Bill Gates étaient deux très grands hommes qui ont su marquer l'histoire. Ils étaient brillants et comme tous les génies, ils se respectaient entre eux.

avatar YARK 30/01/2012 - 11:28

Et puis il est de notoriété mondiale que Gates est un grand humaniste...

http://www.lepouvoirmondial.com/ogm/

Une petites dizaine de milliardaires, 7 milliards de béniouioui dont nous et nous et nous...

avatar ziggyspider 30/01/2012 - 11:28

@ Rigat0n
Ça n'empêche pas qu'à certaines périodes il ai pu y avoir un gros contentieux entre eux …

avatar YARK 30/01/2012 - 11:29

Une petite - pardon, on peut pas corriger après coup.

avatar sinbad21 30/01/2012 - 11:35

Les vacheries qu'on peut lire dans le livre, proférées par SJ à l'encontre de Microsoft, ont pourtant un accent de vérité qui ne trompe pas. Mais il est vrai que ça s'adressait plus à Microsoft qu'à Gates personnellement. Mais ça incluait Gates, forcément.

avatar Philactere 30/01/2012 - 11:40

@ziggyspider :
les contentieux n'empêchent pas le respect, particulièrement quant les personnes œuvrent dans le même domaine d'activité, ils sont suffisamment informés pour juger objectivement. Encore plus quant il s'agit de "talents" qui sont capables de reconnaître les mérites des autres même si leurs méthodes sont différentes.
M'enfin, ne connaissant personnellement ni l'un ni l'autre au fond je n'en sais rien. Mais j'ai la faiblesse de croire (et une sorte d'optimisme dans l'humain) qu'ils étaient capable de se respecter.

avatar Mirage Breton 30/01/2012 - 12:07

Je ne suis pas entièrement d'accord à propos du livre. En ce qui me concerne, j'ignorais tout de "l'amitié" entre ces deux hommes. Le livre m'a montré B.Gates sous un nouveau jour(positif). Maintenant, je conçois que cet éclairage ne soit pas complet...

avatar tyga tiger 30/01/2012 - 12:17

C'est marrant le nombre de mecs qui se sentent limite obligé de lire ce bouquin ...

avatar scanflightmac 30/01/2012 - 12:37

L’intérêt du livre est de montrer comment la passion de SJ pour le travail bien fait à permis la sortie de très bon, beaux et chers produits.Si SJ n'avais pas tout contrôler en imposant des choix plus onéreux (couleur des boitiers, emballages), plus radicaux (aspect des vis à l'intérieur du boitier des MAc) ou plus improbables (couleur, matériaux comme le verre godzilla) les produits seraient tout simplement "communs" et rien de plus.J'espère que cette vision perdurera chez Apple, car je suis prêt à payer (depuis 1984) pour des produits innovants et au point, tout en regardant aussi ailleurs (Miele pour l'électroménager, VW, Audi, Samsung TV ou B.O / NAD pour la hifi).Pour moi, le produit et le design ne font qu'un.

avatar Stech72 30/01/2012 - 12:52

Se sentir obligé de lire le bouquin…

Ce bouquin je l'est reçu en cadeau, mais bon il était dans mes plans de quand même le lire …. Un livre qui parle des débuts de la micro info , de la place d’une entreprise reconnue dans ce milieu , des acteurs du milieu à certaines époques … Juste pour la petite histoire de PIXAR ce livre en valait le détour … Lire un livre que pour S.Jobs non, mais lire un Livre pour voir dans quel milieu il a évolué certainement que oui …

Quand la bio finale de Bill Gates sortira , je la lirai, quand celle de Tim Berners Lee sortira je la lirai . Il n'y a aucune honte à vouloir connaitre un peu de l'histoire en général d'un milieu où ici tout le monde utilise ou semble apprécier … la micro informatique .

PS
Isaacson dépeint Bill Gates effectivement avec trop d'agressivité … Ça contredit nettement tout ce que Jobs a peut dire sur Gates dans le Time, NY Post et autre publication auquel Jobs a donné des entrevues …. En fait , ces deux l'à était comme des amis adversaire et non pas comme des ennemies respectueuses . De plus ils se sont rencontrés beaucoup plus souvent que mentionné … il y a tellement de photos qui le prouvent …

avatar manu1707 30/01/2012 - 13:57

Bill Gates est un mec bien !
Et SJ aussi !
De toute façon ils étaient potes ces 2 la alors ... ;)

avatar Vincent Letellier 30/01/2012 - 15:03

Dans la bio de SJ, la relation Bill Gates et Steve Jobs me parait caricaturale et sous développé par rapport à ce qu'elle représente dans le parcours des 2 hommes et de Steve Jobs... Et je m'étais posé la question d'une interprétation faussée de la part de Walter Isaacson ou incomplète... car peut être que Steve Jobs n'a pas voulu lui accorder l'importance qu'il fallait dans ce livre biographique ...Certains extraits du livre mettent en avant le côté paranoïaque de steve Jobs : Exemple sa relation avec Gassée : il est capable de le rencontrer en 93 car Gassée a soutenu Next et quelques pages plus loin : il dresse un portrait noir de ce celui-ci : "Gassée est vraiment un sale type"...
Concernant Bill Gates... je me méfierai du personnage...
Même aux Etats-Unis, sa posture de grand donateur et les investissements de son fond commence à soulever de nombreuses questions...
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fondation_Bill-et-Melinda-Gates

avatar YARK 30/01/2012 - 15:13

Me ferais jamais à l'idôlatrie. J'ai plein d'autres bouquins plus passionnants à lire avant et j'ai pas de crucifix à la gloire de SJ. Il a fait un boulot remarquable OK, après le reste, je m'en fous. Point barre, c'est mon avis et il n'engage que moi.
Après pour les mielleux du Billou, je remets mon lien :

http://www.lepouvoirmondial.com/ogm/

Ce qui va dans le même sens que Cowboy Funky au niveau questionnement (chapître controverses)

Pour bien s'informer, il serait bien ici que certains aillent piocher et recouper un peu partout des infos plutôt que de s'épancher à la première larme. INFORMEZ-VOUS bon Dieu !

avatar iTroll 30/01/2012 - 16:12

"le pouvoir mondial"... ça me donne super pas envie d'ouvrir le lien à vrai dire. Si c'est pour lire le délire habituel sur le complot mondial, merci bien.

Quant à Gates, évidemment ici personne ne le connait. Me demande si au fond de lui, il regrette pas d'avoir lâché le morceau si vite. Je comprends qu'il en ait marre d'être PDG de Microsoft, métier forcément usant même si passionant... sauf qu'au bit d'un moment on se dit qu'on a mérité de profiter un peu de sa réussite.

avatar cousinhube 30/01/2012 - 16:18

@YARK: Il m'a toujours été enseigné la chose suivante: avant d'apprécier le contenu d'un livre renseigne toi sur son auteur. Aussi j'ai décidé d'appliquer cela à ton lien et ai parcouru le site. Et bien franchement quand on voit le nombre de débilités qu'il contient (j'ai particulièrement apprécié le coup du spermatozoide dessiné sur la chasuble de l'Archevêque de Canterbury qui prouve que le mariage de William et Kate est un mariage reptilien volontairement célébré 66 ans après celui d'A. Hitler avec Eva Braun pour faire oublier au peuple la guerre en Libye (Non non je ne simplifie en rien la puissance intellectuelle de ce site)) on a absolument pas envie de porter un jugement sur qui que ce soit à partir ce qu'on y lit.

avatar YARK 30/01/2012 - 16:22

Euh, tu peux mettre le lien s'il te plait ? Parce que vois-tu, le SEUL endroit où je mets comme pseudo YARK est sur MacGé !!!!!

(croiser, recouper les informations, ça te cause ?)

Pages